18/04/2016

BD : Roman graphique sur la création d'Israël

 

En 1947, Chaskel vit chichement à Budapest en compagnie de sa mère, malade. Il décide de rejoindre Jérusalem et son oncle qui y tient un café. Violoniste, il anime la salle, donne un coup de main en cuisine et surtout rencontre l'amour en déchargeant les fruits amenés par la belle Yaiza. Le jeune juif et la belle musulmane semblent avoir toute une vie de bonheur devant eux. Mais c'est sans compter sur la politique. Fin 1947, l'ONU accepte la partition de la Palestine. Le peuple juif fait la fête. Mais les Arabes fourbissent leurs armes. Après avoir fui la guerre en Europe, Chaskel se retrouve au cœur d'un autre conflit, tout aussi violent. Le roman graphique d'Alfonso Zapico, tout en noir et blanc, alterne séquences historiques et vie quotidienne. Avec à la clé un beau message contre tous les extrémismes et pour la tolérance religieuse.

"Café Budapest", Steinkis, 18 euros

 

Les commentaires sont fermés.