13/12/2014

DE CHOSES ET D'AUTRES : Une vie en chiffres

Les dérives de l'économie numérique ne sont plus à démontrer. Nos vies ne sont plus constituées de chair et d'émotion mais de suites de chiffres. Des zéros et des uns, codage binaire oblige. On en a la preuve chaque jour avec les applications et autres gadgets connectés destinés à "quantifier" notre existence. Un mouvement est en train de naître, dit du "quantified self", le soi quantifié qui revendique "la connaissance de soi à travers les chiffres". Votre smartphone, associé à un bracelet ou une montre, ne cesse de compter. Une journée se résumera par un tableau synthétique bourré de données. Nombre de pas : 7 854 (pas suffisant, il faut dépasser les 10 000), nombre de marches : 152 (vous avez pris trois fois l'ascenseur, pas bien...), rythme cardiaque moyen : 92. Pic à 132 vers 14 h 05 à l'arrivée de la nouvelle secrétaire intérimaire, descente à 62 lors de la mini-sieste impromptue de 15 h 51 au cours de la lecture d'un rapport barbant. Et de retour au domicile, la valse des chiffres reprend : 2 h 22 devant la télévision, dont 41 minutes de publicité, 15 secondes pour se brosser les dents (peut beaucoup mieux faire). Au petit matin cela continue, encore et encore... « J'ai bien dormi," annoncez-vous satisfait à votre compagne en constatant que votre sommeil profond représente 22 % des 7 h 42 passées au lit. "Pourtant tu as ronflé exactement 532 fois cette nuit" vous réplique-t-elle dans les dents. "Tu as une nouvelle appli ?" demandez-vous innocemment. La réponse, loin d'être moderne, est vieille comme Hérode : "Non, je n'ai pas fermé l'œil de la nuit à cause de tes ronflements... »

16:54 Publié dans Chronique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.