26/04/2017

De choses et d'autres : Jupe alors


« Les femmes se sont battues à une époque pour obtenir la liberté vestimentaire et c’est ce que je revendique. Ni plus ni moins. » La déclaration, relevée ce mardi dans le journal Aujourd’hui, est de Jérôme Salomé, fondateur de l’association des hommes en jupe. Il aurait pu se consacrer aux anciens combattants, aux amateurs de porte-clés publicitaires ou plus simplement au club de basket de sa ville, Limoges, mais Jérôme Salomé a choisi la difficulté. Car autant une femme en pantalon est devenue la norme, autant un homme en jupe reste l’exception.
Aucune volonté de se travestir pour ce fonctionnaire. Juste la constatation qu’en cas de fortes chaleurs, la jupe est beaucoup plus agréable à porter, peu importe le chromosome. Pourtant la lubie de l’amateur de jupons lui a causé bien des soucis. Pas au niveau professionnel puisque sa hiérarchie l’a autorisé à venir travailler ainsi. Non, ce sont ses petites amies qui lui posent problème. Quand il a eu sa révélation et a risqué pour la première fois de se montrer ainsi vêtu, « elle n’a plus jamais osé me toucher ».
Désormais, quand il s’inscrit sur un site de rencontre, il tait cette particularité. Visiblement la jupe fait fuir la gent féminine. Dans la ré- gion, elle présente l’inconvénient d’être trop sensible aux vents. Parfois agréable quand on découvre ce qu’elle cache chez une dame (remember Marylin) la vision peut se transformer en traumatisme si le vêtement est porté à l’écossaise. 

09:04 Publié dans Chronique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jupe, hommes, mode, original

Les commentaires sont fermés.