23/07/2014

BD : Orphelins manipulés dans la "Hell School"

ers, dugomier, hell school, lombard

Une île au large en Méditerranée, une école de l'élite, des professeurs brillants, des élèves triés sur le volet. Mais que se passe-t-il exactement dans cette fabrique de l'élite ? Ers et Dugomier, dans leur série judicieusement intitulée « Hell School », ont planté le décor dans le premier tome. Ils ont développé l'intrigue dans le second et proposent une fin assez déconcertante dans cette troisième et dernière partie. Dans ce pensionnant, tout le monde a droit à plein d'égards. Sauf les « bâtards », les orphelins placés dans cette institution privée et très coûteuse, comme pour se donner bonne conscience. Pour Bastien, Hina et Boris, c'est véritablement l'enfer. Mais Bastien, le plus rebelle, parvient à se faire la belle. Il va tenter de découvrir ce qui se cache derrière cette éducation à la violence. Car sous couvert de bizutage, le chef de la confrérie d'étudiants (un peu à la mode américaine) a tué un élève. Un bâtard, évidemment... Hina et Boris mènent enquête dans les archives de l'école, Bastien se met à la recherche des familles d'accueil de tous les orphelins passés par l'école. Il va remonter jusqu'à un certain Mennert, richissime philanthrope aux méthodes trop belles pour être honnêtes.

 

« Hell School » (tome 3), Le Lombard, 10,60 €

 

07:38 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ers, dugomier, hell school, lombard

Les commentaires sont fermés.