30/11/2012

livre : Betty, l'ensorcelante d'Islande

betty, arnaldur indridason, points, islandeLe narrateur est en garde à vue. La police l'accuse de meurtre. Il reste muré dans son silence. Refuse de collaborer. Et se souvient. Le texte alterne courtes scènes d'interrogatoire et longs retours en arrière pour planter le cadre de ce drame. Tout débute quand Betty fait son apparition dans une salle de conférence. Il y était question de quotas de pêches européens, la spécialité du narrateur après ses études juridiques. Betty est la femme d'un riche armateur islandais. Betty est ensorcelante. Ce roman policier de jeunesse est beaucoup plus classique que les suivants signés par Arnaldur Indridason. Une intrigue efficace, parfaitement menée, totalement dépendante du personnage de Betty. Une femme fatale qui risque d'être longtemps présente dans vos rêves, avant que ces derniers ne se transforment en cauchemars. (Points, 6,80 €)


29/11/2012

Baudoin dessine la biographie de Dali, génie graphique

dali, baudoin, dupuis, centre pompidou, exposition

Dessinateur exigeant, un peu à part dans le milieu de la bande dessinée, Edmond Baudoin signe une biographie dessinée de Salvador Dali que n'aurait certainement pas reniée le maître de Cadaquès. L'album, publié dans le cadre de la collection Aire Libre de Dupuis, en collaboration avec le Centre Pompidou, est en vente au moment où s'ouvre une grande exposition autour de l’œuvre du peintre catalan aux longues moustaches recourbées.

dali, baudoin, dupuis, centre pompidou, expositionUn génie ou un fou ? L’œuvre de Dali plaide pour la première solution. Son parcours et ses extravagances ont brouillé son image auprès du grand public. Edmond Baudoin, dans ces 140 pages en noir et blanc, parsemées de quelques fulgurances colorées ne donne pas de réponse. C'est le regard subjectif d'un artiste sur un autre artiste.

Baudoin, tout en suivant une trame chronologique fidèle, se permet quelques incartades dans le récit. Il se met en scène pour justifier cette vision particulière. A sa compagne lui faisant remarquer que ses interprétations de certains tableaux « sont très fantaisistes. Des trahisons », il répond, expliquant ainsi toute sa démarche graphique : « C'est parce que je suis fou comme lui. Je joue moi aussi à la paranoïa critique et j'ai ainsi la prétention de mettre en images l'inconscient de Dali à l'instant de la création. »

Cette BD, plus que d'autres, est à lire à deux niveaux. L'histoire, logique et rationnelle. Mais aussi juste les dessins, les illustrations, tirées de tableaux. Une vision uniquement graphique tout aussi riche et intéressante.

« Dali par Baudoin », coédition Dupuis/Editions du Centre Pompidou, 22 euros.


28/11/2012

Dépenses exorbitantes chez « L'accro du shopping »

kinsella, l'accor du shopping, yishan, grisseaux, jungle, michel lafon

Sophie Kinsella a trouvé le filon. Les femmes aiment lire. Elles aiment aussi faire des folies dans les magasins de luxe. Elle a mixé ces deux faits dans des romans bourrés de noms de marque. Son héroïne, Becky Bloomwood, après les livres et les films, prend vie dans une bande dessinée ouvertement « fashion girl ». Adapté par Véronique Grisseaux, dessiné par Yishan Li, le récit est fidèle à la première histoire. La jeune journaliste économique est désespérément à découvert. La faute aux soldes, promotions et autres achats compulsifs. Becky va tenter de trouver des moyens pour réduire ses dépense (peine perdue) puis gagner un peu plus d'argent... Impossible pour un homme de s'identifier à ce personnage attiré par tout ce qui brille. Par contre, si vous êtes une femme... gare aux risques de mimétisme une fois l'album refermé.

« L'accro du shopping », Jungle, 12 €


27/11/2012

Achats sexuels au "Magasin sexuel" de Turf

turf, magasin sexuel, sextoy, bombinette, delcourt

Amandine, jeune orpheline à la fibre innovante, reprend le commerce de son père. Mais au lieu de vendre des ustensiles de jardinage, elle se lance dans le sextoy. Un « magasin sexuel » ambulant, prenant place une fois par semaine sur la place du petit village des Bombinettes. Forcément, cela ne plaît pas à tout le monde. Chance ou malheur, Amandine charme le maire, le très caricatural Raymond Orloff, dit le père Dodu. Si le premier tome était plus centré sur la jeune fille, le second se met le focus sur ce maire vieux jeu, concentré de machisme et d'arrogance. Grosse moustache, calvitie naissante et bedon proéminent, comment peut-il s'imaginer réussir à séduire la frêle mais têtue jeune femme ? Turf oscille entre fable provinciale et critique acerbe de notre société rétrograde. Un petit bijou de lucidité.

« Magasin sexuel » (tome 2), Delcourt, 14,95 €


26/11/2012

Emplettes canadiennes avec le tome 8 du "Magasin général"

loisel, tripp, casterman, magasin général, canada, québecDouble révolution dans le petit village québécois de Notre-Dame-des-Lacs : Marie est enceinte et le curé se pose des questions existentielles. Le 8e tome du « Magasin général » de Loisel et Tripp, tel un feuilleton captivant, dissèque les vies de ces villageois retirés entre forêts et montagnes enneigées. Marie ne sait pas qui est le père de son enfant, mais est quand même follement heureuse. La défection du curé perturbe les fidèles, notamment trois bigotes prêtes à en référer à l'évêque. L'album est entrecoupé de planches muettes, six cases pour montrer le temps qui passe, les occupations du quotidien plus fortes que les bouleversements. Une quiétude revigorante dans notre monde stressant.

« Magasin général » (tome 8), Casterman, 14,95 €


25/11/2012

Thorgal, trois fois

Thorgal, Louve, Kriss de valnor, van hamme, rosinski, lombard, yann, sente, lombard

Triple actualité pour les fans de la série Thorgal. Pas de titre dessiné par Rosinski, mais trois albums à ne pas manquer quand même. Louve et Kriss de Valnor ont droit à leur propre série. Le troisième pour la guerrière à l'archer, le second pour la fille du héros Viking. Louve, prisonnière d'un mage, s'est partagée en deux. Une part sauvage, contenant toute son agressivité, une part civilisée, gentille et fade. La Louve apaisée s'ennuie dans ce monde heureux. Elle sent qu'elle est en train de perdre toute personnalité. Elle entreprend donc de retrouver l'autre Louve pour ne plus faire qu'une. Un périple dangereux au cours duquel elle va croiser une vieille connaissance de Thorgal : la Gardienne des Clés. Ecrite par Yann, cette série dérivée est très fidèle à l'esprit de la saga originale : aventure et fantastique. Surzhenko, au dessin, a calqué son trait sur celui du maître. Ces Mondes de Thorgal sont également expliqués dans un troisième album, sorte de making-of du concept. Les interviews des auteurs sont illustrées par des croquis préparatoires, le tout enrichi de 6 planches exclusives et inédites.

« Aux origines du Monde »,

« Kriss de Valnor » (tome 3)

« Louve » (tome 2), Le Lombard, 12 € chaque volume.


24/11/2012

Les éditions Dupuis rendent un ultime hommage à Will

will, spirou, dupuis

Le dessinateur de Tif et Tondu et d'Isabelle est décédé en 2000. Depuis, l'intégrale de ses albums ont été réédités sous forme de gros volumes chronologiques. Une somme reflétant parfaitement l'incroyable talent de ce graphiste hors-pair. Will a débuté dans l'ombre de Jijé mais n'a pas toujours pu exprimer ses envies de nouveauté. Prisonnier d'une série à succès, il enchaînait les titres, sans pouvoir diversifier son trait. Heureusement, dans le cadre de l'animation du journal de Spirou, il se permettait des « récréations », notamment pour les numéros spéciaux. Quelques couvertures et des récits complets entre 1963 et 1997. Ce sont ces histoires courtes, entre contes, parodies et fantaisies délirantes qui sont reprises dans les 140 pages de ce luxueux recueil. Certaines ont un peu vieillie, d'autres sont encore d'une étonnante modernité. A ne pas manquer « L'ogresse des Carpates », un « faux » Oncle Paul scénarisé par Yann et Conrad, durant leur période « Hauts de pages ». Certains récits sont dessinées avec Eric Maltaite, son fils, alors qu'il était en plein apprentissage. Entre nostalgie et redécouverte, un album qui enchantera tous les cinquantenaires à la recherche de leurs madeleines illustrées...

« Will dans Spirou », Dupuis, 24 €


20:27 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : will, spirou, dupuis

23/11/2012

L'art du moment dans la revue "Hey !" de chez Ankama

Hey, art moderne, ankama, beau livre

BD et art contemporain trouvent rarement un terrain d'entente. La première est trop commerciale, le second trop intransigeant pour permettre des passerelles. Une exception cependant : la revue « Hey ! » publiée par les éditions Ankama. Dirigée par Anne et Julien, découvreurs de génie, « Hey ! » en est à son 11e numéro. Chaque fois, ce sont près de 200 pages de découvertes graphiques. Cela va de la sculpture sur cailloux (Hirotoshi Ito) aux planches anatomiques (Christoph Mueller) en passant par les scènes naïves de Jim Woodring. Format à l'italienne, bourré de surprises dont deux comics de 16 pages en noir et blanc et une planche d'autocollants, « Hey ! » est un véritable laboratoire de recherche. Pour preuve les dizaines de logos imaginés par les contributeurs en pages de gardes. Ne manquez pas les tableaux de John Brophy, illustrateur de la couverture. Inspiré par Dali, ses madones hyper réalistes sont croisées avec des animaux mythiques ou des formules algébriques. Beau et angoissant à la fois.

« Hey ! » (numéro 11), Ankama Editions, 18,90 €


20:09 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hey, art moderne, ankama, beau livre

22/11/2012

Chronique : de la liberté de conscience à la liberté de critiquer

liberté de conscie ce, hollande, mariage pour tous, critique, discriminationTrois mots du président et internet s'enflamme. « Liberté de conscience ». Isolé, on croit à une belle profession de foi. Dans le contexte, cette « liberté de conscience » pour les maires de refuser de célébrer des mariages pour tous ressemble fort à une acceptation de l'homophobie...

Sur Twitter, les réactions ne sont pas tendres avec le président. Pour beaucoup, il porte un coup de canif à l'égalité de tous face aux lois. Et amène le risque de toutes les dérives : « C'est comme si un maire raciste pouvait refuser de marier un Noir et une Blanche » relève Florent Latrive en citant le rédacteur en chef de Têtu. Fanny Pidoux redoute de son côté un « droit à la discrimination » devenu quasi officiel. 


Sur un mode plus sarcastique, Frédéric Bounous lance « Chers amis négationnistes, remerciez le président ! »  « Quand je serai maire, je ne marierai ni les cons ni les moches » prévient Diego-san alors que Denis, un prof se demande « A qui je dois envoyer la liste des élèves auxquels je ne veux pas faire cours ? »

D'autres préfèrent ramener cette fameuse liberté de conscience à des exemples plus triviaux. Ils sont des centaines à se dire que finalement cette déclaration de François Hollande leur donne parfaitement le droit de ne pas payer les impôts locaux, le plein d'essence ou le parcmètre... Et c'est vrai, si on ne faisait que ce qui nous plaît dans la vie, tout serait plus simple. Au pays des Bisounours, c'est possible. En France aussi. Bientôt. 

Et en bonus, ce vieux clip de Forent Pagny sur sa "liberté de penser"...


Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce jeudi en dernière page de l'Indépendant.

21/11/2012

Chronique : la nouvelle débrouille passe par internet

crise, vide-greniers, système d, leboncoin, supermarmite, débrouille

La crise ce n'est pas uniquement une note dégradée pour la France, elle représente aussi le quotidien de millions de Français. Comment s'en sortir ? La débrouille, en net regain, a de beaux jours devant elle, d'autant qu’internet permet d'utiliser de nouvelles pratiques.

Le succès du site leboncoin.fr est révélateur. Au lieu de faire un ou deux vide-greniers par an, on met son bric-à-brac en vente sur le site. En vivre, impossible, une petite rentrée d'argent bienvenue, certain. A l'autre bout de la chaîne, le quidam peut acheter à très bon prix de l'occasion. Et le bricoleur est doublement gagnant. On récupère, on retape, on revend... Difficile de faire plus écologique dans le recyclage. 

crise, vide-greniers, système d, leboncoin, supermarmite, débrouilleAutre volet de cette nouvelle débrouille, la vente ou le troc de services. Super-marmite.com est par excellence le concept du moment. Vous vous surpassez aux fourneaux, vos tartes ou sushis sont à tomber. Pourquoi ne pas en faire profiter les voisins en plus de votre famille et vos amis ? Une annonce sur le site et les personnes intéressées vous passent commande. On ne peut véritablement parler de concurrence pour les traiteurs (généralement il n'y a pas de choix), mais un petit plus financier pour le particulier. Surtout s'il aime cuisiner... 

Paradoxe de la crise et d'internet. On pourrait penser que le repli sur soi est la réaction primaire. Dans les faits, cela provoque une ouverture vers les autres. Le gagnant-gagnant du système D version numérique.

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" paru en dernière page de l'Indépendant ce mercredi.