13/12/2016

Thriller : Belladone, alias "La Chimiste", en cavale

Après le fabuleux succès de Twilight, Stephenie Meyer se lance dans le thriller avec sa « Chimiste »

chimiste,stephenie meyer,lattès

Dans son service, elle est surnommée « la Chimiste », ailleurs elle est affublée du nom de Belladone. Alex, anciennement Dr Juliana Fortis, est en cavale depuis quelques années. Cette jeune femme, très douée dans sa matière, a été recrutée par un service officieux de la CIA. Son rôle, trouver les meilleures drogues pour faire parler des suspects récalcitrants. Dans son labo elle a fait des recherches et pu les tester sur des « méchants ». Forcément, elle était là quand ils lâchaient prise et racontaient tout. Alex, en connaissant nombre de secrets d’état, devenait elle aussi encombrante. Un jour, avec son mentor, elle bascule du mauvais côté. Et devient une cible à éliminer. Par chance elle évite l’assassinat programmé et prend la fuite. Une cavale qu’elle a préparée de longue date.

Toute la première partie du roman de Stephenie Meyer raconte cette survie au jour le jour. Forcément, quand on échappe plusieurs tentatives d’attentat, on devient de plus en plus paranoïaque. Ce qui explique les nombreux pièges qu’Alex porte sur elle. En plus de bagues avec pointe imprégnée de poison, elle a des boucles d’oreilles charmantes, mais dangereuses. « à manipuler avec précaution ». « Une fois les boucles accrochées à ses oreilles, elle devait faire attention à ses mouvements de tête. C’étaient de petits globes de verre, mais le verre était si fin qu’une note aiguë les briserait, d’autant plus facilement que la substance à l’intérieur était sous pression ». Gaz mortel pour l’assaillant. Alex, pour survivre, devait retenir sa respiration durant une bonne minute…

Quand le responsable de son ancien service, celui-là même qui a lancé ses tueurs à ses trousses, la recontacte pour lui demander de l’aide, elle est sceptique. Craint le piège. Pourtant les preuves sont là. Daniel, un simple prof d’université est sur le point de répandre un virus mortel dans plusieurs villes des USA. Il faut le faire parler, lui extorquer la cachette de l’arme biologique. Alex le kidnappe et entame son interrogatoire.

■ Deuxième cible

Rien ne se passe comme prévu. Dans cette ferme isolée, Daniel semble sincère quand il explique être étranger à cette machination. Alex doute. Serait-elle en train de torturer un innocent ? L’intervention d’un mercenaire, lui aussi en cavale va lui permettre de comprendre. Kevin, frère de Daniel, est la véritable cible du service. Lui aussi est en cavale. Il intervient pour secourir son frère, mais d’autres l’attendent. Roman passionnant, bourré d’informations sur les mauvaises pratiques de certains organismes américains, « La Chimiste » se lit d’une traite. On tombe rapidement sous le charme de ce petit bout de femme terrorisée mais déterminée. Un rôle en or pour toute actrice qui rêve d’un oscar si une adaptation au cinéma est lancée.

➤ « La chimiste » de Stephenie Meyer, éditions Lattès, 22 €

 

Écrire un commentaire