24/05/2013

Chronique : Le Twitter du paillasson

l'élégance du paillasson, lebert, chifflet, twitter, concierge, humourLes laudateurs de Twitter ont la mémoire courte. Le micro réseau social, basé sur la brièveté des messages, n'a rien inventé. Le concepteurr du Post-it était un précurseur et les brèves, de comptoir ou d'ailleurs, sont de la même veine. Dans « L'élégance du paillasson », petit livre d'aphorismes recueillis par Jean-Marc Lebert et publié aux éditions Chiflet & Cie, les mots entre voisins dressent un étonnant portrait de notre société. Gardien d'immeuble ou concierge, Jean-Marc Lebert a collecté ces bribes de conversations, pensées et autres fulgurances. Du brut de décoffrage, parfois poétique, souvent horrible voire carrément idiot. Mais vrai, authentique. Pas de grande philosophie dans l'histoire, mais tout sonne juste comme cette réflexion sur la promiscuité : « La solitude dans les HLM qu'ils disent les médias... Tu parles d'une solitude ! Tu es chez toi peinard et tu entends tout le monde ». « C'est plus calme quand y a plus de bruit » remarque un autre. Chacun pour soi : « Moi, les problèmes du hall ? Je suis au-dessus de tout ça, j'habite au 9e. » Ce livre pourrait parfaitement se décliner sur un compte Twitter. 

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce vendredi en dernière page de l'Indépendant. 


22/05/2013

Chronique : achats compulsifs, du plus petit au plus gros

C’est plus fort qu’elles : les femmes ne peuvent pas résister quand elles sont sous l’emprise du démon de l’achat compulsif. Et sur internet rien ne les arrête. Produits de beauté, biens culturels... elles craquent dès que le compte en banque affiche un montant confortable.

Vous êtes sceptique? Prenez Yahoo! Ce géant de l’internet américain a mis à sa tête Marissa Mayer. Intelligente, compétente, mais femme avant tout. Quand elle apprend qu’elle dispose de quelques milliards de dollars sur lecompte de la société, elle craque. Et cherche à acheter coûte que coûte une grosse babiole inutile et surestimée. Elle jette son dévolu sur Dailymotion. Mais Arnaud Montebourg, juste pour la contrarier (il sort d’une rupture sentimentale douloureuse), fait capoter l’affaire.

Déprimée, Marissa retrouve le sourire en surfant sur les Tumblr, tous plus hilarants les uns que les autres. Elle dépose un peu plus d’un milliard de dollars sur la table et rachète cette plateforme de blogs. Sa pulsion assouvie, elle ose même l’annoncer en publiant un Gif!

P. S.: Cette chronique, écrite au second degré, ne pourra en aucun cas être utilisée par une avocate sans scrupule engagée par mon épouse dans le cadre d’une procédure de divorce pour cause de misogynie avérée. Le budget du foyer est parfaitement géré par ma tendre moitié. Les seuls achats compulsifs existants sont à mettre à mon crédit (découvert plus exactement...) comme l’achat de l’intégrale de San Antonio chez Bouquins (11 tomes) alors que j’ai déjà la collection complète en poche...


21/05/2013

Chronique : Mauvais points sur Twitter pour Hollande, créateur de bashing

 

 

hollande,bashing,twitter,valtrier,elysée,conférence de presse

Tout le monde pratique le Hollande bashing. Une invention de l'ère numérique. Ce terme désigne le fait que l'action du président de la République soit dénigrée en permanence sur les réseaux sociaux. Tant par la presse que les anonymes. Difficile de savoir s'il s'agit d'une impression ou de la réalité. Evident par contre, la cote du « président normal » a sérieusement chuté chez les twittos depuis sa conférence de presse. Paul Larrouturou, journaliste au site internet d'Europe1, ose cette question : « Pourquoi avez-vous choisi de ne pas vous exprimer personnellement sur Twitter ? » François Hollande, sourire en coin, retrouve sa répartie d'antan pour moquer cette interrogation et fait pouffer le gouvernement et les confrères journalistes : « Serait-ce là la preuve de mes mauvais sondages ? Je n'aurais pas twitté comme il convenait ? » Bon, d'accord, il faut savoir détendre l'atmosphère dans ce genre de rendez-vous. Et Twitter est souvent drôle. Mais là on a senti comme un mépris, un profond dédain pour les habitués des réseaux sociaux. Pourtant, Twitter est un outil très utilisé par les services de communication du président. La preuve ? Sur le pupitre de François Hollande figure d'un côté l'adresse Twitter de la présidence (@elysee) et de l'autre le hashtag-référence à l'événement (#ConfPR). Donc si sa sortie contre Twitter amplifie le Hollande bashing, qu'il ne s'en prenne qu'à lui-même. Et s'il n'a pas saisi le principe de Twitter, il peut toujours mettre @valtrier à contribution. 

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce mardi en dernière page de l'Indépendant.

20/05/2013

Chronique : La question façon UMP

 

sondage,ump,hollande,twitter

L'interactivité est une des forces d'internet. L'internaute, pour tout et n'importe quoi, est mis à contribution. Les sondages se multiplient comme des petits pains. Des pains au chocolat dans le cas de l'UMP. Sur son site, le parti de droite a ouvert une rubrique « Question de la semaine ». Il s'agit d'interroger les Français sur l'action du gouvernement de François Hollande. Une leçon pour tous les apprentis sondeurs qui cherchent à savoir comment orienter des réponses. Cette semaine, l'UMP demande on ne peut plus sérieusement : « En augmentant massivement les impôts, dépenses publiques et cotisations, en étranglant les entreprises, en supprimant la défiscalisation des heures supplémentaires, François Hollande est-il responsable de l'aggravation de la crise ? » Et en remontant le temps, on découvre que toutes les questions sont de cet acabit.

Résultat, ils sont nombreux à se moquer du parti de Jean-François Copé sur Twitter sous le hashtag #FabriqueUnSondageUMP. Le genre de question qui contient déjà la réponse. « Hollande étant le pire président de l'histoire du monde entier, Sarkozy vous manque-t-il rien qu'un tout petit peu ? » est le faux sondage le plus partagé.

Variation saisonnière avec « Hollande ne prend aucune mesure contre la pluie. Peut-il sérieusement rester en poste ? ».


Mais le plus comique dans l'affaire, c'est le résultat du  véritable sondage sur la responsabilité du président dans l'aggravation de la crise. Hier, ils étaient 91 % à répondre... non. 

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce lundi en dernière page de l'Indépendant. 

19/05/2013

Chronique : iTunes fait péter les ventes

 

itunes,slip,peter,patrick,sébastien,parodie,single,daft punk

Les 45 tours ont vécu. Exit la musique physique, place à la musique dématérialisée. Le Top 50 d'aujourd'hui est tout simplement représenté par les ventes sur iTunes, la plateforme d'Apple. On peut voir quasiment en direct l'évolution des goûts de la planète entière. Car les classements des ventes de singles sont proposés par pays. Depuis la semaine dernière, le duo (mystérieux et français) Daft Punk caracole en tête. Une remarquable neuvième place aux USA, la première en Angleterre, Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Norvège... Mais en France alors ? Daft Punk, dès la sortie de Get Lucky, se place en tête des ventes. Mais depuis trois jours, les rois de la musique électronique se contentent de la seconde position. Un autre phénomène, typique d'une certaine « exception française », fait des ravages dans les oreilles. Numéro 1 des ventes, devant Daft Punk, Pink et toutes les stars américaines : « Et quand il pète il troue son slip » ! Une parodie interprétée par l'humoriste Cartman, entendue sur D8 en mars. Grimé en blond peroxydé, il devient Sébastien Patrick, caricature de l'ancien rugbyman du Sud-Ouest, devenu imitateur et animateur télé. La chanson, aux paroles aussi explicites que le titre, est bien partie pour devenir le tube de l'été, un futur classique des banquets bien arrosés. Et le plus dramatique, c'est que pour écrire cette chronique, j'ai dû l'écouter plusieurs fois. Total, j'ai l'air et la phrase en tête. Impossible de m'en défaire. Et quand il....


Et quand il pête il troue son slip - Sébastien... par entrevue


Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce samedi en dernière page de l'Indépendant.

17/05/2013

Chronique : Poker et mat

 

poker,partouche,bataille,échecs,paris en ligne,casino

Le groupe Partouche ferme son site de poker en ligne. Plus de doute, la crise économique est grave, la récession partout. Pourtant, il y a quatre ans, quand Nicolas Sarkozy légalise le marché des paris et jeux d'argent en ligne, tout le monde prédit des fortunes aux opérateurs retenus. L'engouement pour le poker bat son plein. Et puis patatras, les gains ne sont pas au rendez-vous. Pire, selon un communiqué repris dans un article du monde.fr, le groupe Partouche fait « le constat que l'activité n'a aucune pérennité à court et même à moyen terme. » Un discours radicalement opposé aux espoirs de 2010 : « Le groupe Partouche mise sur l'essor du poker en ligne pour poursuivre son redressement. »  A la télévision aussi les émissions de poker voient leur audience décliner à vue d'œil. Une mode, une simple mode. La poule aux œufs d'or est devenue stérile. Maintenant il va falloir trouver autre chose pour exciter les joueurs. Soit de moins compliqué. Genre la bataille, qui vient d'être autorisée dans les casinos. Pas la peine de se creuser la tête. Même un gamin de 5 ans peut y jouer et gagner. Soit de plus compliqué. Pourquoi pas des sites d'échecs ? Pour une fois, les plus intelligents auraient enfin une chance de briller. Mais ne rêvons pas. Les échecs ne sont pas un jeu de hasard. Et surtout, les joueurs d'échecs ont suffisamment de jugeote pour savoir que les jeux en ligne rapportent essentiellement aux sites, même après le forfait de Partouche.  

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce vendredi en dernière page de l'Indépendant.     

16/05/2013

Chronique : Spoiler or not spoiler...

 

spoiler,twitter,lost,i met your mother,sixième sens

L'invention par Jennie Lamere d'un programme sur Twitter a révélé au grand public l'existence du mot « spoiler ». Soit révéler la fin d'un film ou d'une série et annihiler de ce fait tout effet de surprise. Exemple le plus couramment utilisé, dire d'entrée que dans « Sixième Sens », c'est Bruce Willis qui est mort. Spoiler une série télé est devenu un jeu très prisé sur internet. Certains fans ont la délicatesse de prévenir d'un « Attention spoiler ! ».

D'autres prennent un malin plaisir à gâcher votre joie. Jennie Lamere, la jeune américaine qui a remporté un prix prestigieux grâce à ce programme, a déjà été victime de mauvais plaisantins. D'où son idée : un logiciel masque les messages porteurs d'un certain nombre de mots clés. Je n'ai toujours pas vu les deux dernières saisons de Lost, j'évite donc soigneusement tout article sur la série tant que je ne les aurai pas visionnées. Même si le principal spoiler de Lost est déjà connu de tous : il n'y a pas de fin ! 

Cette semaine, les fans de « How I Met Your Mother », notamment ceux qui regardent en replay, ont hurlé contre les producteurs de cette sitcom diffusée en France sur NT1. Sur la page Facebook officielle, le jour même de la diffusion, ils ont révélé qui est la mère des enfants de Ted, le narrateur de la série. Cela fait quand même 8 saisons et 184 épisodes que le mystère est soigneusement préservé. Et comme l'épisode ne sera diffusé en France que dans quatre ou cinq ans, ne comptez pas sur moi pour vendre la mèche. Quoi que... (si vous cliquez sur ce dernier lien, ça spoile à mort !)

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce jeudi en dernière page de l'Indépendant. 

15/05/2013

Chronique : Paris glissant...

 

psg, trocadéo, vialatte, twitter, casseurs, tonfa, desproges

Dérapage à tous les étages. Lundi, la tour Eiffel devait servir de décor à une belle photo de remise de titre au PSG. Le Trocadéro s'est transformé en scène de guérilla urbaine. Un premier dérapage vite dépassé par la récupération politique des heurts entre supporters incontrôlables et policiers submergés. Comme si la bêtise était communicative, certains députés UMP twittent un peu trop vite. Jean-Sébastien Vialatte, député du Var, se distingue en publiant un message ouvertement raciste. « Les casseurs sont sûrement des descendants d’esclaves ils ont des excuses #Taubira va leur donner une compensation ! ». Repris par certains, dénoncé par beaucoup, ce tweet est effacé. Mais il permet de saisir le fond de la pensée d'un élu de la République. Beaucoup d'autres rebondissent avec un « Valls démission » plus classique et basique.

On retrouve aussi tout un lot de militants contre le Mariage pour tous faisant le parallèle entre la dure répression de la manifestation du 24 mars (souvenez-vous, Boutin gazée, Boutin outragée...) et la mansuétude des forces de l'ordre face aux casseurs. Ceux-là n'ont pas vu la vidéo de plusieurs interpellations dans un magasin de scooter, vitrine défoncée, partagée des centaines de fois sur Facebook et YouTube. Des policiers en civils y font une superbe démonstration de l'efficacité du tonfa. Dans les dents, les tibias ou les côtes, cela dissuade tout fuyard.

De toute cette affaire que retenir ? Qu'à mon avis, Pierre Desproges avait déjà tout compris en 1986 en disant : « A mort le foot ». 

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce mercredi en dernière page de l'Indépendant. 

14/05/2013

Chronique : les mégabites sont de sortie au printemps

 voina, sexe, bite, phallus, pénis, saint-petersbourg, tintin à poil

Le printemps a-t-il des effets incontrôlables sur la libido ? Depuis quelques jours un nombre incroyable de phallus fleurit sur mon écran. Une amie m'envoie par mail la photo de sa pelouse. Son fils (20 ans quand même), avait pour mission de la tondre. Elle rentre du travail, elle constate qu'il n'est pas passé partout. Et tombe des nues, une fois sur son balcon, en constatant que les parties non tondues ont la forme stylisée mais très reconnaissable d'un phallus et de ses attributs. Effet garanti auprès des voisins...

Autre mail d'un collègue. Il sait que j'aime la BD. Il a découvert cette pépite : « Tintin (à poil) au Congo ». Les planches sont identiques à l'original, si ce n'est que le héros est nu en permanence. 62 pages de zizi à Tintin. Un peu indigeste. Mais on doit sans doute considérer cela comme de l'art.

De même ce happening d'artistes russes. La vidéo a fait le tour du net ces dernières années. Ils se filment en train de bloquer une route. La circulation stoppée, ils répandent sur la chaussée des bidons de peinture blanche. La police arrive, mais c'est trop tard. Il s'agit du pont levant de Saint-Pétersbourg et le dessin s'élève majestueux, face au siège de l'ancien KGB : une « méga bite » de 15 mètres, montant vers les cieux  dans une érection phénoménale. De sexe masculin enfin il en a beaucoup été question ce week-end sur Twitter. Il s'agissait d'associer le sien au titre d'un film. Les vantards ont répondu « Big » ou « Anaconda », les modestes « Microcosmos », les pudiques « Intouchables » alors que les solitaires se sont contenté des « Petits mouchoirs »...

PS : En bonus, la vidéo des exploits des artistes russe de Voina

Voina fucks the KGB with a Giant Cock from ebitessami on Vimeo.


Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce mardi en dernière page de l'Indépendant. 

13/05/2013

Chronique : Un point, c'est tout !

 

bretagne,internet,breton,paris,oc

Ils ont des chapeaux ronds, les Bretons. Ils ont aussi depuis vendredi un nom de domaine internet propre : « .bzh ». Le dossier déposé par la région Bretagne auprès de l'Icann (Internet Corporation for assigned names and numbers) a été accepté, de même que celui de la ville de Paris. Dans le genre revendication régionaliste, c'est une première en France. On va donc voir éclore d'ici quelques mois des sites fleurant bon la province. Franchement, si vous avez à départager chouchen.fr ou chouchen.bzh pour acheter en ligne la boisson alcoolisée locale, vous choisiriez quel site ? De même, si vous cherchez à rencontrer des Parisiens typiques (chacun ses goûts...), entre le site de rencontres bobo.fr et bobo.paris, il n'y a pas photo. Je prédis un succès planétaire au petit malin qui ouvrira une page alliant Pigalle ou Moulin Rouge à .paris. 

La Bretagne n'est cependant pas la première région française à obtenir son nom de domaine. Les Ultramarins ont pris les devants. La Réunion (.re) ou la Guadeloupe (.gp) sont déjà reconnues sur la toile. Il existe même  un .tf pour les terres australes françaises, particulièrement renommées pour leur activité débordante sur le net... Localement, le .cat est déjà largement utilisé par nos voisins catalans du Sud. Par contre le .oc doit sans aucun doute faire des envieux. Au-delà de la revendication linguistique, des labos pharmaceutiques sont sûrement intéressés, juste pour briguer « www.med.oc » Bon, je vais de ce pas déposer une demande à l'Icann, très pratique pour clore une chronique qui part en quenouille : « .final » !

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce lundi matin en dernière page de l'Indépéndant.

14:28 Publié dans Humeur, Web | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bretagne, internet, breton, paris, oc

12/05/2013

Chronique : Thèse participative

 

thèse,crowfunding,financement participatif,moldave,carcassonne

L'argent coule à flot sur internet. Les porteurs de projet l'ont compris et le crowdfunding, système de financement par dons sur internet, est mis à toutes les sauces. Il permet de lancer des artistes de variété, de publier des livres et même de payer ses études. Il suffit d'être persuasif et convaincant comme l'a été Olga Turcan. Cette Moldave, doctorante à Strasbourg, n'en peut plus de concilier petits boulots et préparation de sa thèse. Elle estime donc à 4 000 euros la somme nécessaire pour les huit mois qui la séparent du point d'orgue de ses études. Un appel aux dons est lancé le 31 mars. Trente jours plus tard, elle se retrouve avec un pactole de 5200 euros pour financer ses recherches sur « le français et la francophonie en Moldavie ».

Cette belle histoire va certainement donner des idées à quelques farfelus ou profiteurs : « Si des anonymes sont prêts à donner entre 5 et 100 euros à une Moldave inconnue, pourquoi pas moi ? » Mais attention, entre le tout et le n'importe quoi il faut frapper très fort. Par exemple, le concept de clown-pin-up pour adulte a déjà récolté 1035 euros net. Quant au bonsaï solaire pour recharger votre iPhone, il est carrément en production.  Côté art contemporain vous pouvez aussi aider au projet carcassonnais du collectif Wouaf-Wouaf. « Pitié pour la Pythie » est un « FD en 5D » (fait divers en cinq dimensions) présenté cet été durant le festival à l'espace Zand'art. Il leur manque un petit millier d'euros. A vot' bon cœur M'sieurs dames !

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue samedi en dernière page de l'Indépendant.

10/05/2013

Chronique : Ariel Castro à visage découvert, ange ou démon ?

ariel castro, ange, démon, cleveland, facebook, jesus

Comment savoir ? Comment se douter ?

Ariel Castro, principal suspect dans l'affaire des séquestrées de Cleveland, avait une vie en apparence tout à fait normale. Si ses voisins tombent des nues, que dire de ses amis Facebook. Car Ariel Castro s'y est inscrit en février dernier.

Hier sa page était toujours publique. Sa photo est beaucoup moins effrayante que celle diffusée par la police. Petite barbe bien taillée, casquette et sourire, il a 38 amis. Il partage certains statuts comme cette photo, un enfant gratte une immense guitare. Il présente la basse sur laquelle il joue dans des groupes latino-américains. Son dernier message date du 2 mai. « Miracles really do happen, God is good :) » Quatre jours plus tard, le véritable miracle tenait à la libération des trois jeunes femmes captives depuis dix ans dans sa maison.

On ne voit pas l'intérieur de cette maison de l'horreur. Mais il en parle le 1er mai. Il explique avoir entendu un « grondement agréable » dans la rue et être sorti admirer une Harley. Sortir dans la rue, Amanda, Gina et Michelle devaient en rêver nuit et jour durant leur long cauchemar. La trace laissée par Ariel Castro sur Facebook est encore plus troublante quand on découvre qu'il est « ami » avec un musicien portant le même nom qu'une des séquestrées. Sur le mur de celui-ci, des centaines de commentaires. Certains croient qu'il est de la famille de Gina (faux) et d'autres l'interrogent : comment a-t-il pu être ami avec ce « sick freaks », ce monstre malade.

Comment savoir ? Comment se douter ? 

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce vendredi en dernière page de l'Indépendant. 

08/05/2013

Chronique : polémique après le clip d'Indochine "Cachez cette violence..."

college boy, indochine, csa, clip, violence, xavier dolan

Depuis le jour de sa sortie, le 2 mai, le clip « College Boy » d'Indochine ne cesse de faire réagir. La chanson des quinquagénaires parle de la difficulté de faire accepter sa différence dans notre monde de plus en plus formaté. Pour appuyer ce message, Indochine fait appel au cinéaste québécois Xavier Dolan. Il réalise un court métrage choc. On y voit des élèves, bien sous tous rapports, harceler un de leurs camarades. Le motif ? Son homosexualité. Insultes, brimades, coups, pour au final, le crucifier.

college boy, indochine, csa, clip, violence, xavier dolanLes images sont violentes, mais nécessaires pour faire passer le message. Car ce que dénonce Xavier Dolan c'est l'aveuglement des adultes. Ils apparaissent avec un bandeau sur les yeux. La polémique fait rage sur les réseaux sociaux - les chaînes de télévision ne veulent pas diffuser ce brûlot. « Censure ! » hurlent les ados.

Le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) entre dans la danse.  « Assez de cette mode de la violence » s'indigne Françoise Laborde. Dans une longue lettre publiée sur le site du Huffington Post, Xavier Dolan lui répond : « vous intervenez dans le débat sur la légitimation de la violence à l'écran avec environ trente-cinq ans de retard. » On ne peut que lui donner raison en voyant le contenu des séries américaines. De toute manière, Collège Boy a déjà été visionné 1 million de fois sur internet. La censure du CSA semble un combat perdu d'avance. Et la lutte contre la violence à l'école peut-elle se passer de la prise de position courageuse d'Indochine ?


Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce mercredi en dernière page de l'Indépendant.  

07/05/2013

Chronique : Amitié et confiance, les deux mamelles de Facebook

facebook, mot de passe, code, amis, confiance

Un milliard de profils Facebook. Et dans le lot un gros contingent de têtes de linotte. Ceux qui oublient leur mot de passe. Beaucoup plus courant qu'on ne le croit. Et récupérer le précieux sésame se révèle un véritable parcours du combattant. Certains d'ailleurs préfèrent recréer une page et repartir de zéro. En créant votre compte Facebook, vous avez dû choisir une question de sécurité et renseigner la réponse. Mais même celle-là, certains l'oublient. Autre possibilité, remplir un long formulaire pour prouver son identité et reprendre la main sur ses informations personnelles. Tout nouveau, Facebook a eu l'idée d'utiliser ce qui fait la force du réseau : l'amitié.

Désormais vous pouvez retrouver votre mot de passe par l'intermédiaire de vos amis. Pour cela vous devez désigner une liste de « contacts de confiance ». Imaginons, vous avez encore une fois oublié ce satané mot de passe, très compliqué sur les conseils de tous les paranos de service (des chiffres, des lettres... et le compte n'est pas bon). Vous envoyez alors un mail ou téléphonez à trois amis de confiance. Ils signalent votre bourde à Facebook et reçoivent trois codes distincts. Ce sont ces trois « clés virtuelles » qui vous permettront de récupérer votre identité.

Mais attention de faire les bons choix. Il est des amis qui parfois ne vous veulent pas que du bien. Ou pire, des connaissances aussi tête en l'air que vous... Et quand tout le monde aura oublié son mot de passe, Facebook se glorifiera de 2 milliards de comptes. 

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue en dernière page de l'Indépendant.

06/05/2013

Chronique : Sarkozy, réserviste depuis un an

 

sakozy,président,hollande,twitter,élysée,anniversaire


Si Sarkozy était président... Ce week-end, alors que normalement tout le monde devrait célébrer le premier anniversaire de l'arrivée de François Hollande à l'Élysée, Twitter est pris d'une frénésie uchronique. L'uchronie consiste à imaginer notre monde, mais avec un cours différent de l'Histoire. Que serait devenue l'Europe si Bonaparte avait gagné toutes ses batailles ou si les Allemands n'avaient pas perdu la guerre ?

Ce week-end donc, des nostalgiques de la présidence bling bling ont distillé leurs envies sur internet. Si Sarkozy était à l'Elysée, « il effectuerait un 2e et dernier mandat décomplexé avec une politique dynamique et cohérente » prétend un laudateur de la première heure.


D'autres admettent que cela reviendrait au même.

Et puis les sarcastiques ne peuvent s'empêcher de relever qu'en cas de victoire de l'UMP en 2012, « Jérôme Cahuzac aurait toujours un compte en Suisse et Guéant continuerait à vendre des tableaux », « Sarkozy ferait baisser le chômage comme il l'a fait de 2007 à 2012... », « Hollande aurait 80% d'opinions favorables »,


« François Fillon et Jean-François Copé seraient toujours amis et Nadine Morano porte-parole du gouvernement. » Quand à Frigide Barjot elle serait toujours marrante. Ou ministre de la famille...

Enfin, si Sarkozy était président, en ce 6 mai, sur Twitter, le jeu préféré des internautes serait d'imaginer comment se porterait la France si Hollande était président.

Insatisfaction, quand tu nous tiens...  

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce lundi en dernière page de l'Indépendant.

04/05/2013

Chronique : Une année normale pour le président

 

hollande,1 an,moi président,bila,changement,gauche

Je me souviens de l'emballement médiatique après la tirade - l'anaphore exactement - de François Hollande en plein débat sur son « Moi, président... » C'était il y a un an. Sur internet restent des traces. Et des sites ont éclos récemment pour établir un comparatif entre promesses et décisions. Le gouvernement, discret sur ce premier anniversaire, a cependant publié sur son site internet un document dans lequel il fait le point sur les 60 propositions du candidat. 

Le bilan sans concession est à lire sur d'autres sites beaucoup moins indulgents. Comme bilanduchangement.fr concocté par  « une équipe de jeunes citoyens ayant pris part pour la première fois au vote lors d’une élection présidentielle en 2012. » Toutes les informations sont vérifiées et expliquées. Au total, le site a relevé plus de 291 promesses diverses et variées. Au bout d'un an, 40 sont accomplies et 27 en cours. Au rayon échec, 17 pastilles rouges comme l'impossibilité à faire passer la pilule du non cumul des mandats auprès des caciques socialistes ou le gel du prix des carburants. On constate également une bonne part de mauvaise foi quand le site estime que François Hollande n'a pas tenu sa promesse après avoir affirmé « Moi, président, je constituerai un gouvernement paritaire, autant de femmes que d'hommes. » Depuis la démission de Jérôme Cahuzac ce n'est effectivement plus le cas. Les femmes ministres sont majoritaires. Mais est-ce véritablement un échec ?  

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce samedi en dernière page de l'Indépendant.

03/05/2013

Chronique : Cuivre ou fibre optique ?

 

cuivre,voleur,fibre optique,arcep,vdsl2,internet,haut débit

Les voleurs de cuivre se frottent les mains. Désespérés par le déploiement de la fibre optique sur l'ensemble du territoire, ils ont repris espoir vendredi dernier en apprenant qu'« un comité d'experts a rendu au régulateur des télécoms, l'Arcep, un avis favorable à l'exploitation commerciale du VDSL2. » A l'automne, cette nouvelle norme de débit internet permettra à des millions d'abonnés de voir leur vitesse de transmission multipliée par deux. Et sans toucher aux câbles téléphoniques en cuivre qui gagnent quelques années d'espérance de vie.

Le très haut débit promis par Fleur Pellerin en 2022 doit passer par la mise en place d'un ambitieux réseau en fibre optique. Mais face à la lenteur des travaux, les experts ont finalement remis au goût du jour une technique testée depuis plus de 5 ans. Son avantage : elle passe par le réseau classique. D'où la joie des nouveaux Rapetou préférant délester les poteaux téléphoniques de leurs précieux ornements que les bourgeoises de leurs oripeaux aurifères. Paradoxe, si la France, contrairement aux autres pays européens, avait fait l'impasse sur le VDSL2, c'était pour favoriser la fibre. Avec 5 ans de décalage, on va essayer de combler un peu le retard, tous en sachant parfaitement que le nouveau réseau en sera d'autant plombé.

On a beau tourner la décision des « experts » dans tous les sens, l'amélioration annoncée ressemble plus à un rétropédalage qu'à une véritable innovation. 

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce vendredi en dernière page de l'Indépendant. 

02/05/2013

Chronique : L'amour au bureau avec "Beautiful Bastard"

 

beautiful bastard,hugo,roman,amour,bureau,collègue,e-card

Les timides adorent les nouvelles technologies. Avant, impossible de déclarer sa flamme à la plus belle fille de la classe, la prof captivante ou sa collègue si professionnelle. Aujourd'hui les voies numériques permettent de toucher le cœur désiré sans risquer l'évanouissement. Le phénomène Spotted sur Facebook, si l'on oublie les rares dérapages, est une solution vraiment géniale pour les coincés. Un petit message énigmatique et romantique constitue un immense pas pour les grands timides. Mais pourquoi réserver ce service aux plus jeunes ? En entreprise aussi certains se morfondent d'amour pour un ou une collègue. Comment le lui dire ? Les éditions Hugo, à l'occasion de la sortie du roman « Beautiful Bastard » de Christine Lauren (17 euros) proposent un petit jeu qui risque de rendre très chaudes les relations humaines au sein des entreprises. Dans ce roman, le patron noue une relation torride avec une de ses employées. Comme dans le livre, vous pouvez envoyer par mail une déclaration fougueuse à un ou une collègue. Il suffit de se rendre sur une page de e.card et de cocher la case (en l'occurrence un cœur...) la mieux adaptée. Cela va du plus édulcoré « En réunion j'ai tellement envie de te prendre dans mes bras » au plus direct « Je voudrais que tu me rejoignes au parking à 19 h... Capot ou banquette arrière ? » Attention, à utiliser avec parcimonie. Si dans les romans on appelle ça « coup de foudre », dans la vraie vie on le traduit vite par « harcèlement ».

 

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce mercredi en dernière page de l'Indépendant. 

30/04/2013

Chronique : Quand Twitter renforce l'amitié franco allemande, ou pas...

twitter, france, allemagne, merkel, mitterrand, mario gotze

Quand le PS dérape sur les relations franco-allemandes, tout le monde appelle Twitter à la rescousse pour calmer la crise diplomatique larvée. D'abord Jean-Marc Ayrault twitte, en allemand, l'importance du « dialogue intense et sincère entre la France et l'Allemagne. »

 

 

 

Et puis apparaît ce week-end le mouvement « Sauvons l'amitié franco-allemande ». Là, force est de constater que le travail est d'envergure. Pour quelques Européens convaincus, on a affaire à une cohorte de moqueurs, de rancuniers voire de « jemenfoutistes ». Dans le premier camp, nombreux sont les nostalgiques de Mitterrand et Kohl, main dans la main. La photo reste le symbole parfait de la réconciliation.

Mais depuis, Angela Merkel est arrivée au pouvoir. Fustigée par la gauche du PS, elle s'attire les foudres sur Twitter. Rarement avec élégance. Est-ce vraiment de l'humour que d'écrire « Avouons qu'Angela Merkel n'est pas si moche comme mec ? »

 

 

 

On n'évite pas les gros clichés comme « Relançons la mode des sandales School avec des chaussettes » ou « Mangeons des bretzels » suivi de « offrons-leur Mireille Mathieu ». Plus subtile cette proposition de linguiste : « Tous les verbes à la fin des phrases mettons ».

Mais l'Allemagne, heureusement, fait encore rêver. Ses mannequins, bien sûr, ses footballeurs aussi. Prenez Mario Gotze : depuis la diffusion de sa photo en maillot de bain, il a beaucoup d'admiratrices. Et peut faire son entrée dans les cours de géométrie (droites perpendiculaires) ou d'anatomie (gonflement temporaire de corps caverneux par afflux de sang)...

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce mardi en dernière page de l'Indépendant. 

29/04/2013

Chronique : Radio filmée, l'exemple de RTL

radio,rtl,monique younes,laurent bazin,vidéo

Dès ce matin, l'intégralité de la matinale de RTL sera diffusée en direct vidéo sur internet. La radio, média puissant le matin, ne se cache plus. Le phénomène n'est pas nouveau. Europe 1 et RMC sont depuis des années très présents sur ce créneau. Cependant la radio filmée s'avère surtout intéressante dans son côté « je montre les coulisses ». Sur RTL justement, l'émission « Laissez-vous tenter », panorama culturel diffusé chaque matin entre 9 heures et 9 h 30 est exemplaire. Vendredi dernier, autour de Laurent Bazin, une petite bande de journalistes partage ses coups de cœur du moment. Filmée en plan large, la session permet de mettre des visages sur des voix. Et de constater que certains sont dissipés durant les interventions de leurs camarades. Monique Younes, calme et très sage en début d'émission, se métamorphose quand vient son tour de s'exprimer. Elle décrit deux tableaux (du Titien et de Manet) avec emphase, les effets de voix renforcés par de grands moulinets des bras. On sent que ce n'est pas pour la galerie, qu'elle a besoin, pour trouver le ton juste, de s'exprimer aussi en gestes. Un peu plus tard, on assiste à ce que la télévision ne montre jamais. Il fait chaud et Monique Younes... enlève son pull. Durant la diffusion d'un extrait d'opéra, Laurent Bazin reprend à tue-tête les paroles. Pour faire une bonne radio, il faut être naturel. L'arrivée de la vidéo sur internet ne doit rien changer. Au risque de perdre cette spontanéité qui a toujours fait le succès de ce média. 


Laissez-vous tenter du 26 avril 2013 par rtl-fr


Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce lundi en dernière page de l'Indépendant.