09/10/2013

Fred Hidalgo sur les traces de Brel, l'aventurier

Fred Hidalgo, après plusieurs décennies à la tête de magazines sur la chanson francophone, profite de sa retraite en Roussillon pour raconter les dernières années de Jacques Brel, l'anonyme des îles Marquises. 

brel, hidalgo, marquises, l'archipel

Pas évident d'écrire un livre sur un géant de la chanson comme Jacques Brel. Tout a été dit et Fred Hidalgo, créateur des magazines « Paroles et Musiques » et « Chorus » en sait quelque chose. Il a édité une des biographies les plus complètes, « Grand Jacques » de Marc Robine, sans compter les multiples dossiers dans ses magazines. Dans « Jacques Brel, l'aventure commence à l'aurore », Fred Hidalgo, qui n'a pas eu le bonheur de rencontrer l'artiste mort le 9 octobre 1978, apporte un éclairage nouveau sur les dernières années du chanteur du « Plat Pays » et des « Marquises ».

Durant près de trois ans, Jacques Brel a vécu en anonyme dans la petite et sauvage île de Hiva Oa, poussière de cet archipel perdu dans l'immensité du Pacifique Sud. « Il venait de traverser la moitié du Pacifique, raconte Fred Hidalgo. Epuisé, il jette l'ancre dans la baie et tombe sous le charme de l'île. » Dégoûté du bateau, il abandonne son tour du monde débuté en 1974 et s'installe dans une petite maison en compagnie de sa compagne Maddly. En se rendant à la poste du village pour récupérer son courrier en poste restante, il prend conscience avoir enfin trouvé l'endroit où il ne sera plus harcelé par les paparazis. Pour preuve, le postier ne le connaît pas et lui demande ses papiers d'identité pour lui remettre son courrier. Enfin anonyme.

L'idée du livre est venue à Fred Hidalgo après avoir publié quelques notes sur son blog. Tout a débuté à Paris, aux Trois Baudets en septembre 2010. Fred et son épouse Mauricette, fêtent leurs nominations dans dans l’Ordre National du Mérite et dans l’Ordre des Arts et des Lettres en compagnie d'amis artistes. Antoine, le chanteur voyageur, les invite en Polynésie. Les époux Hidalgo, contraint à la retraite après l'arrêt de leur trimestriel « Chorus » ont enfin du temps de libre. Et envie de fêter leurs 40 ans de mariage par un voyage exceptionnel. En 2011, ils passent un mois en Polynésie. A Tahiti et aux Marquises. Voilà comment cette balade d'agrément se transforme en enquête sur les traces de Brel à l'autre bout du monde.

Fred Hidalgo recueille les témoignages des Marquisiens qui n'ont pas connu le chanteur mais l'homme serviable et enthousiaste, toujours partant pour rendre service. « Là-bas, il a eu une vie exceptionnelle, à la Don Quichotte, son héros de toujours, constate Fred Hidalgo. Il a revalidé sa licence de pilote, a acheté un bimoteur et l'a mis au service des Marquisiens. » Il faisait chaque semaine le lien avec Papeete, la capitale, pour rapporter médicaments, courrier et biens culturels. « Il a projeté des films en plein air à Hiva Oa. En faisant payer une somme symbolique car il estimait que tout travail artistique méritait un salaire. Il avait même en projet la création d'un spectacle avec des stars, toujours dans cette petite île des Marquises. »

Toutes ces anecdotes et information, Fred les partage sur son blog. Un feuilleton qui grossit, se structure. Bref, la matière pour un livre, bourré d'informations, mais écrit de façon subjective. Cela donne ces 380 pages denses et émouvantes, enrichies de plusieurs photos de Jacques Brel dans son petit paradis marquisien. Un voyage, une aventure, dans les pas d'un géant trop tôt disparu.  

« Jacques Brel, l'aventure commence à l'aurore », L'Archipel, 21 euros

 

 

 

____________________________________________

Retraite en Roussillon

 Fred Hidalgo se partage encore entre sa maison de Corbère-les-Cabanes et celle en région parisienne. Mais ce fils de réfugié espagnol (passé par les camps d'Argelès) a semble avoir trouvé son île à lui au pied du Montou. Après une école de journalisme, il part pour l'Afrique, déjà en compagnie de son épouse Mauricette, pour créer un quotidien au Gabon puis relancer un journal à Djibouti. Dix années sous les tropiques et retour en France pour lancer un mensuel sur la chanson francophone. Ce sera « Paroles et Musiques » durant une dizaine d'années suivi par « Chorus », véritable bible de la chanson durant près de 15 ans. En parallèle, Fred a édité nombre de livres sur les chanteurs, de Brassens à Trenet en passant par toute la jeune génération (Goldman, Souchon...). Ce passionné de San-Antonio (il connaissait personnellement Frédéric Dard) a toujours su que l'écriture serait son meilleur moyen d'expression. Le livre sur Jacques Brel en est le parfait exemple. Et déjà une autre idée trotte dans la tête de Fred. En 1986, il a accompagné Claude Nougaro dans sa tournée en Afrique. Pourquoi ne pas raconter ce périple au Congo, Cameroun, Niger... Juste avant son départ pour New York et au moment de sa rencontre avec Hélène, à l'île de la Réunion. Anecdotes, photos et écrits du poète toulousain viendront enrichir un projet en bonne voie.

En attendant, vous pouvez retrouver régulièrement Fred Hidalgo sur son blog* et le 9 octobre sur France Bleu Roussillon où il racontera au micro de Philippe Anglade les dernières années de Brel.

* http://sicavouschante.over-blog.com/

Les commentaires sont fermés.