03/06/2016

DE CHOSES ET D'AUTRES : De la pérennité des émissions

maïtena Biraben, canal+, 30 millions d'amisUne saison et puis s'en va. Exit Maïtena Biraben du "Grand Journal" de Canal Plus. Un départ abondamment commenté hier, alors que paradoxalement une autre information concernant la télévision aurait mérité plus.

Après 40 années de présence sur les principales chaînes (TF1, France 2 puis France 3), "30 millions d'amis" est remisée à la niche. Terminé le générique avec Mabrouk, le berger allemand légendaire, et les gentils chats, avant même la mode des lolcats sur le net. Les nouveaux dirigeants de France Télévisions, dans une volonté affichée de rajeunissement de la grille, ont enterré sans le moindre état d'âme cet ancêtre du PAF. Une mort savamment programmée. Dans un premier temps, on alerte sur la baisse des audiences. Puis on déplace l'émission de sa case, le dimanche matin, dans une autre, forcément moins favorable, le mercredi matin. Résultat ils n'étaient plus qu'un peu plus de 100 000 fidèles sur le coup de 10 heures cette semaine à pleurer devant le dernier numéro.

La productrice historique, Réha Hutin, ne baisse pas les bras. Une autre chaîne pourrait accueillir la "marque". De plus la communauté a su fédérer grâce aux réseaux sociaux (635 000 amis sur Facebook) et propose des reportages sur son canal YouTube.

Alors pourquoi tout ce pataquès autour de Maïtena Biraben et à peine quelques mots sur "30 millions d'amis" ? À moins que l'éphémère présentatrice du "Grand Journal" ne rebondisse en prenant les rênes de la nouvelle version de "30 millions d'amis"... Sur Numéro 23 par exemple, la chaîne des tatoueurs.

Les commentaires sont fermés.