04/07/2011

Avec Vernal, Hermann et Franz : Jugurtha for ever

Jugurtha, Vernal, Franz, Hermann, Lombard

Jugurtha, Vernal, Franz, Hermann, LombardLa BD historique a connu ses heures de gloire quand lire un hebdo jeunesse permettait également de s'éduquer. A la fin des années 60, Hermann est sollicité pour illustrer la vie de Jugurtha, un Numide s'étant opposé aux Romains. Le scénario, très documenté, est de Jean-Luc Vernal. Deux premières histoires qui ont marqué les lecteurs de Tintin réclamant sans cesse de nouvelles aventures de Jugurtha. En 1975, Vernal a donc cédé aux sirènes des fans et écrit la suite des exploits de ce rebelle, totalement imaginaire cette fois. C'est Franz qui a assuré la continuité graphique. Le premier tome de cette intégrale reprend les quatre aventures initiales. On appréciera plus particulièrement « L'île de la résurrection », histoire emblématique d'une certaine utopie très en vogue dans les années 70.

 

« Jugurtha, l'intégrale » (tome 1), Le Lombard, 24,95 €

10:03 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jugurtha, vernal, franz, hermann, lombard

01/07/2011

Il était une fois, la vie triste d'un "Montreur d'histoires" africain

Zidrou, Beuchot, Montreur d'histoires, Lombard

Zidrou, Beuchot, Montreur d'histoires, LombardCeux qui réduisent Zidrou à l'Elève Ducobu (dont l'adaptation au cinéma vient de sortir sur tous les écrans de France) passent à côté d'un scénariste à l'univers beaucoup plus vaste et riche. Régulièrement il signait dans les pages du journal Spirou des histoires courtes entre nostalgie et tendresse. On sentait les prémices de ces récits complets au long cours qui lui donnent une autre dimension. Il y a eu Lydie (Dargaud) et aujourd'hui « Le montreur d'histoires ».

Dans un pays d'Afrique de nos jours, un marionnettiste surnommé « Il était une fois », sillonne les pistes. Il amène rêve et bonheur dans les villages. Un expert dans cet art, bien qu'il n'ait plus de mains. Le souvenir douloureux d'un vieux contentieux avec un chef de la police qui règne en maître tout puissant sur une ville. Et pour revoir la femme qu'il aime, « Il était une fois » revient en ville, au risque de perdre encore plus.

Un album d'une centaine de pages, dessinées par Raphaël Beuchot découvert dans le cadre du Prix Raymond Leblanc 2008.

 

« Le montreur d'histoires », Le Lombard, 19,50 €

25/05/2011

"La douceur de l'enfer", une guerre oubliée par Grenson au Lombard

Grenson, Lombard

Grenson, LombardLa guerre du Vietnam est une plaie encore vive dans les mémoires américaines. Mais juste avant, un autre conflit a provoqué des milliers de morts dans l'armée US. La Corée était la première bataille contre l'avancée du communisme. Cette guerre oubliée est au centre de « La douceur de l'enfer », diptyque signé Olivier Grenson. Le dessinateur de Nikos Kodla se lance en solo et le résultat est étonnant de maîtrise. Billy, jeune architecte d'intérieur, va redécouvrir son grand-père, mort au front dans les années 50. Sa plaque d'identification vient d'être retrouvée dans une fosse commune. Au cours de cérémonies officielles sur place, il devra représenter sa famille et faire face à une incroyable révélation. Sa vie, son passé, ses certitudes, seront ébranlées.

« La douceur de l'enfer » (tome 1), Le Lombard, 15,95 €

07:55 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grenson, lombard

29/04/2011

Israël s'envole dans Mezek, l'histoire de l'armée de l'air par Yann et Juillard

Juillard, Yann, Mezek, Israël, Lombard, collection Signé

André Juillard, loin de se reposer sur ses lauriers et de se contenter de ses séries à succès (Les 7 vies de l'épervier et Blake et Mortimer), met son trait réaliste à l'élégance inégalée au service d'histoires fortes. Ce Mezek en est l'exemple parfait. Yann, scénariste souvent caustique, est cette fois très sérieux, voire dramatique, avec en toile de fond la création de l'État d'Israël et de son aviation.

Les pilotes se faisant rares, Israël paie des mercenaire pour piloter des Mezek, version tchèque des messerschmitts allemands. Björn, Suédois, vole tous les jours sur un Mezek et forme les futurs pilotes de l'armée juive. Une trame historique, une autre sentimentale, sont perturbées par les manœuvres politiques et les démons du passé.

Violent et instructif : un album qui sort du lot en ce début d'année.

« Mezek », Le Lombard, 15,95 €

24/04/2011

Les dérives du pouvoir

Sisco, Benec, Legrain, Lombard

La collection Troisième Vague du Lombard semble avoir accouché d'une nouvelle pépite. Sisco, écrit par Benec et dessiné par Legrain, après deux premiers épisodes menés tambour battant, poursuit son exploration des coulisses du pouvoir.

Sisco c'est ce flic de haut vol, chargé de la sécurité du président de la République. Un peu en disgrâce, il est puni et affecté à la surveillance de la fille du président. Ce n'est pas une sinécure de suivre à la trace cette étudiante adorant le gin-fizz, l'exhibitionnisme dans les boites de nuit à la mode et la cocaïne.

Elle n'est pas spécialement sympathique, mais quand on essaie de l'assassiner, Sisco retrouve ses réflexes et fera tout pour la protéger. Une histoire palpitante et très édifiante, servie par le dessin de plus en plus abouti et maîtrisé de Legrain.

 

« Sisco » (tome 3), Le Lombard, 11,95 €

09:14 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sisco, benec, legrain, lombard

04/04/2011

Au sommet du 9e art

Ahlalaaas.jpg

Buddy Longway, Red Road : Derib s'est imposé dans le monde du 9e art avec des sagas réalistes au long cours. Pourtant cet auteur suisse a débuté dans la plus pure tradition de la BD franco-belge pour enfants, avec gros nez et jeunes héros positifs. En s'imposant dans le western social, il n'a pas totalement oublié ses premières amours et les éditions du Lombard nous donnent l'occasion de redécouvrir ce talent caché en rééditant « L'impossible ascension », première et seule aventures des Ahlalâââs. Ces microscopiques personnages, poilus et au langage limité, ont fait leur apparition dans le bref mais très remarqué Achille Talon Magazine. Le crâne lisse d'Achille Talon, tel est l'objectif de ces alpinistes experts. Ils vont, en 46 pages pleines de rebondissements, s'attaquer à ce sommet de la BD humoristique. Ils devront affronter une mite, un moustique, une coulée de blanc d'œuf et les mains de leur hôte qui n'apprécie guère ces démangeaisons. Étonnante et farfelue, cette BD prouve que Derib a plus d'une corde à son arc. Dommage que la suite, l'ascension du mont Lefuneste, autrement plus abrupt que son voisin tout en rondeurs, n'ai jamais vu le jour...

« Les Ahlalâââs », Le Lombard, 19,95 €

08:15 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : derib, lombard

03/03/2011

Choc de civilisations

Relom, lombard

Les jeunes de banlieue imaginés par Relom dans sa série humoristique « Cité d'la balle » vont devoir se confronter à une réalité qu'ils n'osaient même pas imaginer : la campagne. C'est un véritable choc de civilisations qui est donné à lire. Découvrir d'où viennent les œufs (« c'est le caca des poules ! ») ou faire ami-ami avec un cochon quand on est musulman n'est pas une sinécure pour les jeunes plus habitués au béton qu'au fumier. Heureusement, le paysan qui les héberge a une fille. Laëtitia, 16 ans, fan de hard rock et pas hostile au mélange des genres. Cette suite d'histoires courtes forme un final une aventure cohérente et complète, truffée de trouvailles, au dessin plus abouti et avec un gag final à faire planer n'importe qui.

« Cité d'la balle » (tome 2), Le Lombard, 11,95 €

 

08:18 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : relom, lombard

01/03/2011

New York en puzzle

Andreas, capricorne, lombard

Capricorne est enfin de retour à New York. Le feuilleton fantastico-ésotérique d'Andréas semble entrer dans sa dernière ligne droite. Ce dessinateur qui n'a eu de cesse de casser tous les codes de mises en page au cours de sa carrière s'en donne une nouvelle fois à cœur joie. Car le New York actuel n'a rien à voir avec celui qu'il a quitté. Sur chaque gratte-ciels, il manque plusieurs étages. Disparus dans une autre dimension. Les sommets des immeubles semblent flotter au dessus des fondations. Le récit se déroule dans les deux dimensions. Capricorne est dans le New York noir, le Passager dans le rouge. Pour faire fusionner les deux entités, Capricorne va faire appel à des spirites. Cette série fleuve et passionnante est un bonheur pour les esthètes.

Problème, Le Lombard aurait décidé de ne pas publier les cinq derniers albums. Andreas chercherait une solution de repli. Delcourt a déjà décliné l'offre. 

« Capricorne » (tome 15), Le Lombard, 11,95 €

10:15 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : andreas, capricorne, lombard

16/02/2011

Sherman story

Desberg, Griffo, Sherman, Lombard

Si Stephen Desberg est né en Belgique, son père est Américain. Un pays qui a nourri son imaginaire, lui donnant l'occasion de devenir un des scénaristes les plus côtés du petit monde de la bande dessinée. Les deux premiers tomes de sa nouvelle série, « Sherman », viennent de paraître. Dessinée par Griffo, elle propose un demi siècle de rêve américain par le prisme de l'ascension de Jay Sherman. Ce fils de vagabond, après une carrière d'homme de main dans la pègre, décroche le jackpot en séduisant la fille d'un richissime banquier. Les premières pages du tome 1 se déroulent durant les années 50. Le fils de Jay est sur le point d'être investit par les Démocrates. Il est favori pour devenir le prochain président des États-Unis. Un attentat meurtrier bouleverse les plans de Jay, déstabilisé face à l'acharnement de ses ennemis. Cette saga palpitante et prometteuse est dessinée par Griffo, déjà habitué au monde de Desberg grâce à « Empire USA ».

« Sherman » (tomes 1 et 2), Le Lombard, 11,95 € chaque volume.

09:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : desberg, griffo, sherman, lombard

11/02/2011

SOMBRE BELGIQUE

 

tesmp.jpg

Fin des années 30 en Belgique. Dans ce pays comme tous les autres d'Europe, les conversations vont bon train sur la montée du fascisme. Le plat pays a lui aussi son mouvement national réactionnaire. C'est le Rexisme et il est en toile de fond de l'intrigue de cet album signé Warnauts et Raives. Dans un petit village des Ardennes, les habitants découvrent avec stupeur le retour de Thomas. Il a quitté le pays depuis huit ans, pour une vie d'aventure au Congo Belge. Il s'installe dans le restaurant qu'il vient d'hériter en compagnie d'Assunta, une fière Catalane, Républicaine et rouge. Thomas sera rapidement en conflit avec son frère, notaire, notable, rexiste. Romantisme, histoire et politique font bon ménage dans cet album passionnant.

 

«Les temps nouveaux» (tome 1), Le Lombard, 14,95 euros

15:51 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : warnauts, raives, lombard, rexisme

25/01/2011

Petit chasseur

Turo 1.jpg

Turo, jeune chasseur, est doté d'une force colossale. Il l'utilise pour tuer sangliers et autres grosses bêtes qui fournissent de la viande à sa tribu. Mais dans ce monde d'héroic fantasy, il lui arrive également de croiser un dragon et même une elfe. Cette dernière, aux prises avec les fantômes des gardiens d'un roi-sorcier, réussit à persuader Turo de la suivre en ville. Turo est émerveillé face à cette vie qu'il ne soupçonnait pas. Mais Turo va aussi découvrir qu'il a un destin et que cette force exceptionnelle n'est pas un hasard. Premier tome très convaincant d'une nouvelle série de Mateo Guerrero. Cet auteur Espagnol transforme l'essai graphique de sa première série, Beast, toujours au Lombard.

« Turo » (tome 1), Le Lombard, 9,95 €

08:59 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mateo guerrero, turo, lombard

11/01/2011

El Spectro frappe

El Spectro 1.jpg

Les catcheurs masqués reviennent à la mode. El Spectro, le héros imaginé par Yves Rodier et Frédéric Antoine, ne surfe pourtant pas sur la mode actuelle des lutteurs américains. El Spectro est un as de la Lucha Libre, ce sport mexicain qui a connu son heure de gloire dans les années 50/60. C'est à cette époque que se déroule sa première aventure. Après quelques combats durement gagnés, il passe quelques jours de repos sur la costa Brava espagnole en compagnie d'une charmante championne d'échecs. Cette dernière est enlevée par des hommes mouches. El Spectro va se lancer à sa recherche, écumant les Pyrénées pour localiser la belle, prisonnière d'un savant fou retiré dans un monastère en ruine. Une BD hommage à l'âge d'or de la BD franco-belge.

« Les aventures d'El Spectro » (tome 1), Le Lombard, 11,95 €

07:49 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rodier, antoine, spectro, lombard

08/12/2010

Le derviche d'Hollywood

 

Victor Sackville 23.jpg

Clap de fin pour Victor Sackville. C'est d'ailleurs clairement indiqué sur la couverture du tome 23 avec un gros « The end » ornant l'écran du cinéma où se déroule l'action. On regrettera cet espion anglais distingué, efficace et charmeur. Il est sorti de l'imagination fertile de François Rivière et de Gabrielle Borile. Côté dessin, c'est Francis Carin qui a donné corps à ses aventures, aux quatre coins du monde. Pour cette ultime énigme, Sackville est à Hollywood. Durant ces années 20, l'industrie cinématographique est en plein développement. Un agent dormant anglais aurait découvert un trafic avant de disparaître. Sackville va tenter de le retrouver. François Rivière semble avoir pris beaucoup de plaisir à décrire un milieu qu'il connaît particulièrement bien. Le portrait de la scénariste excentrique (cougar avant l'heure), est très réussi. Et pour donner un peu de piment à l'ensemble, un vieil ennemi refait son apparition : Tadjeff, mégalomane ayant endossé, sans problème le costume de producteur.

« Victor Sackville » (tome 23), Le Lombard, 10,95 €


10:36 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carin, borile, rivière, sackville, lombard

24/11/2010

Last Tibet

 

Ric Hochet 78.jpg

Le 78e album de Ric Hochet, sous une couverture classique, n'est pas du tout comme les autres. Cette aventure intitulée « A la poursuite du Griffon d'or » est inachevée. Tibet, le dessinateur, est mort en janvier dernier, alors que moins de la moitié de l'album était finalisé. Les éditions du Lombard ont préféré publier cette œuvre inachevée en l'état. Cela donne un superbe hommage au travail de Tibet, trop souvent considéré comme un dessinateur manquant d'envergure et de talent. Cela permet également au lecteur de découvrir sa technique de travail, car il s'était adjoint l'aide d'un décoriste. En regard de chaque planche terminée (de la 1 à la 17), on découvre l'esquisse du découpage. Le trait de Tibet y est plus relâché, moins rigide. Les planches 18 à 26 ne comportent que les personnages encrés par Tibet, les décors n'étant qu'esquissés. Enfin, les deux dernières planches présentée, les 27 et 28, ne sont que crayonnées. André-Paul Duchâteau, le scénariste, dévoile en quelques paragraphes la fin de l'intrigue. Mais prévient également dans la préface : « Les enquêtes de Ric Hochet, selon la volonté de Tibet, se poursuivront ! ». Il y aura donc un album n° 79.

« Ric Hochet » (tome 78), Le Lombard, 9,95 €

 

08:40 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tibet, duchâteau, ric hochet, lombard

20/11/2010

Thorgal : ce n'est plus de la bande dessinée !

 

Thorgal 32.jpg

Si dans votre jeunesse vous avez adoré Thorgal, vous risquez d'être un peu déçu par les nouvelles aventures du fier viking écrites par Yves Sente (spécialiste des reprises qui rapportent un max...). Côté dessin aussi vous aurez des difficultés. Sachez-le : Rosinski n'est plus un dessinateur de BD. Il est peintre à part entière qui, accessoirement, transforme ses toiles en planches de BD, masquant certaines parties du décor par les dialogues de l'intrique. Donc on regrette avant tout le format trop petit de l'album pour mettre correctement en valeur ses œuvres. Un format deux fois plus grand semble le minimum pour apprécier la richesse de ses compositions. Ce 32e tome des aventures de Thorgal est une nouvelle fois centré sur Jolan. Il se rend au royaume des Dieux pour y dérober une pomme d'éternité. Il devra affronter une armée de géants, heureusement aidé par une multitude de petits guerriers en chiffons. Thorgal, de son côté, erre de port en port à la recherche de son fils. Une BD en baisse mais qui reste quand même incontournable.

"Thorgal" (tome 32), Le Lombard, 11,95 €


04/11/2010

Un chien universel

 

Cubitus nouveau 6.jpg

Il est des reprises compliquées. Un héros de bande dessinée, avant d'être universel, est la propriété de son créateur, sa chose. On y retrouve beaucoup de sa mentalité, de sa conception de la vie. Cubitus en est l'exemple type. Rares étaient ceux qui pensaient que ce gros chien au caractère bien trempé pouvait se passer de Dupa. Pourtant il est toujours là et force est de constater que Rodrigue (dessin) et Aucaigne (scénario) ont réussi à faire le lien. Cubitus, son maître Sémaphore et son ennemi le chat Sénéchal forment toujours ce triangle désopilant où chacun, à tour de rôle, ridiculise l'autre et rit de leurs déboires. Une série moins animalière qu'il n'y paraît car le chat, comme le chien, ont parfois des attitudes et des réactions plus humaines que les tristes bipèdes errant dans ces gags. C'est déjà le 6e recueil des « nouvelles aventures » et l'album se termine par une histoire complète parodiant King Kong, comme savait si bien le faire Dupa dont le talent n'aura jamais été reconnu à sa juste valeur.

« Les nouvelles aventures de Cubitus » (tome 6), Le Lombard, 9,95 €


09:28 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dupa, aucaigne, rodrigue, cubitus, lombard

28/10/2010

Guerriers

 

20 ans de guerre.jpg

Hervé Loiselet, pour son premier scénario réaliste, signe une saga qui fait la part belle aux militaires. En juin 40, en pleine attaque allemande, trois soldats vont se croiser dans une cave de l'Est de la France. Abdel, Algérien, Roger, son camarade français et Franz, l'appelé allemand. Durant une nuit ils cohabiteront en compagnie de la jeune et jolie Jacqueline. La naissance d'une amitié guerrière doublée d'un amour triple. Les quatre ne se quitteront plus, sur toutes les zones de guerre des 20 années suivantes, de l'Indochine à l'Algérie. Blary, le dessinateur, adoucit considérablement ce récit violent avec des illustrations à la ligne claire légère, noyée dans des aquarelles lumineuses.

« 20 ans de guerre », Le Lombard, 15,50 €


08:24 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : loiselet, blary, lombard

14/10/2010

Drax à l'attaque

 

Medina 1.jpg

Jean Dufaux fait partie de ces scénaristes qui n'aiment pas se reposer sur des lauriers facilement obtenus. Il multiplie les collaborations, n'hésitant pas à prendre des risques avec de jeunes dessinateurs. Exemple avec Medina, série de SF dessinée (et inspirée) par Elghorri. Dans un futur proche, l'humanité est au bord du gouffre. Les derniers représentants de la race affrontent les Drax, des monstres venus de mondes parallèles, grâce à une brèche ouverte par des scientifiques imprudents. La première partie montre un univers de violence, où les combats font rage. Elghorri, storyboarder au cinéma, donne une dimension spectaculaire à cette BD digne des meilleures années de Métal Hurlant.

« Medina » (tome 1), Le Lombard, 13,50 €


08:45 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dufaux, médina, drax, elghorri, lombard

09/10/2010

Etat tueur

 

Sisco 2.jpg

Avec Sisco, flic des services secrets de l'Elysée, ça ne plaisante pas. Après avoir éliminé un conseiller mettant en danger la réputation du président, il se lance à la poursuite d'une journaliste en possession d'une preuve de ce crime d'Etat. Le premier tome allait à 100 à l'heure, le second est encore plus frénétique. Sisco localise la journaliste, mais au moment où il va l'abattre, il est lui même la cible d'un collègue. Blessé, il parvient à s'enfuir et se transforme de chasseur en gibier. Benec, le scénariste, plonge le lecteur au cœur d'un service occulte où tous les coups sont permis. Lutte de pouvoir et secret d'Etat semblent donner tous les droits à ces officines totalement en marge de la légalité. Thomas Legrain, le dessinateur, au trait encore un peu trop photographique, est entièrement au service du récit. On devine pourtant un talent qui ne demande qu'à éclater, avec notamment quelques cases très réussies dignes d'un Gigi ou d'un Gillon de la meilleure époque.

« Sisco » (tome 2), Le Lombard, 10,95 €

08:14 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : benec, legrain, sisco, lombard

05/09/2010

Une paire de Clarke

Melusine 18.jpg

Au fil des gags et des histoires complètes, Mélusine a perdu de son aura dans la série dessinée par Clarke sur des scénarios de Gilson au profit de Cancrelune. Cette apprentie sorcière est une calamité ambulante. Elle n'en rate pas une. Donnez lui un balai, une potion ou n'importe qu'elle malédiction et rapidement les ennuis commencent. Un personnage de gaffeur qui a déjà fait ses preuves dans d'autres BD et qui a relancé l'intérêt de cette série qui en est à son 18e recueil. Une paille chez Dupuis, surtout si elle n'est pas signée Cauvin ! Cancrelune est donc mise en vedette dans cet album, notamment car elle a pu, au bénéfice d'une malédiction ratée, s'incarner dans Mélusine. A contrario, la belle et jeune sorcière se retrouve avec les tares de son amie maladroite. On rit de bon cœur à des situations parfois très cocasses.

Cosa Nostra 1.jpgOn retrouve Clarke, cette fois en solo, à la tête de la série Cosa Nostra rééditée chez Le Lombard. Ces histoires courtes, publiées il y a quelques années dans Fluide Glacial, reparaissent en couleurs. On y découvre les agissements de quelques mafiosos siciliens. Ces histoires courtes, presque à la façon d'une encyclopédie, donne le minimum vital à savoir sur le racket, le parrain, l'omerta ou le trafic de drogue. L'humour, par rapport à Mélusine, est bien plus méchant. Les dessins de Clarke sont plus sombres, tout en restant d'une lisibilité absolue. Car Clarke est un surdoué, beaucoup regrettent qu'il ne se soit jamais lancé dans une série plus ambitieuse. Reste que ses essais (Urielle avec Lapière chez Quadrants et Luna Almaden, toujours avec Lapière chez Dupuis dans la collection Aire Libre), n'ont pas rencontré le succès mérité...

« Mélusine » (tome 18), Dupuis, 9,95 €

« Cosa Nostra » (tomes 1 et 2), Le Lombard, 10,95 €