10/11/2015

BD : Sœurs de sang

 
 
Etrange mélange des genres dans « Monika », série complète en deux tomes. Monika, jeune artiste à la plastique parfaite, vit avec un lourd secret. Enfant, sa mère et son compagnon sont morts dans l'incendie de la maison familiale. Sa sœur, Erika, parvient in extremis à la sauver des flammes. Monika est-elle responsable de l'incendie ? Elle se pose la question sans cesse et vit avec cette interrogation qui la taraude. Devenues adultes, les deux jeunes femmes restent très proches. Monika mène sa carrière d'artiste, inspirée par Erika. Mais cette dernière disparaît du jour au lendemain. Une nouvelle énigme pour l'héroïne. En parallèle à ce récit familial compliqué, Monika tombe amoureuse d'un homme politique brillant. De plus elle cache un ami chercheur, inventeur d'une intelligence artificielle. Ces deux albums surfent entre manigance politique, terrorisme, science-fiction et polar. Le scénario de Thilde Barboni, par ailleurs romancière, est très dense. Le tout est dessiné par Guillem March au trait fin et précis, rehaussé de couleurs directes pastels du plus bel effet. Surtout les scènes où Monika s'effeuille avec sensualité...

 

« Monika » (tome 2), Dupuis, 64 pages, 14,50 euros
 

08:07 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : monika, barboni, march, dupuis

Les commentaires sont fermés.