19/06/2014

DE CHOSES ET D'AUTRES : La dent dure

dentiste, dent, rats, yuzna, sadisme, tortureUne découverte médicale va bientôt nous changer la vie. Terminées les roulettes, fraises et autres instruments de torture pour réparer les dents cariées. En pointant un laser sur une dent abîmée, les chercheurs sont parvenus à enclencher un phénomène d'auto-réparation qui lui redonne toute sa santé.

Les dentistes, profession la plus honnie de la planète, augmenteront de plusieurs degrés au baromètre des métiers sympas. Par contre, les opposants aux expérimentations animales risquent de s'offusquer car cette avancée découle d'un essai préalable sur des rats.

Et là, mon esprit cartésien est saisi d'un gros doute. Si mes souvenirs sont bons, les rats sont des rongeurs. Ces bestioles ont la particularité de devoir en permanence manger des aliments durs pour limer leurs dents qui ne cessent jamais de grandir... Je sens la grosse entourloupe. Comment constater que le laser est efficace alors que les dents testées se régénèrent naturellement ?

Je me doutais que c'était trop beau. Car en fait, dentiste est la couverture de prédilection d'une ribambelle de sadiques en liberté. Même en vous faisant la piqûre d'anesthésique, ils semblent prendre du plaisir à vous perforer la gencive. Si ce laser est véritablement efficace, il aura pour conséquence de laisser dans la nature des milliers de tortionnaires en état de manque. Le nombre de meurtres horribles subira sans doute une hausse considérable.

Mais là, je sens que c'est moi qui noircis un peu trop le tableau. Le rendez-vous que j'ai ce matin chez mon dentiste n'y serait-il pas pour quelque chose ?

En bonus, la bande annonce d'un film de série B, "The Dentist" de Brian Yuzna : 

 

Les commentaires sont fermés.