30/04/2011

"Chambre obscure" de Cyril Bonin : course après un trésor familial

Bonin, chambre obscure, dargaud

Pourquoi Alma a-t-elle dérobé un tableau de famille ? Et pourquoi a-t-elle embauché deux cambrioleurs pour faire croire à un larcin plus important ? Ces questions restaient en suspens à la fin de la première partie de « Chambre obscure », œuvre en solo de Cyril Bonin (Fog). Alma s'enfuit vers la vieille propriété vendéenne. A ses trousses la jeune Séraphine, sa nièce, flanquée de l'inspecteur Alcide Leblanc, sorte d'Hercule Poirot, le charme et la fougue en plus. Arrivés à destination, ils vont tous devoir collaborer afin de découvrir où se cache le trésor familial.

Hommage aux feuilletons du début du 20e siècle, cette BD a un petit air suranné bien sympathique.

 

« Chambre obscure » (tome 2), Dargaud, 13,95 €

09:47 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bonin, chambre obscure, dargaud

29/04/2011

Israël s'envole dans Mezek, l'histoire de l'armée de l'air par Yann et Juillard

Juillard, Yann, Mezek, Israël, Lombard, collection Signé

André Juillard, loin de se reposer sur ses lauriers et de se contenter de ses séries à succès (Les 7 vies de l'épervier et Blake et Mortimer), met son trait réaliste à l'élégance inégalée au service d'histoires fortes. Ce Mezek en est l'exemple parfait. Yann, scénariste souvent caustique, est cette fois très sérieux, voire dramatique, avec en toile de fond la création de l'État d'Israël et de son aviation.

Les pilotes se faisant rares, Israël paie des mercenaire pour piloter des Mezek, version tchèque des messerschmitts allemands. Björn, Suédois, vole tous les jours sur un Mezek et forme les futurs pilotes de l'armée juive. Une trame historique, une autre sentimentale, sont perturbées par les manœuvres politiques et les démons du passé.

Violent et instructif : un album qui sort du lot en ce début d'année.

« Mezek », Le Lombard, 15,95 €

28/04/2011

Parker et Badger de Cuadrado : pas si blaireaux

 

 

Parker et Badger, Cuadrado, Dargaud

Planquez vos abattis, Parker et Badger sont de retour. Le duo de héros le plus improbable de la BD actuelle (un nigaud, chômeur professionnel, et un blaireau se faisant passer pour un chien...) sont toujours en froid avec leur concierge, le très susceptible M. Gomez chargé de récupérer l'argent du loyer.

Au début de ce 8e recueil de gags, Parker et Badger sont enfermés depuis 15 jours dans leur appartement de crainte de tomber sur Gomez. Quand un jeune scout sonne à leur porte, ils pensent enfin pouvoir sortir de cette galère. Pas de chance, Théo, sous des airs de gentil bébé joufflu, se révèle être un monstre de méchanceté et de duplicité. Un nouveau personnage imaginé par Cuadrado spécialiste des tordus. Théo aime le chantage, le poker et la dénonciation. Parker et Badger vont vite regretter d'avoir ouvert au petit monstre.

On retrouve aussi dans ces pages Nicolette, folle ramenée des USA et Bastos, le psychopathe chasseur d'animal errant. Le meilleur ami de Badger...

 

« Parker & Badger » de Cuadrado (tome 8), Dargaud, 10,45 €

 

27/04/2011

Le dernier tour de l'île de la Réunion

Presle, Jouvray, La Réunion, Futuropolis

Poursuite de la découverte du côté obscur de l'île de la Réunion avec le second tome de « La Pès Rekin », écrit par Stéphane Presle et dessiné par Jérôme Jouvray. Ce département français d'outre-mer est le cadre de la rencontre entre deux écorchés de la vie. Phil, vieux, méchant et malade, survit en pêchant des requins. Pour attraper les prédateurs de la mer, il capture des chiens errants pour s'en servir d'appâts. Une nuit, il est tombé sur Nelson, adolescent en cavale.

Phil a besoin d'un associé pour maintenir son activité clandestine. Le gamin, malgré son passé fait de violence, a des difficultés. « A quoi ça sert d'être riche si c'est pour faire des cauchemars tous les soirs. Même en rêve je trucide des clébards... » confie-t-il à son nouveau mentor. Phil lui dévoile alors son dernier but dans la vie (malade il se sait condamné) : retrouver la seule femme qu'il n'a jamais aimé. Il ne sait pas où elle habite exactement. Ils prennent un annuaire et entreprennent un dernier tour de l'île.

Sans aucune sensiblerie, cette histoire présente la Réunion sous son vrai jour : violente et sans pitié, truqueuse ou assistée.

« La pès rekin » (tome 2), Futuropolis, 15 €

26/04/2011

Une CX, des héritiers

FabCaro, James, BenGrrr, Fluide Glacial

Vu de loin cela ressemble à un très mauvais soap opéra (pléonasme ?). Quand on regarde de plus près les producteurs (Fabcaro, James et BenGrrr), on se doute que c'est de la parodie dure et sans concession. Et très rapidement on se laisse envahir par cette famille déchirée dans une succession qui tarde. A la base, il y a Harold et Cynthia, les parents. Harold est un peu gâteux et semble près de la sortie. Ses enfants, tous adultes, se déchirent ce futur héritage. Et notamment le joyau, la CX diesel...

Trois frères et une sœur, tous plus différents les uns que les autres. Avec cependant un point commun (en dehors de leur mère, pour le père c'est moins sûr), une bêtise crasse. Brandon, gérant d'une boite de nuit, semble détenir le pompon. Adepte des lettres anonymes (rédigées sur le papier à en-tête du Chunga Night), il a un mauvais goût qui force le respect. Bill, son frère, célibataire, est l'amant de Jessifer, femme de Brandon, qui a également couché avec l'autre frère, Jean-Mortens, le facteur et peut-être Harold.

Plus qu'une famille, c'est une ménagerie hilarante dont l'histoire est découpée en gags d'une demi-planche.

 

« Amour, passion & CX diesel », Fluide Glacial, 10,40 €

25/04/2011

Glasgow la sombre

Lennox, ancien militaire canadien, est devenu détective privé en Écosse. Il collabore avec la police, mais ses clients sont souvent des malfrats.

 

Lennox, Craig Russell, Calmann-LevyAu début des années 50, en Écosse, la victoire sur l'Allemagne c'est presque du passé, mais les conséquences de l'effort de guerre sont toujours présentes. Par exemple Lennox, détective privé, ancien militaire canadien, a toutes les difficultés du monde pour trouver du bon café à Glasgow, la capitale économique de l'Écosse. Par contre, pour s'attirer les ennuis, il semble être un expert.

Craig Russell, l'auteur de ce roman policier aux délicieux airs rétro (l'action se déroule en 1953), prend son temps, avant de mettre en place l'intrigue, de bien dresser le portrait de ce cabossé de la vie. Célibataire, vivant dans un petit appartement, Lennox tente de faire des économies pour se payer un hypothétique billet de retour pour le Nouveau Monde. Reste à retrouver l'envie. Pas évident quand on a perdu toute estime de soi : « La mauvaise graine. La guerre n'avait fait que la nourrir. Il existait nombre d'adjectifs pour décrire l'état dans lequel les hommes revenaient de la guerre : changés, désabusés, morts. L'adjectif que j'utilisais, moi, pour me qualifier était « sale ». J'étais revenu sale de la guerre et je ne voulais pas retourner au Canada avant de me sentir de nouveau propre. Sauf que, plus le temps passait, et plus les gens que je fréquentais devenaient sales. » Parmi ces clients, un certain John Andrews. Cet industriel a demandé à Lennox de retrouver sa femme, Lillian, disparue depuis quelques jours. Lillian qui se révèlera être beaucoup plus complexe qu'une simple femme au foyer.

Lennox est également sollicité par un des jumeaux McGahern, petite frappe tentant de se faire une place dans le milieu écossais. Frankie veut savoir qui a descendu son frère Tam. Lennox décline l'offre. Et pour bien se faire comprendre, donne une trempe à Frankie. Problème, ce même Frankie McGahern est retrouvé assassiné le lendemain. La police soupçonne Lennox. Les véritables ennuis vont alors aller crescendo pour le héros. Après un tabassage en règle par des policiers pas tendres et une nuit au poste, il doit rendre des comptes aux trois « rois » de Glasgow. Ce sont les parrains de la mafia locale. Il parvient tant bien que mal a se dédouaner. En contrepartie, il doit découvrir qui a descendu les jumeaux McGahern...

 

« Je suis un connard cynique »

Le lecteur, en suivant Lennox dans ses recherches, visite Glasgow, ses bordels, ses bars, ses quartiers résidentiels et ses quais. Il apprend aussi à mieux connaître le personnage principal et narrateur. C'est un drôle d'oiseau. Rarement de bonne humeur, toujours sur le fil du rasoir. Avec une méchante aptitude à se fâcher avec tout le monde à force de mettre son nez où il ne faut pas et à faire du mauvais esprit. Il en a parfaitement conscience : « Je suis un connard cynique. Je l'admets. Je ce que j'ai vu, ce que j'ai fait m'a transformé en un être que je n'aime vraiment pas et ma façon de gérer tout cela consiste souvent à commencer la journée avec un air méprisant ou une blague aux dépens de quelqu'un d'autre. » Pas facile de vivre avec Lennox. Même lui a des difficultés...

Virage en épingle à cheveux et changement radical de style pour Craig Russell avec ce premier roman de la série de Lennox-Glasgow. Il laisse l’Allemagne de Hambourg et son personnage fétiche Jan Fabel pour passer à l’Écosse, et plus précisément à la Glasgow des années 50. C'est un peu l'archétype du roman noir. Pas grand monde ne sort indemne de ce polar publié dans la remarquable collection : Robert Pépin présente...

« Lennox », Craig Russell, Calmann-Lévy, 20,50 €

24/04/2011

Les dérives du pouvoir

Sisco, Benec, Legrain, Lombard

La collection Troisième Vague du Lombard semble avoir accouché d'une nouvelle pépite. Sisco, écrit par Benec et dessiné par Legrain, après deux premiers épisodes menés tambour battant, poursuit son exploration des coulisses du pouvoir.

Sisco c'est ce flic de haut vol, chargé de la sécurité du président de la République. Un peu en disgrâce, il est puni et affecté à la surveillance de la fille du président. Ce n'est pas une sinécure de suivre à la trace cette étudiante adorant le gin-fizz, l'exhibitionnisme dans les boites de nuit à la mode et la cocaïne.

Elle n'est pas spécialement sympathique, mais quand on essaie de l'assassiner, Sisco retrouve ses réflexes et fera tout pour la protéger. Une histoire palpitante et très édifiante, servie par le dessin de plus en plus abouti et maîtrisé de Legrain.

 

« Sisco » (tome 3), Le Lombard, 11,95 €

09:14 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sisco, benec, legrain, lombard

23/04/2011

Les premiers experts

Seiter, Hamo, Glénat, Spécial Branch

Roger Seiter, scénariste accompli ayant percé avec la série « Fog », n'a pas son pareil pour ciseler des intrigues captivantes dans l'Angleterre de la fin du 19e siècle. « Spécial Branch », illustrée par Hamo, relate les débuts de la police scientifique britannique. Première enquête pour Robin Molton et sa soeur Charlotte, médecin. Un vieux bateau est en train d'être démantelé dans un port près de Liverpool. Entre les deux coques, les ouvriers découvrent un cadavre desséché dans un tapis. Mort depuis une vingtaine d'années, cet homme a été abattu d'une balle dans la tête. Sa réapparition semble gêner quelques personnalités haut placées. Les recherches de Robin et Charlotte n'en sont que plus délicates. Une série qui démarre très bien, avec ce qu'il faut de mystère, de trouvailles et d'ambiance brumeuse typique de cette Grande-Bretagne du passé.

« Spécial Branch » (tome 1), Glénat, 13,50 €

09:49 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : seiter, hamo, glénat, spécial branch

21/04/2011

Milady, Sfar, projets : Agnès Maupré se confie

Agnès Maupré, dessinatrice de Milady, se dévoile un peu dans cette interview réalisée en avril dernier à la librairie Expérience de Lyon.

 

 

 

 

Milady 1.jpg

Agnès Maupré, dessinatrice de bande dessinée, en lisant « Les trois mousquetaires » d'Alexandre Dumas, découvrait un roman complexe, bien loin de l'image de simple aventure de cape et d'épée. « La vie tragique de Milady m'a particulièrement captivée » explique-t-elle. L'espionne du méchant cardinal va l'obséder au point qu'elle prend vie sur des carnet de croquis puis devient le personnage principal du premier tome de cette nouvelle série. Milady, femme bafouée, tente de refaire sa vie en Angleterre. Elle y deviendra Mme de Winter. Rapidement veuve, par sa faute, elle paiera son erreur en devant élever un enfant qu'elle ne désirait pas. Finalement, le cardinal de Richelieu la sortira de son exil pour la transformer en redoutable espionne. Elle croisera D'Artagnan qui, tout en étant son ennemi, succombera à ses charmes. Un portrait de femme tout en nuances par une auteure complète, Agnès Maupré avouant son admiration pour Johann Sfar. Son dessin, esquissé, aérien, donne encore plus de force à cette femme forte en apparence, fragile intérieurement.

« Milady de Winter » (tome 1), Ankama éditions, 14,90 €


18:06 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : agnès maupré, milady, ankama

Folie papale

Pape terrible 2.jpg

Le Vatican, avant d'être le lieu de toutes les vertus, a été l'antre de la perversité. En l'an 1504, Jules II règne en maître sur la chrétienté. Il s'est « marié » à Adolsi, son jeune amant. Ce dernier, pour augmenter sa mainmise sur le vieux pape lui fait boire une potion. Envoûté, Jules II le proclame Papesse. La famille de Jules s'inquiète de l'héritage et fait assassiner la papesse. La vengeance de Jules sera effroyable. Du sang, du sexe et des trahisons, tels sont les principaux ingrédients du second tome de cette série de Jodorowsky et Theo. Heureusement, l'arrivée de Michel-Ange dans la vie de Jules va adoucir son courroux. Un pan de l'histoire souvent mouvementée du Vatican mis en lumière par un grand scénariste qui n'a rien perdu de son mordant et de sa capacité à interpeller ses lecteurs. Theo, le dessinateur dessine les jeunes hommes nus avec une précision aussi anatomique que sensuelle.

« Le pape terrible » (tome 21), Delcourt, 13,95 €