25/01/2009

Sweet Loreena

Halloween Blues 6.jpg


Jolies femmes, fantômes et héritage : tel est le menu de cet album de la série Halloween Blues de Mythic (scénario) et Kas (dessin). Les jolies femmes ce sont Loreena Sunbury, jeune orpheline de 20 ans, et Dana Anderson, actrice américaine, au firmament de sa gloire. Cette dernière est également le fantôme de cette histoire fantastico-policière se déroulant dans une ville moyenne des USA dans les années 50. Dana, tout de rouge vêtue, hante son mari, l'inspecteur Forester Hill, suspecté en son temps du meurtre de son épouse. Et parfois l'aide dans ses enquêtes. Loreena est persuadée d'avoir été attaquée par une statue dans la bibliothèque de la grande demeure de son oncle, son tuteur après la mort de ses parents. La jeune fille a l'impression de devenir folle car Forester Hill lui prouve que cette agression ne peut pas avoir eu lieu. Mais ce dernier, habitué aux phénomènes étranges et aux esprits tordus avides de dollars, ne lâche pas l'affaire. La machination est plus compliquée qu'il n'y paraît et sera résolue le jour d'Halloween. Un sixième épisode d'une série délicieusement rétro, servie par le dessin du Polonais Kas, élève de Rosinski ayant trouvé son style personnel, aux airs parfois alambiqués mais très efficace.
« Halloween Blues » (tome 6), Le Lombard, 13 €


06:19 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mythic, kas, lombard

18/01/2009

Franz, l'Irlandais

Irish Samrock song.jpg


Trop souvent, des dessinateurs talentueux tombent dans l'oubli dès qu'ils n'ont plus de nouveautés dans les bacs. A plus forte raison quand ils meurent. Franz s'est éteint en 2003, mais son œuvre reste vivace, d'autant que les éditions du Lombard ont la bonne idée de régulièrement rééditer les meilleures histoires de ce conteur sans pareil. C'est le cas avec l'intégrale de la jeunesse de Lester Cockney, 128 pages qui rejoignent la collection Signé. Franz a débuté sa carrière en 1969. Des histoires courtes réalistes dans les pages de Spirou et Tintin. Il reprend le dessin de Jugurtha après l'immense Hermann. Il va faire ses classes dans ces histoires, parfois décousues de Jean-Luc Vernal. Il aime dessiner les femmes fières et libres, les chevaux, les espaces infinis et vierges. En se lançant, en solo, dans les aventures de Lester Cockney (série qui s'appelait à l'origine "Les fous de Kaboul"), il va franchir une étape supplémentaire dans sa carrière. De bon artisan, il passe à créateur authentique au talent reconnu.
Lester Cockney voyagera à travers toute la planète, achevant son périple en Amérique. Mais son enfance, c'est dans l'Irlande qu'il la passe. Cette enfance au centre de cette intégrale reprenant "Irish Melody" et "Shamrock Song" datant de 1994 et 1996. Le dessinateur trouvera l'inspiration dans ces verdoyantes collines irlandaises, peuplées de familles aux mœurs rudes. Un apprentissage de la vie qui explique le besoin de liberté d'un Lester devenu adulte. Une ballade à redécouvrir et qui n'a pas pris une ride.
"Irish Melody" et "Shamrock Song", Le Lombard, 20 €


06:19 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : franz, lombard

16/01/2009

Birmane et résistante

Jonathan.jpg


Infatigable voyageur, Jonathan fait escale dans ce 14e album en Birmanie. Un pays dirigé par une dictature militaire intransigeante. Le héros, libre comme l'air, se sent bien à l'étroit dans ce carcan qu'un de ses amis compare au monde décrit par George Orwell dans 1984. Mais Jonathan sait être patient et persévérant. Il doit endormir la méfiance des autorités car il a un rôle important de messager à jouer. Messager de la résistance, malgré les arrestations, les déportations et les exécutions sommaires. Cela donne l'occasion à Cosey de longuement décrire ses errances dans la campagne, d'un temple à un autre, en barque sur des rivières calmes et parsemées de cabanes surélevées. Et enfin il la rencontrera, "Elle", femme "nat" porteuse des preuves des exactions du régime birman. Une rencontre magique, comme tous les albums de cette série devenue rare. Cosey, avec l'âge, a gagné en calme et en plénitude. Mais son message est toujours aussi fort. N'oublions pas qu'il fut un des premiers, en Occident, à dénoncer dans cette série, l'invasion du Tibet par les Chinois.
"Jonathan" (tome 14), Le Lombard, 10,40 €


06:10 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cosey, lombard

07/01/2009

REVE EN CAGE

Capricorne 13.jpg


Si certains dessinateurs ont la fâcheuse tendance de se reposer sur leurs lauriers et de ne plus quitter un style dès que le succès est au rendez-vous, d'autres ne peuvent s'empêcher de s'imposer des contraintes pour tenter d'améliorer leur créativité. Le maître absolu de ce style de travail est Andréas. Le créateur de Rork a tout tenté en matière de narration et de mise en page. Enfin presque car à chaque album, il trouve une nouveauté à expérimenter. Le 13e tome de la série Capricorne ne déroge pas à la règle. Chaque planche est découpée en un damier de 20 carrés égaux séparés dans d'épais filets noirs. Le héros a ainsi l'impression de se retrouver derrière les grilles d'une cage. Cet exercice de style sur l'enfermement revisite la série fantastique. L'intrigue n'avance guère, mais le résultat, virtuose et beau, se laisse admirer.
"Capricorne" (tome 13), Le Lombard, 10,40 euros


06:07 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : andréas, lombard

29/12/2008

Nom de code : Mata-Hari

CH Confidentiel 3.jpg


Les délinquants, en Suisse, n'ont pas la même envergure que dans nos banlieues. Quand ils décident de se lancer dans une magouille financière, l'unité est le million d'euros. Pour contrer ces voyous en col blanc, la brigade des enquêtes réservées a de très larges possibilités. Dans cette troisième enquête imaginée par Daniel Ceppi, c'est Zoé Zemp qui est la première sur le coup. Elle est contactée par un banquier qui s'inquiète d'une récente demande d'un ministre d'Azerbaïdjan : faire transiter par son compte bancaire la coquette somme de 49 millions d'euros. Un pactole accumulé par le ministre depuis quelques années en détournant une partie de la vente du pétrole du jeune pays issu de l'ancienne union soviétique. Va débuter un jeu du chat et de la souris, chacun se méfiant de l'autre, la victime pouvant se révéler aussi vicieuse que son bourreau. La démonstration technique des malversations est d'autant plus simple que c'est la très belle Zoé qui s'en charge.
« CH Confidentiel » (tome 3), Le Lombard, 10,40 euros


09:12 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ceppi, lombard

20/12/2008

Madila, prison dorée

Madila intégrale.jpg


A la fin des années 80, dans les pages de l'hebdomadaire Tintin, entre des gags de Cubitus et des histoires de Bob Morane, est apparue une étrange série signée Chantal de Spiegeleer. Dans la ville imaginaire de Madila, sorte de luxueuse station balnéaire dans l'Amérique des années 50, la belle Bacardi se transforme lentement en une réincarnation de Louise Brooks. Inclassable, cette BD a été suivie de quatre autres albums se déroulant toujours à Madila. Près de 20 ans plus tard, voici l'intégrale de ces histoires, élégantes et stylisées, avant-gardistes. Chantal de Spiegeleer, après s'être éloigné de la bande dessinée, serait en train de finaliser un nouveau projet. Elle l'explique dans l'interview préface ouvrant cette très belle intégrale.
« Madila » (intégrale), Le Lombard, 47 euros


09/12/2008

Fils prodige

Thorgal.jpg


Jolan, fils de Thorgal, a pris la relève de son père. Si Rosinski est toujours au dessin, Jean Van Hamme a cédé les rênes du scénario à Yves Sente. « Le bouclier de Thor » est la suite directe du précédent album. Jolan, en compagnie de quatre autres jeunes héros intrépides, a rejoint l'Entremonde. Il va tenter de dérober le bouclier de Thor pour Manthor, fils d'une déesse et d'un humain. Au même moment, dans un paisible village de vikings, Thorgal, revenu à la vie rurale, devra rendosser les habits de guerrier pour retrouver son dernier fils, Aniel, enlevé par les magiciens rouges.
« Thorgal » (tome 31), Le Lombard, 9,20 €


06:45 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rosinski, van hamme, sente, lombard

04/12/2008

Rêvons d’Ava…

Ava Dream 1.jpg
Ava Dream est Anglaise, avocate et très belle. Quand ses patrons lui demandent d’aller s’occuper d’une succession dans le Sud-Ouest de la France, elle n’hésite pas. Même si elle a une certaine appréhension à travailler avec ces "frenchies" malodorants qui n’aiment pas l’eau. Un petit détail qui n’aura finalement que peu d’importance car la mission d’Ava est tout autre. Elle doit convaincre une riche héritière de fuir la secte qui l’a enrôlée. Action, charme, rebondissements : le cocktail des deux premiers tomes (parus simultanément et formant un tout, comme un pilote audiovisuel) de cette nouvelle série écrite par Eric Arnoux a tout pour convaincre le lecteur de BD de base. D’autant que le dessin de Queireix, tout en mettant en valeur les sublimes courbes d’Ava, fait des trognes d’exception aux personnages secondaires, notamment les "méchants".
« Ava Dream » (tomes 1 et 2), Le Lombard, 10,40 € chaque volume.




11:16 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arnoux, queireix, lombard

02/12/2008

L'ALBUM ANNIVERSAIRE DES SCHTROUMPFS

Schtroumpfeur de flute.jpg

Pour célébrer le 50e anniversaire des Schtroumpfs de Peyo, un album a été spécialement édité. Cette histoire, hors-série, bénéficiant d'un tirage limité de 50 000 exemplaires (habituellement une nouveauté a un tirage trois fois plus important), explique en 28 planches l'origine de la flûte à six trous. Une flûte enchantée qui est commandée par un sorcier pour guérir un père de famille tombé dans une torpeur absolue. Le Grand Schtroumpf va donc livrer la flûte mais cette dernière va tomber dans de mauvaises mains. Il faudra l'intervention de Johan et Pirlouit pour que tout revienne en ordre. Un récit clin d'oeil qui se poursuit presque naturellement dans l'aventure de Johan et Pirlouit.
Mais en plus de cette bande dessinée (écrite par Thierry Culliford et Luc Parthoens, dessinée par Jereon de Coninck), vous trouverez l'intégrale d'un cours de langage schtroumpf imaginé par Yvan Delporte et Peyo pour animer les pages d'un journal de Spirou paru en 1971.
« Les schtroumpfeurs de flûte », Le Lombard, 9,25 €


29/11/2008

Magiciens en lutte

Salamandre 1.jpg
Et si la magie gouvernait le monde ? Thomas Cheilan, scénariste, a développé ce principe dans une série intitulée « Salamandre ». Dans ce monde parallèle (à moins que cela ne soit le vrai et que le nôtre soit le parallèle...), en 1830, après des siècles de guerres occultes, les magiciens ont révélé leur existence et imposé une paix planétaire. Ceux qui ont refusé cette décision ont été bannis et exilés de la Terre. De nos jours, les tensions entre initiés et non-initiés sont fortes. La crise économique frappe la planète. Le commun des mortels voudrait que les magiciens interviennent. Mais ces derniers ont décidé de ne pas interférer dans le quotidien des mortels. Juste garantir la paix. Tout bascule quand un démon, le « Fléau », parvient à revenir sur Terre. Ezane, sorcière du clan de la salamandre va tenter d'intervenir. Un premier album parfois un peu bavard et complexe, mais magistralement dessiné par Dimitri Armand, à peine âgé de 25 ans.
« Salamandre » (tome 1), Le Lombard, 13 €


05:58 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cheilan, armand, lombard

17/10/2008

Code pour l'au-delà



75e titre pour la série Ric Hochet de Tibet et Duchâteau. Il y est question cette fois de spiritisme et d'escapologie, une discipline popularisée par Robert Houdini. Un artiste, roi de l'évasion, va être au centre d'une malédiction ressemblant beaucoup à un complot. Rien de bien transcendant me direz-vous. Alors pourquoi parler de cet album alors que plein de jeunes, talentueux et novateurs, se lancent dans la BD ? Tout simplement car Ric Hochet est ma came, ma Madeleine. J'y retrouve (comme beaucoup de lecteurs, je pense), mes années de jeunesse quand je découvrais ces intrigues alambiquées chaque semaine dans les pages de Tintin. La série n'a pas bougé d'un iota. Avec Ric Hochet, j'ai toujours entre 12 et 15 ans...
« Ric Hochet » (tome 75), Le Lombard, 9,25 €


07:07 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tibet, duchâteau, lombard

06/10/2008

Vraoummmm !!!!



Prévue en 20 volumes, l'intégrale des aventures de Michel Vaillant permettra à bien des « quinquas » de replonger dans ces enquêtes menées sur les chapeaux des roues. Une réédition chronologique, avec pour chaque grande aventures des commentaires de Jean Graton en personne. Il explique par exemple qu'il s'est inspiré du cascadeur Gil Delamare pour le premier titre, « Les casse-cou » datant de 1962. De longs récits de 62 pages chacun, mêlant courses automobiles et enquêtes policières. La dernière, « Le retour de Steve Warson », se passant en partie à Amsterdam, est une classique du genre. Une série souvent décriée mais qui mérite une redécouverte. Notamment pour ses premiers titres où le dessin de Graton n'avait pas encore trop perdu de sa souplesse.
« Michel Vaillant » (intégrale, tome 3), Lombard, 224 pages, 24,50 €


08:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : graton, lombard

02/09/2008

La bourse ou l'habit ?



Passation de pouvoir au dessin de Robin (anciennement Robin Dubois). Si Bob de Groot reste au scénario (il reconnaît d'ailleurs un nouvel enthousiasme à faire évoluer ces personnages plus anciens que Léonard), Turk a laissé ses pinceaux à Diaz et Borecki. Ces deux dessinateurs ont fait leurs armes au Studio Peyo. Ils ont appris à se couler dans le trait de l'inventeur des Schtroumpfs et de Johan et Pirlouit. Un savoir-faire qu'ils ont transposé avec le dessin de Turk. Et il faut avouer que seule la signature permet au lecteur de faire la différence. Ce n'est pas à proprement parlé un travail de création, mais ils ont su s'approprier ces personnages tout en y restant très fidèles. Des reprises de ce niveau, on en rêve parfois pour des personnages moins difficiles à dessiner... Côté gags, de Groot parvient à varier les situations tout en gardant un minimum de personnages. Il y a Robin, le brigand débonnaire qui dévalise à tour de bras. Mais le ressort comique de la série doit beaucoup aux frasques du shérif. Avare, prétentieux, il se retrouve pourtant souvent en posture difficile, incapable de résister au rouleau à pâtisserie de son épouse, la ronde Cunégonde qui ne supporte pas qu'il aille en cachette boire des bières avec ses copains.
« Robin Dubois » (tome 21), Le Lombard, 9,25 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : De Groot, Turk, Diaz, Borecki, Lombard

26/08/2008

Des jumelles à Pompéi



Dans la famille « Voyage dans le temps », je demande la sœur, les sœurs exactement, des jumelles. Cynthia et Cybille sont deux charmantes étudiantes en histoire. Blondes, l'une aventureuse et dévergondée, l'autre sérieuse et timide, elles se retrouvent, malgré elles, plongées dans le passé. Ces jumelles du temps, « Time Twins », dans une première aventure, ont pourchassé des gangsters à l'époque de la prohibition. Leur mission : récupérer des objets électroniques ayant voyagé dans le temps et utilisés par des hommes intéressés pour s'enrichir ou modifier le futur. Après cette première mission, elles pensaient pouvoir reprendre leurs chères études. Perdu. Dans les premières planches de cette seconde aventure, elles se réveillent dans un cimetière. Celui de Pompéi, le 22 août 79, soit deux jours avant l'éruption meurtrière du Vésuve. Les deux auteurs, Derrien (scénario) et Vignaux (dessin) semblent prendre un malin plaisir à rudoyer les deux jeunes filles. Capturées par le propriétaire d'un lupanar, elles seront ensuite vendues à un banquier avant de finir dans une arène, avec des lions affamés aux trousses. C'est frais, bourré de gags et sans prétention. De la BD grand public permettant de s'évader le temps de quelques pages.
« Time Twins » (tome 2), Le Lombard, 10,40 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Derrien, Vignaux, Lombard

11/08/2008

La bonne SF de papa

cd925b12c4a2a49bce78c75e16d12350.jpgAu début des années 70, Michel Greg, en devenant rédacteur en chef du journal Tintin, a voulu offrir à ses lecteurs un maximum de diversité dans les histoires à suivre. Il a donc lancé de nombreuses séries, devenant un des scénaristes les plus prolifiques. Western (Comanche), aventure (Bernard Prince), espionnage (Bruno Brazil), il manquant une BD de science-fiction. Il a donc écrit Luc Orient pour Eddy Paape. 18 titres après, étalés sur une vingtaines d'années, la série s'est épuisée. Les éditions du Lombard ont décidé de la ressusciter sous forme d'intégrales. Dans ce troisième recueil, le lecteur pourra découvrir des histoires mémorables. « Le sixième continent » met aux prises le héros à une société calquée sur le fonctionnement d'une fourmilière. Cauchemar assuré. Mais vous pourrez surtout franchir « La porte de cristal », première partie de la saga finale. Luc Orient est entraîné dans une course contre la montre dans le temps pour tenter de sauver une civilisation. Du space opéra assez classique mais très efficace, novateur pour les jeunes lecteurs de l'époque. Eddy Paape dessine consciencieusement ces récits mouvementés, excellant dans la création des monstres intergalactiques.
« Luc Orient » (intégrale 3), Le Lombard, 17 €


06:55 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Greg, Paape, Lombard

08/08/2008

La solution Lucrèce

649314e185bcb15f821f651eea9bfc53.jpgSeb Christie, photographe de presse, en croyant enquêter sur une multinationale aux moeurs écologiques douteuses, a mis au jour une vaste machination aux implications beaucoup plus graves. Un groupe d'hommes et de femmes, évolution ultime de l'Homo-sapiens, a élaboré un complot pour éliminer l'Homme de la planète Terre. Seb, en se lançant aux trousses d'une de ces créatures, est lui même contaminé et sans le vouloir, se retrouve assimilé aux comploteurs. Ce bref résumé permet au lecteur de mieux comprendre cette série assez scientifique et technique écrite par Desberg et dessinée par Vallès, Lozérien d'origine. En Suisse, à Venise, Paris, dans l'Atlantique Sud ou dans un cimetière allemand, l'action ne s'arrête jamais. Il est vrai que ce quatrième tome marque un tournant. Les comploteurs accélèrent leur projet et la menace d'une catastrophe écologique est imminente. Il faudra l'alliance de tous les services secrets des grandes puissances pour contrer la nouvelle race aux prétentions hégémoniques. Seb, dans ce carnage final, cherche sa place. Mais il semble être définitivement aux côtés d'India Allen, cette tueuse solitaire au charme fou.
"Rafales" (tome 4), Le Lombard, 10,40 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Desberg, Vallès, Lombard

23/07/2008

Le secret du géant Flure

80f946d107386695a2850e1600853968.jpgQui aurait imaginé que Kid Ordinn, l'adjoint un peu simplet du shérif Dog Bull, avait du sang royal ? Tibet n'a pas hésité une minute à élaborer une intrigue pleine de rebondissements et de secrets, comme il le fait depuis plus d'un demi-siècle et qu'il anime les personnages de cette série indémodable. Wood City, étrangement calme, (mais Dog Bull est absent, c'est donc normal) voit arriver un géant répondant au nom de Flure. Il cherche un enfant qui aurait été abandonné dans des ballots sur un quai de gare à Phoenix. Il a un secret à révéler à cet enfant, un secret sur ses origines. Le shérif quand il a vent de l'affaire, se précipite. Cet enfant ce ne peut être que Kid Ordinn. Le géant Flure va alors lui révéler ce secret qui se révélera être mortel car qui le connaît est immédiatement pris en chasse par des tueurs. Mais le plus important reste que ce secret est synonyme de trésor, caché au fond d'un canyon. Le géant, Kid et Dog Bull vont aller à sa recherche, avec un Chick Bill aux aguets surveillant leurs arrières. Cette histoire, à l'intrigue assez mince, est surtout l'occasion pour Tibet de ridiculiser une fois de plus Dog Bull, véritable héros comique inépuisable de cette série.
"Chick Bill" (tome 69), Le Lombard, 9,25 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Tibet, Lombard

19/07/2008

Découvrez Léo et Lola en vacances

ed0916d9ee2c1ad52ce988e532a040eb.jpgLa BD pour les tout petits, ceux qui sont en plein apprentissage de la lecture, est de plus en plus présente dans les bacs des libraires. Au Lombard, Léo et Lola seront les héros de ces vacances. Les deux premiers recueils de leurs gags sont réédités avec des couvertures cartonnées et surtout deux nouveautés sortent en même temps. Le premier se déroule durant les vacances, le suivant à la rentrée des classes. Marc Cantin, auteur de littérature jeunesse, a imaginé frère et sœur aimant se chamailler tout en ayant une grande complicité dans les coups durs. Thierry Nouveau, au dessin, a simplifié son trait au maximum pour avoir une lisibilité sans faille. Léo et Lola vivent en alternance chez leur maman et leur papa, séparés. En vacances, au camping avec leur mère, ils feront la rencontre d'un papa seul avec sa petite fille, Juliette. Une chipie mais son père plait beaucoup à la maman de Léo et Lola.
0dfe8d013c56073ddecc816bdbc77c0c.jpgDans l'album de la rentrée scolaire, c'est un peu l'inverse. Le père des garnements, en allant les chercher à la fin des cours, tombe sous le charme de leur jeune maîtresse. Une série très fraîche, où les enfants sont rêveurs et turbulents. Une série à découvrir et faire découvrir aux plus jeunes.
« Léo et Lola », Le Lombard, 6,90 euros chaque volume

06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Cantin, Nouveau, Lombard

10/07/2008

Chasse à la tueuse temporelle

41549407d645a394937f49ef73973ff0.jpgPassionné par le cinéma de série B et les bons mots, Philippe Chanoinat exploite à fond ses deux passions dans une nouvelle série en collaboration avec Phil Castaza, dessinateur mais également coscénariste. « Les aventuriers du temps » ce sont des hommes et des femmes qui vont pourchasser une tueuse en série sévissant dans les arcanes du passé. Le premier tome montre, classiquement, la formation de la petite équipe. Le commanditaire est Charles Perkins, un adolescent, cloué sur une chaise roulante, inventeur de génie. Il recrute, contre leur gré, Laurent Verneuil, Parisien de 33 ans, expert en cambriolage et grand amateur de belles femmes ; Dante Don Sentenza, Sicilien de 50 ans, ancien parrain de la mafia, rangé, placide et très calculateur ; et enfin Meylin Starck, beauté glacée de 28 ans originaire de Hong-Kong, la meilleure « effaceuse » sur le marché asiatique. Charles leur explique leur mission : capturer Jade Monroe, son ancienne gouvernante, partie dans le passé pour éliminer les plus redoutables tueurs de l'Histoire. Dans les premières pages elle tue Jack l'Eventreur avant de faire un sort à Caligula puis Attila. Un dessin nerveux amplifie l'efficacité de cette BD sans temps mort et bourrée de rebondissements.
« Les aventuriers du temps » (tome 1), Le Lombard, 10,40 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Chanoinat, Castaza, Lombard

30/06/2008

Electron libre

e015b178535a04ba37f6b9c68a9d440b.jpgRené Sterne, comme son héros Adler, a toujours privilégié sa liberté au succès ou au conformisme. Après quelques années dans les habits étriqués de professeur, il a changé de voie. A l'image de sa compagne, Chantal de Spiegeleer, il est devenu auteur de BD. Son héros, Adler, est un aviateur allemand qui a préféré déserté quand Hitler s'est révélé sous son vrai jour. Un déserteur aventurier et vagabond. Sterne, mort il y a deux ans à 54 ans, lui a consacré dix albums. Dans une édition intégrale de très belle facture, voici les cinq premières aventures d'Adler. Un dessin épuré, des scénarios très humains, l'occasion de redécouvrir ce grand auteur qui aurait du reprendre le dessin de Blake et Mortimer à la suite de Ted Benoît.
« Adler » (intégrale, tome 1), Le Lombard, 47 euros


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Sterne, Lombard