06/02/2009

ÉCRIVAIN VISIONNAIRE

Borderline 2.jpg


Fernando, écrivain en mal d'inspiration, a résolu son problème. Après avoir fumé de l'herbe chilienne fournie par un ami, il est entré en transe et a écrit un roman étonnamment réel. Il découvrira plus tard que ses écrits se sont effectivement réalisés. Le même principe est à la base du second tome de cette série. Fernando commence à raconter la vie de Wanda, jeune prostituée qu'il a rencontré une fois pour se « documenter » sur son métier. L'album, dessiné par Nathalie Berr, raconte, en parallèle, l'enquête de Fernando pour retrouver Wanda (la jeune femme a disparu), et les faits antérieurs, relatés dans le manuscrit en cours du romancier. Des trottoirs de Paris aux palaces de Monte-Carlo, il suivra la trace de la jeune femme avec quelques truands, violents et typiques, aux basques. Alexis Robin, le scénariste, jongle parfaitement sur les deux plans, le lecteur étant tenu en haleine tout en découvrant au fil des pages le destin tragique de Wanda.
« Borderline » (tome 2), Bamboo, 12,90 €


03/02/2009

ALLEZ PAILLAR !

Rugbymen 7.jpg


Le rugby des villages a sa BD. Les Rugbymen, de Beka (scénario) et Poupard (dessin) sont de retour. Un série vedette de chez Bamboo qui cumule plus d'un million d'exemplaires vendus. Dans ce nouveau recueil, l'équipe de Paillar recrute un 3e ligne d'exception. Jonas Frilung, Sud-Africain au gabarit impressionnant (c'est un clone de Jonah Lomu), est surnommé le Sécateur. Il plaque plus vite que son ombre. Le ballon, il ne le touche pas beaucoup, par contre les adversaires font les frais de ses bras d'acier. En fin de volume, une dizaine de planches propose les vacances de l'équipe dans un camping au bord de la Méditerranée. Les Rugbymen versus les baigneuses : de Paillar au paillard...
« Les Rugbymen » (tome 7), Bamboo, 9,45 €


06:01 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : beka, poupard, bamboo

16/10/2008

Au tableau d'horreur



Si les véritables profs sont souvent en grève, ceux de la BD de Pica et Erroc sont plutôt des stakhanovistes. Second album de l'année à leur actif, le classique, rendez-vous de la rentrée scolaire. A « Tableau d'horreur » vous retrouverez le cancre absolu, Boulard, et quelques uns de ses profs réguliers, du jeune et naïf prof d'histoire au blasé prof de philosophie en passant par la tyrannique prof d'anglais. Des gags qui sonnent juste, simples exagérations de situations que nous avons tous connu à un moment de nôtre scolarité. Quelques histoires courtes complètent cet album, avec des décors différents (de la jungle amazonienne aux manoirs écossais hantés), permettant à Pica de montrer toute l'étendue de ses talents de dessinateur.
« Les profs » (tome 11), Bamboo, 9,45 €


07:04 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pica, erroc, bamboo

09/09/2008

Enorme erreur



Racontée à la première personne, cette BD parue dans la collection Grand Angle de chez Bamboo est particulièrement noire. Le héros explique comment il a passé sa carrière professionnelle à côtoyer des monstres. Dessinateur judiciaire, il a « crobardé » les pires tueurs de ces 20 dernières années. Un job comme un autre jusqu'au jour où sa fille, Caroline, est violée dans un train de banlieue. Quelques semaines plus tard, elle se suicide par pendaison. Le dessinateur troque son crayon pour un pistolet et abat un premier criminel qui vient juste d'être libéré. Le premier d'une liste qui s'annonce sans fin. Premier album de Trolley au dessin aidé par deux scénaristes très expérimentés : Erroc et Dimberton.
« Le dessinateur » (tome 1), Bamboo, 12,901 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Trolley, Erroc, Dimberton, Bamboo

13/08/2008

Le hold-up du désespoir

4e173d7dd8eda8572667a41c7e3b9bb3.jpgInitiative originale des éditions Bamboo pour le troisième et dernier volet de la série « Welcome to Hope ». En plus de l'album, vous aurez le roman écrit en parallèle par le scénariste Damien Marie. Roman noir, avec quelques scène non reprises dans la version graphique. Le lecteur revient donc une nouvelle fois dans cette petite ville américaine aux mœurs particulières et peu recommandables. Quelques loosers vont tenter de remporter la mise malgré les atouts des notables bien installés. Une histoire allant crescendo et qui atteindra son summum lors d'un hold-up de la petite banque de la localité. Cody, bon petit gars, a en marre d'être le dindon de la farce. Et il besoin de beaucoup de dollars pour prendre la fuite avec sa petite amie, Norma. Il braque donc le banquier et tue le gardien. Il prend en otage les clients alors que le shérif assiège le bâtiment. Cela semble mort pour Cody quand il reçoit l'aide inespérée de Scott, un joueur de poker qui pour une fois voit la chance tourner. Une intrigue ciselée avec précision permet à ce troisième tome de clore avec brio une série dessinée par Vanders.
« Welcome to Hope » (tome 3), Bamboo, 12,90 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Marie, Vanders, Bamboo

07/08/2008

Musclons nos zygomatiques

3dd68794b8a3e36bb58c02e1258e87f4.jpgAttention, jeux olympiques à l'horizon. Une veine qui devrait faire vendre quelques albums ayant judicieusement pris ce thème pour thématique centrale. "Les Zathlètes" n'est pas à proprement parlé un album olympique, mais l'athlétisme est un des sports roi des JO et la série écrite par Giga et dessinée par Bloz s'est offerte un consultant de choix en la personne de Stéphane Diagana. Il intervient directement dans des planches didactiques sur des thèmes bien précis comme l'alimentation, l'équipement ou les starting-blocks. Un peu comme un petit prof revenu des années 80 (un personnage dessiné par Bédu dans l'hebdo Tintin), il amène des informations sérieuses contrebalancées par des images comiques. Mais les Zathlètes c'est aussi une BD classique avec ses personnages récurrents aux talents comiques prononcés comme Bi Louis, le lanceur, Jumper, le franchisseur de haies, Alex, spécialiste du sprint et de la drague, Fanny, la ravissante sauteuse en longueur et Touchatout, le polyvalent, une véritable catastrophe malgré une bonne volonté évidente. Bref, de quoi fournir une belle quantité de gags à un Bloz (Les Fonctionnaires) de plus en plus à l'aise dans cet exercice.
"Les Zathlètes" (tome 1), Bamboo, 9,45 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Giga, Bloz, Bamboo

21/07/2008

Préparez vos dérailleurs

cb9b4a8b0177f0fdc0cc04c3b7082850.jpgAlors que le Tour de France vient de passer les Pyrénées et s'attaque à l'Alpe d'Huez, le quatrième recueil des gags des "Vélomaniacs" de Julié (dessin) et Garréra (scénario) nous rappelle que tous les cyclistes ne sont pas des professionnels surentraînés. Ce sont aussi des passionnés, se donnant à fond dans des courses locales tout en rechignant à s'entraîner. Surtout quand la télévision retransmet une de ces fameuses étapes de montagne. Des gags qui font souvent mouche et qui accueillent, en fin de volume, un invité prestigieux qui joue le jeu de l'autodérision : Richard Virenque. L'ancien détenteur du maillot à pois, actuellement consultant à Eurosport, décide de s'installer dans la petite ville de Pignon-sur-Rut. Pour la discrétion, c'est raté, les nombreux cyclistes amateurs vont rapidement lui rendre la vie assez compliquée. Sans oublier les sollicitations du club local, le Guidon's Club, qui fait des pieds et des mains pour obtenir la signature de cette ancienne gloire du cyclisme tricolore. Sans être transcendante, cette série de la collection des sports de chez Bamboo est très honnête. Julié, dessinateur de la région (il habite dans l'Aude) a fait évoluer son trait vers plus de spontanéité et de nervosité.
"Les Vélomaniacs" (tome 4), Bamboo, 9,45 €


06:05 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Julié, Garréra, Virenque, Bamboo

20/07/2008

Pauvres petits puceaux...

6fda95659fd22b66319856b81aa6aaa2.jpgL'édition des Puceaux en album fait partie de ces belles histoires de la Toile. A la base, ce sont deux personnages créés par Chammas et Nicolin pour un blog. Ils racontaient les pitoyables tentatives de deux ados, Jo et Kinchouka, pour « pécho» une « bombasse ». Des gags qui se terminaient presque toujours par un retentissant « Puceaux ! » lancé par la jeune femme. Le blog remportant un beau succès, ils ont décidé de proposer ces personnages à un éditeur. Les éditions Bamboo (qui avaient déjà publié « Le blog du petit Nicolin ») se lancent dans l'aventure et les Puceaux sont lâchés dans la nature pour une quarantaine de gags désopilants. Si les deux nabots sont repoussants (Jo a un appareil dentaire et le visage recouvert d'acné, Kinchouka des lunettes carrés triple foyer, un bonnet vert sur la tête), Chammas, le dessinateur, s'applique pour rendre très désirables les nombreuses filles, toujours court vêtue et souvent dotées d'une forte poitrine et d'un « string de guerre». Des gravures sexy qui font un peu penser aux créatures peuplant les histoires déjantées d'Edika. On remarquera, en explorant le blog, que la version papier de certains gags est plus prude que les originaux mis en ligne (l'épisode de la douche de la sœur de Kinchouka, par exemple). L'aventure des puceaux ne semble être qu'à son début. Un deuxième album est déjà programmé et les deux auteurs ont mis en ligne l'épisode pilote d'un dessin animé qui aurait parfaitement sa place sur une chaîne « djeuns » du câble ou de la TNT. A n'en pas douter, tant que Jo et Kinchouka resteront puceaux, ils nous feront nous écrouler de rire...
« Les Puceaux » (tome 1), Bamboo, 9,45 €


09:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Chammas, Nicolin, Bamboo

10/06/2008

Code sacré

800383b01ae03dcbaf63aabd00c88a1c.jpg"Le Messager" série politico-mystique de Richez (scénario) et Mig (dessin) revient après une éclipse de trois années. Pour un nouveau cycle en trois tomes avec toujours le père Gabriel en héros involontaire. Le curé américain s'est retiré dans un monastère allemand, faisant voeu de silence. Ailleurs, le destin est en marche. Des savants veulent utiliser le premier ordinateur quantique opérationnel pour décoder les messages secrets de la Torah. Des révélations terrifiantes au moment même où un nouveau pape est nommé et des attentats préparés contre le monde libre. Remarquablement dessiné, très rythmé, cet album devrait relancer l'intérêt des amateurs de la théorie du complot.
"Le Messager" (tome 4), Bamboo, 12,90 euros


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Richez, Mig, Bamboo

24/05/2008

Mains vertes en action

4b033b80cf3fcb530e764359b71b8fa5.jpgLa sympathique série « Les fondus du... », après la pêche, le bricolage ou la cuisine, se penche sur le jardinage. Ces recueils de gags, sans prétention autre que de nous faire sourire, permet à divers dessinateurs d'animer les quelques personnages récurrents imaginés par les deux scénaristes en titre : Richez et Cazenove. Cette fois c'est Richard Di Martino qui passe la tondeuse. Ce dessinateur, au trait franco-belge très classique, a sévit dans un tout autre genre, le gore-comique, sur la série « Outre-Tombe » avec Léturgie. Vous trouverez dans ces planches des radis géants (l'engrais ukrainien est très efficace), des tondeuses en folie, des conseillers peu crédibles et des vendeurs très efficaces. Thierry, barbu fainéant au gros nez, se taille la part du lion, mais les interventions de Tiang, le moins futé de la bande, sont souvent irrésistibles. Et au détour d'une case vous pourrez apprendre une véritable astuce de jardinier comme de mettre des feuilles mortes au fond d'un trou avant de repiquer une plante. Mais si vous voulez améliorer la rentabilité de votre potager ou la verdeur de votre pelouse, ce n'est pas ce livre qu'il vous faut... Celui là n'agira que sur vos zygomatiques.
« Les fondus du jardinage », Bamboo, 9,45 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Richez, Cazenove, Di Martino, Bamboo

23/04/2008

Dangereuses jumelles

1723fedc7733d042414dc4a7d79e1a6b.jpgJudith, après avoir perdu sa sœur jumelle, est sur le point de perdre sa fille, Julia. Le quatrième (et peut-être dernier) tome de cette série fantastique dessinée par Godeau et écrite par Oliveira donne toutes les clés au lecteur pour comprendre les événements mystérieux des trois précédents volumes. La petite fille aux pouvoirs psychiques très développés semble parfaitement savoir ce qu'elle fait quand elle se jette dans la gueule du loup : un laboratoire de recherche où sa mère et sa tante ont été conçues deux décennies plus tôt. Manipulations génétiques, pouvoir de l'esprit, recherche de l'immortalité : des thèmes bien mis en valeur par un duo d'artistes de talent
« Judith », Bamboo, 12,90 euros


06:10 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Godeau, Oliveira, Bamboo

13/04/2008

Apprendre l'Histoire en s'amusant

dde314c6ec13941d3aac8fa7ce4777de.jpgA chaque rentrée scolaire, ils font rire des milliers de jeunes et de moins jeunes. Les Profs, en quelques années, sont devenus les champions du rire et des ventes. Une formule qui marche parfaitement et que les deux auteurs, Pica (dessin) et Erroc (scénario) ont décidé de prolonger par une série thématique sur l'Histoire. Pas de gags cette fois mais huit récits complets qui conduisent les héros à divers époques de l'Humanité, de la préhistoire à un futur proche. On appréciera particulièrement le récit se déroulant en Egypte à l'époque des Pharaons. Les scribes Antoinis et Paulis, après une vaine tentative de grève, sont chargés, pour se faire racheter, de rédiger la légende du pharaon Touthéfaktis. Ils mettent beaucoup de coeur à l'ouvrage, mais le résultat final laisse à désirer car ils ont eu le malheur de confier à Boulardis, le pire cancre du Nil, la rédaction au propre de leur brouillon. Pica a du retrouver avec plaisir les décors et costumes d'une de ses séries défuntes. Du temps où il signait Pierre Tranchand et que Chafouin et Baluchon étaient les héros du mensuel « Gomme ». Nostalgie, quand tu nous tiens...
« Les Profs refont l'Histoire » (tome 1), Bamboo, 9,45 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Pica, Erroc, Bamboo

02/04/2008

Sur la route de l'imagination

ca67d33ef4925bf71a1952345a4db207.jpgLes éditions Bamboo, célèbres pour leur collections comiques Job et Sport, étoffent leur catalogue avec des séries différentes. Ainsi « Nationale 0 », série d'histoires courtes (dessinées par Maltaite) parues au milieu des année 90 dans les pages du journal Spirou, obtient une seconde chance avec cette publication en album. Janssens, dont c'était presque les premiers scénarios, explorait la veine du fantastique comique. Le héros, Emile Karpoto, obtient un travail royal : il est chargé de convoyer à travers les USA, les voitures de riches clients qui eux préfèrent prendre l'avion. Au cours de sa première mission, il renverse une tortue sacrée indienne qui lui lance une malédiction : il devra affronter les incohérences spatio-temporelles de la Nationale 0. Une route peu banale sur laquelle vous pouvez croiser un chevalier en armure lancé à la poursuite d'un dragon, des Pères Noël assassins, des chevaliers Tectoniques, participant à une incroyable bataille dans les profondeurs de la terre ou un homme en papier, signant ses meurtres en laissant une cocotte en papier sur le corps de ses victimes. A ne pas manquer la meilleure histoire, celle des personnages des contes anciens tentant de résister à l'invasion des super héros et des personnages modernes des mangas ou séries télévisisées.
« Nationale 0 », Bamboo, 9,45 €


06:10 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Janssens, Maltaite, Bamboo

23/03/2008

Quand Seron fait "Plouf"

6db33ea8bb9e9bfcc18f0f8960fbd8f0.jpgAu moment même de l'ouverture de la pêche, cet album vient à point nommé pour rappeler que taquiner le goujon ou la truite est un art délicat. Etre passionné ne suffit pas toujours pour remplir sa bourriche. Les fondus ce sont une bande de copains qui transforment leur hobby en source inépuisable de gags. Pour cette spécialité, ce sont Richez et Cazenove qui se chargent des scénario et Seron du dessin. Seron, le créateur des Petits Hommes, une pointure de l'école de Marcinelle, acceptant ce travail qui semble très alimentaire (mieux vaut aimer le poisson), sans pour autant bâcler. De la bonne ouvrage au final, distrayant mais qui ne restera pas dans les annales.
« Les Fondus de la pêche », Bamboo, 9,45 €


06:10 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Seron, Richez, Cazenove, Bamboo

11/02/2008

Travailleurs précaires

cd2633a38495acc15b8da23bd56ceda5.jpgSeul aux manettes, Bernard Swysen a imaginé une agence de travail en intérim étonnante prétexte à une foule de petits délires en une page. Sorte de best of de la série Jobs de chez Bamboo, cette série se penche sur des boulots aussi divers que proctologue, sémanticien ou cryptozoologue. Mais la meilleur source de gags restent les deux secrétaires de l'agence. Betty, une belle rousse, courtisée par les intérimaires mais malheureuse en amour et Annette, brune, acariâtre, énorme, débordée par son travail mais incapable de faire autre chose de ses moments de loisirs. Ces deux personnages forts, particulièrement réussis grâce à un dessin simplifié au maximum, permettent à la série de sortir un peu de l'ordinaire de la collection.
« Interim Agency », Bamboo, 9,45 euros

06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Swysen, Bamboo

23/01/2008

Super héros au rabais

73f4b7c6501b360f21b6ea79eaadf6f8.jpgTombés dans l'oubli depuis quelques années, les "super-zéros" imaginés par Mauricet dans cette parodie de comics américains reprennent du service. Ce jeune auteur belge, sans renier son trait typique de l'école de Marcinelle, a donc imaginé des super héros laissant au vestiaire tout le côté dramatique et combat. Il a transformé aussi des légendes en les humanisant. Batmec est plus qu'enrobé, Robinou légèrement niais. SuperMarcel a la carrure d'un athlète mais manque beaucoup de courage et d'intrépidité. La tarentule, formidable caricature de Spiderman, a la méchante habitude de se prendre des raclées monumentales. De plus il est souvent plus absorbé par le choix de sa garde-robe que par le sauvetage de la veuve et de l'orphelin. L'incroyable Nulk, vert de rage, est redoutable quand il boit un soda : un simple rot suffit à mettre tous ses adversaires au tapis. Mauricet connaît parfaitement ses classiques et chaque gag permet de découvrir la face cachée (et souvent honteuse) de ces personnages inoxydables. Une belle résurrection qui devrait être portée par les multiples adaptations cinématographiques proliférant dans les salles obscures.
« Cosmic Patrouille » , Bamboo, 9,45 €

06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Mauricet, Bamboo

15/01/2008

Petits sages chinois

b0f1fddbcf85eff903da1a49b0b677ca.jpgEscaich le scénariste et Vervisch le dessinateur nous convient à la découverte de l'histoire de la Chine. Mais attention, cet album n'a rien à voir avec les classiques et parfois barbantes histoires de l'Oncle Paul. Les deux héros, Sagesse éternelle et Muscle flamboyant, deux jeunes élèves de kung fu, chassés de leur école, errent dans la campagne. Ils acceptent de cacher des livres (gravés sur des bambous) que le nouvel empereur voudrait détruire. Un dessin rond et expressif, des gags à la pelle parsemés dans le récit, une foule de personnages pittoresques : Chinn est une des bonnes surprises de cette nouvelle année.
« Chinn », Bamboo, 9,45 euros

06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Escaich, Vervisch, Bamboo

01/01/2008

Les dragueurs de la toile

c348fbaae367158c7b4f2d1b256e56bc.jpg
Avec internet, on est relié avec le monde entier. Mais avec internet on se retrouve coupé de la réalité, à vivre par procuration sans quitter son salon. Or, l'homme, comme la femme, a un besoin viscéral de rencontrer, de partager, d'aimer. Ainsi certains ont trouvé dans le net un moyen infaillible pour draguer. Les sites de rencontre ont fleuri sur la toile et c'est un peu l'histoire de ces pratiques qui est raconté dans ce « Plan drague nouvelle génération » intitulé « Love on the bit ». Au scénario, Cazenove apporte son expérience de la BD (Les gendarmes, les Pompiers...) et Winrove sa connaissance du milieu. Sous le pseudo de Nick, il a animé le célèbre blog JNMS (JeNiqueSurMeetic). Ce sont les nombreuses anecdotes qu'il a transformé en gags désopilants dessinés par Wozniak. On en apprend beaucoup sur les speed dating, l'utilisation des webcams et les identités cachées. Même si on n'a jamais fréquenté ce genre de sites, on comprend tout et c'est souvent très bien trouvé. Une bonne surprise car le premier tome de la série était assez décevant.
« Plan drague », Bamboo, 9,45 €


06:05 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Bamboo, Cazenove, Winrove, Wozniak

12/12/2007

Le pire des GI's

7e9ef2ebe334b465a04e1a7227e8fcf8.jpgLes éditions Bamboo sont trop souvent réduites aux séries comiques sur les métiers, Profs, Fonctionnaires et autres Gendarmes. Mais à côté de ce filon, un peu surexploité c'est vrai, d'autres séries humoristiques plus originales tentent de se faire une place. Et certaines valent véritablement le détour comme ce Sergent Mastock du duo Hennebaut Bétaucourt. La couverture donne le ton, pastiche d'un comics à la gloire de l'armée américaine. L'action se passe en 1942 dans le Pacifique. Une section a pour mission de libérer des soldats US prisonniers des Japonais. Mais pour atteindre la prison, il faudra traverser toute une île. Une expédition placée sous de mauvais auspices quand les soldats remarquent dans leurs rangs Jim O'Hara, d'origine irlandaise et surtout roux, très roux. La poisse va donc durement frapper la section et à l'arrivée, ils ne seront pas très nombreux pour attaquer les Japonais. La caricature est féroce. Les Blancs sont des ploucs idiots et violents, le seul Noir de la section peu différent. Un Indien, Bison Malin, se révélera plus expert en crèmes hydratantes pour le visage qu'en pistage. Sans oublier Jim, Roux, naïf, véritable calamité mais incroyablement chanceux. Un premier tome bidonnant. Reste à réussir à se renouveler pour le second volume...
"Sergent Mastock", Bamboo, 9,45 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hennebaut, bétaucourt, bamboo

23/11/2007

La confirmation de "L'envolée sauvage"

359aa447e8b41a7e5d62654248ff8b73.jpg Le premier tome de ce récit avait frappé les esprits. Et remporté de nombreux prix. Voici le second tome mettant en scène le jeune Simon. Il a le malheur d'être Juif au mauvais moment. Dans cette France occupée par l'armée allemande, alors que les rafles se multiplient, il est sauvé par un curé puis placé dans un pensionnat. Mais il doit prendre la fuite et trouve refuge dans une ferme de province. C'est là que le lecteur le retrouve. Il est en compagnie de son pigeon Gédéon. Car Simon a de plus le pouvoir de pouvoir parler aux oiseaux. Dans cette ferme, il est tranquille jusqu'à l'arrivée de la milice venue pour le capturer. Il est sauvé in extremis par un faux infirme qui la nuit se bat avec la Résistance. Simon veut aussi se rendre utile, mais son inexpérience et son jeune âge lui font faire des erreurs. Il est capturé et enfermé dans un wagon à bestiaux. Direction les camps de la mort. Sur place il rencontre une jeune fille et tente vaille que vaille de survivre à l'horreur. Heureusement pour lui, le commandant du camp, a plusieurs rapaces. Simon parvient à les amadouer et trouve dans les oiseaux des amis. L'histoire de Laurent Galandon est dense et forte. D'autres l'auraient beaucoup plus diluée. Aux dessins, Arno Monin parvient à reproduire l'enfer des camps sans trop en montrer.
"L'envolée sauvage", Bamboo Angle de vue, 12,90 €

06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Galandon, Bamboo, Monin