11/01/2017

De choses et d'autres : iTélé, plus dure sera la chute

itele, licenciements, plan social, nedjar, bolloréLe CSA reçoit ce mercredi la direction de iTélé pour faire le point sur les engagements pris au sortir de la longue grève. Cela risque d’être sportif car la télé toute info du groupe Canal+ est dans un bien triste état. Le départ de plus de 90 journalistes ne permet plus de tenir l’antenne en continu. Les remplacements promis n’ont pas eu lieu et le lancement de la nouvelle formule, sous l’appellation de Cnews, est encore repoussée. Pourtant il y a toujours de l’agitation autour de la chaîne. Du gros recrutement même.

Après Jean-Marc Morandini, les Bogdanov et Jean-Pierre Elkabbach, c’est au tour de Patrick Poivre-d’Arvor d’être sur les tablettes de Serge Nedjar, le directeur de la chaîne et de la rédaction. Problème, PPDA ne veut pas travailler avec ce Morandini si décrié. Mais comme on lui propose un poste de polémiste le week-end, il ne devrait pas croiser la route de l’ancienne star d’Europe1. Reste maintenant à mettre tout cela en musique. Et trouver les pigistes qui feront tourner la boutique, car les noms évoqués ne sont là que pour rebondir personnellement après des échecs.

Un conseil aux candidats, soyez à l’heure. Serge Nadjar ne plaisante pas avec la ponctualité. Selon le site Lesjours.fr, une pigiste arrivée 30 minutes en retard le 31 décembre a été licenciée sur le champ. Elle a eu le malheur d’aider une voisine tombée dans le hall de son immeuble. Cela faisait quatre ans qu’elle travaillait pour la chaîne. Y’a pas à dire, ça donne envie de postuler... 

(Chronique parue le mercredi 11 janvier en dernière page de l'Indépendant)

Écrire un commentaire