09/04/2015

BD : Poésie et transports en commun dans "Magic Bus"

magic bus, thiriet, bercovici, fluide glacial

Un endroit clos propice aux rencontres. Les transports en commun sont souvent subis par les voyageurs. Sauf dans le cas des habitués du « Magic Bus », nouvelle série humoristique, fortement teintée de poésie, signée Thiriet (scénario) et Bercovici (dessin). Ce bus de ville, que le scénariste pratique certainement avec assiduité, est une mine de situations cocasses. Il y a le conducteur, sympa parfois, de mauvaise humeur d'autres jours, partagé entre l'exaspération contre les impolis et la joie d'un sourire ou d'un mot gentil. On croise de tout dans ce bus. Un folle qui profite du moindre arrêt pour tenter de faire bisquer ses pauvres victimes : du chien qu'elle fait aboyer, au épiciers bio à qui elle proclame son amour des OGM. Les dragueurs sont légion. Mais attention, la frontière est ténue entre la déclaration d'amour impromptue et le harcèlement odieux. Les anciens sont de grands utilisateurs du bus. Ils sont bavards, regrettent le « bon vieux temps » et ne comprennent rien aux addicts des smartphones et autres tablettes. Entre simple sourire et franc fou rire il y en a pour tous les goûts. Découpé à la façon d'un programme court de télévision, le rythme est soutenu. Impossible de s'ennuyer dans ce « Magic Bus » qui malheureusement ne passe pas tous les jours dans nos rues.

« Magic Bus » (tome 1), Fluide Glacial, 10,95 €

 

Les commentaires sont fermés.