22/10/2014

DE CHOSES ET D'AUTRES : Disparitions prévisibles

breton, lambour, iphone, coeur artificiel, pétrole, voiture électrique, frange

Elle était la dernière à ajuster chaque jour sa coiffe bretonne traditionnelle. Maria Lambour, 103 ans, s'est éteinte dans le Finistère. Elle était devenue une vedette de la télévision en apparaissant dans la publicité Tipiak. Son décès marque donc la fin d'une Bretagne vivante et authentique. Il y a peu, le dernier Poilu disparaissait et projetait du même coup la guerre 14/18 dans l'Histoire tout court. Inéluctablement, tout s'efface, tout disparaît. Sans vouloir me poser en concurrent des prophètes et autre voyants, je peux imaginer quelques étapes incontournables de notre société.

2040 : fermeture de la dernière boucherie chevaline dans la Creuse. Manger du cheval est impossible, en 41 ce sera illégal.

2060 : dernière transplantation cardiaque. Les cœurs artificiels, parfaitement au point, remplacent avantageusement la loterie du don d'organe.

2070 : fermeture de la dernière pompe à essence. En dix ans les véhicules électriques ont accaparé 99 % de la production automobile. De toute manière, il ne reste plus une goutte de pétrole...

2100 : démantèlement de la centrale de Fessenheim, dernière à produire de l'électricité grâce à la technologie nucléaire sur le sol français.

2120 : arrêt de la production de l'iPhone 22, ultime version des smartphones, détrônés par les implants psychiques neuronaux aptes à la communication par télépathie.

2180 : Kevin, dernier Français à porter la frange disparaît dans l'anonymat. Il entretenait sa fantaisie capillaire depuis son adolescence, malgré les moqueries de six générations successives.

Les commentaires sont fermés.