04/11/2016

Roman : Un Poirot tout frais

LA MORT A SES RAISONS. Sophie Hannah reprend avec brio le détective belge créé par Agatha Christie.

 

hercule poirot,la mort a ses raisons,hannah,agatha christie,le masque

Les plus grands personnages de la littérature en meurent jamais. La preuve avec le retour sur le devant de la scène d’Hercule Poirot, le dé-tective belge aux jolies moustaches, aimant titiller ses cellules grises pour dé- masquer les coupables. Poirot, création d’Agatha Christie, fait partie des plus célèbres héros de romans policiers, au même titre que Sherlock Holmes ou James Bond. Après de longues hésitations, les héritiers d’Agatha Christie ont accepté qu’il vive de nouvelles aventures sous la plume de Sophie Hannah. La romancière anglaise, à la tête d’une importante œuvre, a accepté de se couler dans le style de Christie pour écrire des intrigues dignes des romans de la grande époque.

■ Avant le meurtre

Après un premier essai concluant, voici la seconde enquête du nouvel Hercule Poirot. Toujours accompagné de l’inspecteur Catchpool, le narrateur de l’histoire, Poirot se rend en Irlande à la demande de lady Athelinda Playford. Cette vieille dame un peu extravagante, écrit des romans policiers destinés à la jeunesse. Dans ce domaine coupé de l’extérieur, les tensions sont vives entre les différents protagonistes. Il y a les deux enfants de lady Playford, l’aîné un peu niais affublé d’une femme très intéressée par l’argent et la seconde, jolie et vive, fiancée à un médecin américain passionné par l’œuvre de Shakespeare. On trouve aussi le secrétaire de la romancière, gravement malade et soigné par une infirmière dévouée corps et âme, un notaire et l’associé de ce dernier, chargé de gérer les droits de la maîtresse de maison.

Lors du repas du soir, Poirot comprend que lady Playford l’a fait venir car elle redoute que l’on attende à sa vie. Et effectivement, après les repas, quelqu’un est assassiné. Ce genre de roman vaut surtout par les fausses pistes que l’auteur répand au gré des pages. Sans cesse on espère démasquer le meurtrier avant Poirot. Et on se trompe tout le temps. Preuve que Sophie Hannah a parfaitement intégré les techniques d’Agatha Christie, experte en fausses pistes et coups de théâtre de dernière minute.  

➤ « La mort a ses raisons » de Sophie Hannah, Éditions du Masque, 20,90 €

 

Les commentaires sont fermés.