27/02/2017

De choses et d'autres : Les craintes de Trump


Il a beau être devenu l’homme le plus puissant du monde, Donald Trump n’en reste pas moins prévoyant. Avant même de prendre possession de la Maison Blanche, il a tout compris au fonctionnement des nouvelles technologies. Selon une enquête de CNN, Trump depuis une dizaine d’années, achète tous les noms de domaines possibles et imaginables autour de son nom. Plus de 3 600 au total. Pour ses affaires bien évidemment (son nom est aussi sa marque) mais aussi avec des arrière-pensées plus étonnantes. En effet il a fait une razzia du côté des noms négatifs. Si après l’élection de Nicolas Sarkozy il était possible de créer un site internet à l’appellation explicite de Sarkozy-dé- gage.com, inutile d’essayer pour Trump. Déjà pris. Par le principal intéressé. De même que les variantes qui associent son patronyme à toutes sortes de mots peu reluisants tels escroc, voleur, fraudeur ou les phrases simples comme « Trump doit partir » ou « Votez contre Trump ». Du verrouillage médiatique de très haut niveau.
Alors pour contrer le président US si décrié il ne reste plus que... la sorcellerie. Des sorciers du monde entier se sont donné rendez-vous vendredi soir devant la Trump Tower pour lancer un sort au vainqueur de l’élection. Le rituel sera reconduit à chaque lune décroissante jusqu’à son départ du bureau ovale. Paradoxal car si Trump avait vécu au Moyen âge, avec sa chevelure tirant sur le roux, il aurait vite terminé son mandat sur un bûcher. Pour sorcellerie justement. 

Les commentaires sont fermés.