27/12/2015

BD : Le bonheur belge par Warnauts et Raives

 

warnauts et raives,lombard,belgique

Warnauts et Raives. Un couple d'auteurs à l'univers particulier. Leur fonctionnement aussi est peu banal. Si Warnauts écrit le scénario et Raives assure les couleurs, pour le dessin, ils se complètement parfaitement depuis des années. Une symbiose rare dans un milieu souvent profondément individualiste. « Les jours heureux » est le nouveau cycle de l'histoire de quelques jeunes Belges du siècle dernier. Après « Les temps nouveaux » et « Après-guerre », ce nouveau diptyque débute en 1958 au Congo. Thomas Deschamps laisse sa plantation pour aller au chevet de sa mère adoptive à Liège. Trop tard. Il reste quelques mois dans ce pays qui sent sa colonie s'envoler mais qui profite pourtant de la vie, de la liberté d'après-guerre. D'autres conflits viennent cependant troubler ces « Jours heureux ». L'Algérie notamment qui permet à De Gaulle de faire un retour remarqué aux affaires, avec les pleins pouvoirs. Et un état d'urgence qui a donné l'opportunité aux autorités (Papon comme par hasard) d'emprisonner de façon arbitraire quantité de militants de gauche. Il est aussi dans cet album, comme toujours avec ce duo d'auteurs, d'amours mixtes et de lutte contre le racisme. Un combat sans fin malheureusement.

« Les jours heureux » (tome 1), Le Lombard, 14,99 €

 

 

Les commentaires sont fermés.