02/06/2015

DE CHOSES ET D'AUTRES : BHL, tête à tartes

lévy, BHL, gloupier, tarte, creme, godin, belgique

Certains se font traiter de têtes à claques, d'autres attirent les tartes telle la peau blanche du vacancier fraîchement débarqué les moustiques. Bernard-Henry Levy n'aurait pas dû se rendre en Belgique samedi. Le plat pays est le royaume du Gloupier, petit nom de Noël Godin plus connu sous le sobriquet de l'Entarteur.

BHL incarne la cible parfaite. Godin ne semble pas s'en lasser tant il a déjà barbouillé une dizaine de fois de crème chantilly la mèche folle du professionnel de l'indignation. Aidé de quelques jeunes disciples (le Gloupier n'a plus la dextérité et la rapidité des années 80), il a de nouveau entarté le philosophe en chemise blanche.

Un happening filmé, comme d'habitude, où on remarque surtout les crochets et autres directs généreusement distribués par les gardes du corps de l'invité de prestige d'un débat organisé dans une église de Namur. Certes, la violence vient d'abord du Gloupier.

Je le suspecte, sous couvert de tarte à la crème, de vouloir surtout appuyer son geste pour au passage filer une bonne torgnole à la victime. Entre tête à claques et tête à tartes, la frontière est ténue (l'épaisseur de la pâte). Quant à la motivation politique de Godin - venger son ami Siné accusé d'antisémitisme par BHL - elle semble peu convaincante. À vrai dire, ces histoires de tarte à la crème ont été popularisées par les clowns. Et avec ses postures et ses chemises immaculées, même involontairement, BHL a tout de l'amuseur public.

A sa prochaine sortie dans le monde, l'entarteur espère que ce presque clown blanc s'affublera d'un nez rouge : plus facile à viser.

Les commentaires sont fermés.