22/01/2017

BD : Mondes en perditions dans « Orbital »

orbital,runberg,pellé,sf,dupuis

Si la science-fiction a tant de succès en bande dessinée, la « faute » au talent de certains dessinateurs. La série « Orbital » par exemple est portée par un scénario efficace de Runberg mais surtout par le dessin incroyablement spectaculaire de Pellé. Comme un Mézières ou un Léo, il semble venir d’un autre monde, de ces planètes peuplées d’aliens aux formes étranges et fascinantes. Chaque case de toutes les planches, en couleurs directes, mérite d’être agrandies et encadrées. De l’art. Tout simplement. Pour ce 7e titre, première partie de la quatrième mission, Caleb l’humain et Mézoké la sandjarr sont en fuite. Ils viennent de subtiliser des larves nakruides réputées pour leur pouvoir de rendre quasi immortel. Mais les Névronomes, des vaisseaux spatiaux vivants, attaquent plusieurs planètes. Seul Caleb peut les comprendre. Il va devoir réintégrer son unité de police de l’espace pour tenter d’arrêter cette guerre.

➤ « Orbital » (tome 7), Dupuis, 14,50 €

 

 

09:41 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : orbital, runberg, pellé, sf, dupuis

Les commentaires sont fermés.