02/11/2015

BD : L'effet de meute

 
 
Après les vampires (Rapaces), Jean Dufaux décide d'épingler les loups-garous à son tableau de chasse. Le scénariste a demandé à Boiscommun d'illustrer cette nouvelle série fantastique. Comme souvent avec Dufaux, l'histoire est racontée par l'intermédiaire d'une jeune femme. Otis Keller est la fille d'un aristocrate distingué. Son père mène une vie sage, excepté ses parties de chasse avec des amis chaque mois. Il disparaît durant trois ou quatre jours et en revient épuisé. On comprend vite qu'il s'agit d'un loup-garou qui rejoint le reste de la meute pour une virée sanglante. Insoupçonnables, bien cachés, ces prédateurs sont tous d'un milieu aisé et à des postes haut placés. Otis elle aussi commence à ressentir l'envie de chair fraîche, mais les « femelles » ne sont pas conviées aux chasses. Par contre son jeune frère semble avoir un énorme potentiel. Entre complot, enquête policière, et petite amourette, l'album propose de nombreuses pistes. La seconde (et dernière) partie annoncée en janvier devrait conclure l'épopée dans un déchainement de violence.

 

« Meutes » (tome 1), Glénat, 14,50 €
 

Les commentaires sont fermés.