12/09/2015

DE CHOSES ET D'AUTRES : Remède radical

Les médecines alternatives séduisent de plus en plus. Certaines sont vieilles comme le monde et souvent efficaces. D'autres plus expérimentales affichent des résultats moins convaincants. En Allemagne, le week-end dernier, quelques dizaines de personnes participent à un congrès sur ces nouvelles techniques de soin. Normalement, l'homéopathie figure au programme. Mais il semble que les congressistes aient forcé sur les doses pas vraiment issues de plantes.

Des voisins alertent les pompiers car il se passe quelque chose de bizarre dans le parc de la résidence où se déroule le congrès. Arrivés sur place les secours tombent sur 29 personnes "titubantes, se roulant dans l'herbe, racontant n'importe quoi et souffrant de crampes sévères" selon le reportage d'une radio locale. Pas moins de 150 secouristes sont mobilisés pour venir en aide aux malades. Après avoir suspecté une intoxication alimentaire, puis l'ingestion de champignons hallucinogènes, les premiers à recouvrer leurs esprits expliquent qu'ils ont simplement testé une nouvelle drogue aux effets comparables à ceux de l'ecstasy et du LSD...

On sait que le cannabis est parfois utilisé à des fins thérapeutiques comme antalgique. La morphine aussi (dérivé d'opium, donc du pavot) est d'une rare efficacité. Par contre le LSD et autres produits chimiques n'ont jamais démontré leurs bienfaits sur la santé. Ils provoquent plutôt des effets secondaires dévastateurs pour les cellules grises. Mais parfois les médecines alternatives ont bon dos. Visiblement elles ont servi de couverture à ces Allemands qui semblent véritablement avoir besoin d'être soignés. Dans un centre de désintoxication.

Les commentaires sont fermés.