05/02/2016

DE CHOSES ET D'AUTRES : S comme "senior"

vieux, route, accident, s, senior

Leur statut ils le signent à pointe de la canne, d'un S qui veut dire seniors (à fredonner sur l'air de Zorro). Le rallongement de l'espérance de vie de la population est inéluctable. Parmi les conséquences de ce papy-boom, on conduit de plus en plus vieux. Très vieux parfois. Qui n'a pas pesté en se retrouvant coincé derrière une voiture qui lambine à 50 à l'heure sur une route dégagée.

Paradoxe : il leur reste moins de temps à vivre que nous, mais les anciens ne sont pas pressés. À l'inverse, les jeunes conducteurs semblent impatients de tester les limites de leur moteur. Ces derniers sont facilement repérables par le "A" qui orne l'arrière de leur véhicule durant une année.

Ce macaron a donné l'idée à un entrepreneur de commercialiser un autocollant orné du signe "S" comme senior. Selon l'inventeur (et vendeur, 4 euros pièce) du concept, ce "disque ne doit s'adresser qu'aux personnes âgées en légère perte de confiance au volant et qui souhaitent se rassurer en étant visible des autres automobilistes." Poser un "S" sur votre coffre arrière ne vous permet pas de rouler comme un escargot, mais au moins, les excités qui se collent à votre pare-chocs sauront que contrairement à eux, vous êtes prudent au volant. Une initiative privée, totalement indépendante des directives de la sécurité routière, mais qui a au moins le mérite de poser le problème de la limite d'âge pour conduire une voiture.

Avec le risque que certains automobilistes, peu charitables, transforment ce "S" en initiale de "sénile".

10:25 Publié dans Chronique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vieux, route, accident, s, senior

Les commentaires sont fermés.