05/10/2015

BD : Dessinateurs à nu dans l'Atelier Mastodonte

mastodonte, lewis, jousselin, trondheim, niffle

Les dessinateurs de l'Atelier Mastodonte ont bien des soucis dans le troisième recueil de leurs gags. Ils tombent tous dans la grande marmite de la téléréalité. Une chaîne de télévision plante ses caméras dans l'atelier pour tourner des séquences du grand Masterchef de la BD. Entre défis et coups bas, ils se retrouvent au bord de l'implosion. Ce qui arrive finalement, ils se retrouvent tous à la rue. Ils décident alors de travailler dans des cafés, un endroit convivial mais qui nuit considérablement à leur productivité (excepté Lewis Trondheim toujours aussi obsédé par son rendement). Ils trouveront finalement refuge dans les locaux des éditions Spirou, juste au-dessus de la rédaction de Spirou, la revue dirigée par Niffle et qui publie chaque semaine les meilleurs extraits de leurs aventures. Sous une couverture « simpsonisée », découvrez les petits nouveaux de l'atelier comme Jouvray, le prof pédant, ou Jousselin, le petit dernier qui par timidité accumule les gaffes tel un Gaston en puissance. Les auteurs se mettent à nu (au propre comme au figuré) et se répondent souvent d'une planche à l'autre, tel un cadavre exquis, tendance « Tac au tac ».

 

« L'atelier Mastodonte » (tome 3), Dupuis, 14,50 €

 

Les commentaires sont fermés.