11/09/2014

DVD : Joe, redresseur de torts

Dans un Sud sans pitié, Nicolas Cage tente de prendre la défense des faibles.

Joe Ransom n'aime pas l'autorité. Ce Texan a une aversion réelle pour les uniformes. La faute à des policiers qui l'ont menacé. Il s'est rebellé et a passé quelques années en prison. Depuis, il tente de se faire oublier. Interprété par Nicolas Cage (qui pour une fois n'en fait pas trop, excepté sur la dernière scène du pont), Joe est le pivot central de ce film de David Gordon Green adapté d'un roman de Larry Brown. Au volant de son pick-up rouillé, Joe part travailler chaque matin. Il récupère une dizaine de Noirs et s'enfonce dans la forêt. Sa mission : tuer les arbres. Il a mis au point une hache qui tout en entamant l'écorce, diffuse un puissant poison. Drôle de métier dans un Sud en proie à la crise et où la spéculation immobilière semble avoir tous les droits. Le soir, Joe va au bordel et se saoule. Une vie rangée, sans but mais sans heurts.

joe, nocolas cage, texas, wildside videoTout change dans il croise le chemin de Gary (Tye Sheridan), un adolescent prêt à tout pour trouver du boulot. Le jeune blanc va s'intégrer dans l'équipe de Noirs et gagner ses premiers dollars malgré la rudesse de la tâche. Gary a une revanche à prendre sur son père, ivrogne violent incapable de s'occuper de sa famille. Sans être véritablement un thriller, le film progresse avec lenteur dans le drame. Gary, heureux de travailler et de servir enfin à quelques chose, est un rayon de soleil dans la vie de Joe. Mais le père du gamin (Gary Poulter) ne l'entend pas de cette oreille. Il vole l'argent et bat son fils. Malgré le risque de retourner en prison s'il se fait trop remarquer, Joe va sortir de sa réserve et tout faire pour que Gary puisse mener sa vie à sa guise.

Le film, malgré la star Nicolas Cage, a tout du film indépendant. Le réalisateur a volontairement engagé des acteurs non professionnels pour certaines scènes. Gary Poulter, interprète du père de Gary, a été « casté » dans la rue. Véritable SDF au talent fou, cet homme ravagé par une vie d'errance, apporte un ton juste et sans concession à une œuvre âpre. La scène d'ouverture plante le décor, quand il massacre un pauvre bougre pour une bouteille de rosé, il complète ce tableau de la misère ordinaire US. Gary Poulter que l'on découvre enjoué et gai dans le making of en bonus sur le DVD. Ce film aurait dû lui changer l'existence. Il est mort tragiquement quelques semaines après la fin du tournage. Quand la réalité rejoint la fiction...

 

« Joe » de David Gordon Green avec Nicolas Cage et Tye Sheridan, Wild Side Vidéo, 19,99 euros (24,99 euros le blu-ray). 

 

Les commentaires sont fermés.