10/09/2016

DE CHOSES ET D'AUTRES : Julie jolie

julie gayet, françois hollande, présidentielle, paris match, people, aujourd'hui magazine

Contrairement au titre très provocateur de Libération hier, François Hollande ne plaisante plus. "Pépère se réveille" constate le journal en Une. Erreur, il entre en campagne, tout simplement. Un discours pendant lequel il a parfaitement montré sa différence avec tous ses challengers. Avec en plus un atout dans sa manche, préservé le plus longtemps possible : Julie Gayet.

S'il ne démord pas de sa ligne de conduite de refuser tout mélange entre vie publique et privée, ce n'est plus le cas pour elle. Julie Gayet, sans grande actualité culturelle à promouvoir (son dernier film, "C'est quoi cette famille" est sorti en août) se retrouve cette semaine à la Une de Paris Match et du Parisien Magazine. Motif : elle s'investit totalement dans la campagne contre le sexisme. Une bonne occasion pour parler du rôle des femmes, se plaçant ainsi, en filigrane, dans la posture pourtant tabou de "première dame de France".

julie gayet, françois hollande, présidentielle, paris match, people, aujourd'hui magazine

Sur les couvertures, elle pose seule, volontaire, souriante. Mais on a comme l'impression qu'il ne s'agit que d'une sorte de répétition avant l'entrée du président dans le champ de l'objectif. L'affaire devient de plus en plus flagrante. Paris Match notamment cite l'entourage de l'actrice qui aimerait être "plus officielle".

Reste maintenant à François Hollande à trouver le bon équilibre entre le président sortant, sobre, investi de sa mission au service de la France et le candidat qui devra forcément casser l'armure, redevenir humain, capable de sentiments comme l'ensemble de ses électeurs.

Les commentaires sont fermés.