10/01/2017

De choses et d'autres : Danger silencieux

 

voiture,électrique,bruit,silence

Menacés par certains fous du volant, piétons et cyclistes vont devoir prochainement affronter un nouveau danger. L’essor des voitures électriques améliorera la qualité de l’air dans les zones urbaines mais posera le problème de leur redoutable discrétion. Totalement silencieux, un véhicule sans moteur à explosion surgit sans crier gare. Ce qui au début passait pour un avantage, moins de pollution sonore, devient un danger public. Les piétons, trop souvent, se fient à leur ouïe. On entend une voiture avant de la voir. Il a donc été décidé qu’avant 2019 tout véhicule électrique sera doté d’un bruiteur. Il ne se déclenchera qu’en dessous de 30 km/h. Au-delà, le bruit des pneus sur la chaussée suffit à signaler l’approche d’un véhicule. Reste à déterminer quel bruit.

Les recherches se concentrent sur un son continu et audible par les piétons, en minimisant les nuisances sonores. Un sacré pari. Dans certains films de science-fiction, les voitures du futur se déplacent en produisant une sorte de sifflement strident assez désagréable. A moins que des chercheurs plus malicieux ne choisissent le tintement des cloches des tramways d’antan. Des opportunistes pourraient proposer des bruits à la carte. J’imagine déjà la petite voiture démarrant dans un vrombissement de moteur 8 cylindres.

Personnellement, je rêve de retrouver le bruit des moteurs Citroën, celui si caractéristique des 2CV et autres DS. Pas agressif et parfait pour attirer l’attention des personnes un peu nostalgiques. 

Écrire un commentaire