14/11/2007

La Bretagne de feu et de sang

f1c90df8c2f69701411d5d27e4c16ba0.jpgLa folie et la vengeance sont omniprésentes dans cette série écrite par Balac et mise en images par Parnotte. Dans une Bretagne du 17e siècle, encore indécise entre les anciennes croyances (l'Ankou...) et le christianisme, c'est une véritable tragédie qui se déroule sous les yeux admiratifs du lecteur tant les dessins de Parnotte sont puissants et fluides. Une BD qui a un double effet. Dans un premier temps, en feuilletant l'album, on admire les images et compositions. Puis on se plonge dans le récit et on est passionné par cette histoire de famille. Les Porphyre, après des décennies de naufrages provoqués, ont enfin payé pour leur crimes. Le père a été pendu haut et court alors que Konan, le plus âgé des fils, est envoyé au bagne. A 7 ans. Des années plus tard, Konan est de retour en Bretagne. Il est à la recherche du trésor des Porphyre. Mais il n'est pas seul à revenir sur ces terres de passion. Hermine de Rotheneuf veut sa vengeance elle aussi. Elle n'hésite pas à tuer froidement qui ose se mettre sur son chemin. Une série révélation de ces deux dernières années. Balac prouve que la Bretagne est une source d'inspiration inépuisable et Parnotte s'affirme comme un Marini (dessinateur du Scorpion) en puissance.
"Le sang des Porphyre", Dargaud, 13 €

06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Balac, Parnotte, Dargaud

Les commentaires sont fermés.