03/07/2015

DE CHOSES ET D'AUTRES : L'enfer des vacances selon Tignous et Gros

tignous, gros, marianne, chêne

Il ne partira pas en vacances cet été. Pourtant il accompagnera quelques lecteurs. Tignous est tombé en janvier dernier sous les balles des frères Kouachi. Ce recueil de dessins (avec son copain Gros de Marianne) fait un peu figure de livre posthume. « Comment rater ses vacances » ce sont plus de 150 dessins mordants et ironiques sur les travers de « l'homo-vacançus », espèce étrange qui migre chaque année vers les plages du sud. Souvent en famille, il mue début juillet pour perdre sa cravate au profit d'un short de bain. Ses péripéties sont multiples, de la surpopulation à la pollution en passant par les locations pourries. Tignous y dessine nombre de jolies femmes les seins à l'air (le bougre avait du goût en plus d'un bon coup de crayon) mais revient régulièrement sur son terrain de jeu préféré : la critique sociale. Un Français moyen sous sa tente, mécontent, râle : « J'ai l'impression d'être SDF ! » Mon dessin préféré, digne de Reiser de la grande époque de Hara Kiri : un gros beauf en Marcel a trouvé la solution cotre les étés pourris : « Pour que le thermomètre monte à 37... faut se le mettre dans le cul ! »

 

 

« Comment rater ses vacances », Chêne, 14,90 euros

 

11:40 Publié dans BD, Chronique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tignous, gros, marianne, chêne

Les commentaires sont fermés.