01/06/2016

DE CHOSES ET D'AUTRES : Régime artistique

art, régime, giacometti, boteroL'art, paraît-il, fait maigrir. Emballement médiatique la semaine dernière autour d'un prétendu "régime Giacometti". Expérience auprès de 128 personnes, des chercheurs suisses placent chaque cobaye devant un bol de chips et un écran d'ordinateur. Pour la moitié l'écran reste blanc, l'autre contemple une sculpture d'Alberto Giacometti, pape de la forme squelettique. Résultat de l'expérience, 21 % de chips en moins englouties par les hommes et femmes qui se trouvent face à la forme maigre du sculpteur. Donc, l'art fait maigrir. Du moins, celui de Giacometti.

Je ne sais pas pourquoi, mais je suis sceptique. N'est-ce pas tout simplement l'ennui qui a poussé les cobayes de l'écran vide à boulotter les chips ? Perso, quelle que soit l'image affichée, l'attraction des chips prévaudrait.

Pour être crédible cette expérience aurait dû être complétée par une autre. Pourquoi ne pas avoir proposé des peintures de Fernando Botero ? Thèse, antithèse. Maigreur contre rondeur. La complexité de l'esprit humain permet d'envisager les deux solutions. Manger encore moins de chips pour ne pas ressembler à ces femmes proches de l'obésité morbide (d'un point de vue strictement médical), ou s'en délecter en se persuadant qu'elles aussi doivent aimer cette "junk-food".

Après on peut aussi imaginer la solution extrême. Au lieu de la représentation, offrez-vous une véritable œuvre d'Alberto Giacometti. Vu le prix du marché, il ne vous restera plus grand-chose pour acheter à manger.

Les commentaires sont fermés.