30/07/2016

DE CHOSES ET D'AUTRES : Michel passe à la radio (2/2)

Radio Michel tourne en boucle sur mon ordinateur. Pas que j'apprécie spécialement Sardou ou Berger, mais la webradio permet également de rire de bon cœur aux jingles bricolés par les concepteurs du projet. Mélanie le Beller et Julien Baldacchino ont tous les deux 25 ans et chantent comme des pieds. Quand ils fredonnent "Radio Michel, la radio de tous les Michel" sur l'air des "Poèmes de Michelle" de Teri Moïse, on comprend mieux leur credo expliqué dans un article de l'Obs "Ça reste de la grosse déconnade !

Si Radio Michel reste confidentielle, on s'en fiche un peu. On se marre bien et c'est l'essentiel." Et question chansons idiotes, le choix ne manque pas dans la programmation. Ne ratez pas "C'est Michel" de l'interprète éponyme dont le texte débute par ces vers inénarrables "Des mocassins en croco, une moustache à la Franco, c'est Michel". Sur un air techno entêtant, suivez cette caricature de beauf dans une virée en boîte jusqu'à sa rencontre avec... Michèle.

Dans le genre parodie, il existe aussi un certain Michel Bléro, spécialiste des reprises de tubes actuels, avec paroles grivoises comme le très hot "Aïe, je vais te pécho !".

Michel, prénom pourtant très commun, est devenu depuis quelques décennies la personnification d'un ignare un peu demeuré. Des vidéos de "Michel" tournent sur le web, concurrence frontale aux exploits des "Régis". Alors à quand une "Télé Michel" avec Denisot, Field, Polac, Drucker et des films de Galabru, Boujenah, Audiard ou de Michel Simon ?

En bonus : une compilarion de "Régis". 

Les commentaires sont fermés.