09/01/2016

DE CHOSES ET D'AUTRES : Housse spéciale

Tout ce que je demande à une voiture c'est de me conduire d'un point A à un point B. Contrairement à la majorité je ne m'extasie pas devant ses performances cinétiques, ni ses courbes et encore moins sa couleur.
Une voiture reste juste un moyen de locomotion pratique. Pour d'autres elle s'apparente à un bijou qu'il faut protéger, astiquer, bichonner. Et pas forcément faire rouler. Pour preuve cette publicité dans le dépliant d'une grande surface qui propose pour à peine plus de 20 euros, une housse de protection. Mais attention en plus de résister « à tous types de désagréments » (mais qu'est ce qui tombe du ciel en dehors de la pluie ?), elle possède ce petit plus qui fait la différence : « une fermeture éclair au niveau de la portière afin d'éviter le retrait total de la housse ».
Il existe donc des conducteurs qui voudraient pénétrer dans leur auto sans en retirer la housse ? Mais alors, pour y faire quoi ? Car la housse n'est pas transparente. Rouler avec confine au suicide. Le maniaque de propreté apprécie peut-être cette ouverture pour faire les poussières. A moins qu'il aime se retirer dans sa voiture, au calme, loin de tout, pour profiter du moelleux de ses sièges. Seul ou accompagné, la housse assure une totale intimité. Peut-être existe-t-il une version chauffante qui permet de la transformer en plaid gigantesque.
Reste la dernière hypothèse : une longue suspension de permis. Le contrevenant protège sa voiture mais peut quand même avoir l'impression de l'utiliser en se mettant au volant tout en faisant « vroum ! Vroum ! ».

12:48 Publié dans Chronique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : housse, publicite

Les commentaires sont fermés.