11/12/2015

DE CHOSES ET D'AUTRES : Tournez bourré


Après le "Roulez bourré" chanson parodique du groupe Au bonheur des dames, une bande de cinéastes américains frappe encore plus fort et invente le concept du "Tournez bourré". Partant du constat que souvent les créateurs usent de l'alcool pour débrider leur imagination et se désinhiber, des petits rigolos se sont lancés dans la réalisation de courts métrages où tous les acteurs jouent ivres morts.
De Star Drunk à Med Drunk en passant par Love Drunk, ils passent tous les genres à la moulinette du "3 grammes dans le sang". Le résultat est hallucinant. Même en version originale, on capte immédiatement la prononciation chuintante, les paupières lourdes, le regard vague et la démarche titubante. Quand un super-héros en joli justaucorps fluo débite des sentences définitives en trébuchant sur les mots de plus de trois syllabes, cela devient un pur bonheur.
La série "Urgences" en version drunk collerait peut-être plus à la réalité que l'originale tant il faut une bonne dose de "remontant" pour supporter la pression d'un métier harassant. Le meilleur reste la parodie du "Tournez manège" US. Le présentateur est saoul, la candidate aussi bête qu'ivrogne. Comme ses trois prétendants. On préfère ne pas imaginer leur descendance. Et pour ceux qui doutent de la réalité de l'expérience, visionnez aussi les coulisses du tournage. On y découvre les acteurs se "préparer" à grand renfort de longues rasades.
Par contre plaignons les techniciens : avant d'avoir une scène exploitable, ils supportent des heures de bégaiements, erreurs, oublis de texte sans compter les départs précipités aux toilettes et les comas éthyliques.

08:33 Publié dans Chronique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : drunk, alcool, cinéma

Les commentaires sont fermés.