11/06/2016

Livres de poche : les montagnes russes des émotions

livre de poche,points,pocket,kinsella

À la suite d'un accident d'escalade en montagne, Elsa est plongée dans le coma. Tandis que l'espoir de son réveil s'amenuise, Thibault, pénètre par erreur dans sa chambre. Traumatisé par le sort de son frère, qui a renversé deux jeunes filles en voiture, Thibault décide de se confier à Elsa malgré son mutisme. Ce roman sensible de Clélie Avit a remporté le Prix Nouveau Talent 2015.

« Je suis là », Le Livre de Poche 7,10 euros

livre de poche,points,pocket,kinsella

Quand Rosa découvre le journal de Marie Curie, commencé à la mort de Pierre son époux, les mots font écho à son propre deuil. Au-delà des époques, les deux femmes vivent la même douleur face à la perte. Leurs voix se mêlent pour raconter la reconstruction. Rosa Montero est née à Madrid où elle vit. Elle est l'auteur de plusieurs romans disponibles en Points.

« L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir », Points 6,70 euros

livre de poche,points,pocket,kinsella

Pour Becky, Hollywood est LA ville enfin à sa taille. Toutes ces stars à relooker, entre un cours de yoga avec Gwyneth et une séance maquillage avec Uma. Le rêve ! Hélas, le tapis rouge ne se déroule pas devant tout le monde. Sophie Kinsella n'en finit pas de nous faire rire avec son "Accro du shopping". (Parution simultanée de "L'accro du shopping à la rescousse" chez Belfond)

"L'accro du shopping à Hollywood", Pocket 7,80 euros

 

04/06/2016

Livres de poche : nouveaux territoires, ici et ailleurs

Raleigh, assureur, citoyen et père de famille modèle en Caroline du Nord, coule une existence gentiment planifiée. Jusqu'au jour ou son père fugue de l'hôpital, dans une Cadillac jaune et flanqué d'une ravissante adolescente noire qu'il veut épouser. Raleigh n'a pas le choix, il va devoir partir à sa recherche à travers les USA des années 80. Michael Malone signe un chef d'oeuvre d'humour.

« Le parcours du combattant », 10/18, 10,20 euros

Les descendants de deux spationautes échoués sur une planète inconnue se cantonnent toujours à cette vallée où une étrange faune et flore bioluminescente leur permet de survivre. Autour s'étend un monde sombre et glacé. John est prêt à partir vers l'inconnu, convaincu que son avenir ne pourra s'écrire que par-delà les ténèbres. Chris Beckett signe un roman de science-fiction ample et inventif.

« Dark Eden », Pocket, 8,50 euros

Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l'Amérique, qui compte bien la rejoindre. Mais la couleur de sa peau va tout compliquer. De son ton irrévérencieux, Chimamanda Ngozi Adichie fait valser le politiquement correct et nous offre une grande histoire d'amour, parcourant trois continents d'un pas vif et puissant.

« Americanah », Folio, 8,70 euros

10:06 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 1018, folio, pocket

16/05/2016

Livres de poche : quand le féminin rime avec destin

folio, pocket, 1018


Ce roman de David Foenkinos retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu'elle était enceinte. Exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande elle doit tout quitter pour se réfugier en France. Portrait saisissant d'une femme exceptionnelle, évocation d'un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d'une quête. Celle d'un écrivain hanté par une artiste.

"Charlotte", Folio, 7,10 euros

folio, pocket, 1018

Île de la Cité, 1118. Théologien et dialecticien acclamé, Abélard était promis, aux dires de tous, aux honneurs de Rome. Chargé par le chanoine Fulbert de veiller à l'éducation de sa nièce, la moins candide qu'il n'y paraît Héloïse, le sage professeur prendra ses devoirs plus qu'à cœur. Jean Teulé revisite le Moyen âge, tendance paillard avec florilège de jolies images, quand "il la hurtebille à la sauvage"...

« Héloïse, ouille !", Pocket, 6,95 euros

folio, pocket, 1018

Constance Kopp ne correspond à aucun moule dans cette Amérique du début du XXe siècle. Elle surpasse en taille la plupart des hommes, ne trouve aucun intérêt dans le mariage et vit dans la clandestinité. Face au au chantage et à l'intimidation d'une bande de voyous, un shérif progressiste n'hésitera pas à lui confier un revolver... Premier roman très prometteur d'Amy Stewart, libraire en Californie.

"La fille au revolver", 10/18, 8,80 euros

 

07:16 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : folio, pocket, 1018

14/05/2016

Livres de poche : trois belles histoires de femmes

1938. Alors que le destin de l'Europe s'apprête à basculer, un voilier accoste sur l'Île-aux-Moines. À son bord, Marge. La jeune Anglaise rencontre Blaise et son meilleur ami Mathias. De la débâcle à l'épuration, de la guerre d'Indochine aux Jeux olympiques de 1964, ce trio amoureux imaginé par Gilles Martin-Chauffier traverse un quart de siècle où la petite histoire se mêle à la grande.

"La femme qui dit non", Folio, 7,70 euros

Après la mort de leur amie Sonja, Rebecka, Susanne et Maggan découvrent qu'elles sont les uniques héritières de sa fortune, dont elles ignoraient tout… à la condition expresse de changer de vie et de laisser derrière elles tous leurs soucis. Les trois quinquagénaires décident de relever le défi ! Ce roman optimiste d'Asa Hellberg prouve qu'il n'y a pas d'âge pour réaliser ses rêves de jeunesse.

"Amusez-vous en pensant à moi", Pocket, 6,95 euros

Suzanne Stone a tout d'une vie parfaite : la beauté, la jeunesse, une jolie maison et un mari qui la vénère. Mais elle veut la gloire. Star d ela télévision locale, lorsque son époux est retrouvé mort, la veuve éplorée, point de mire des caméras, devient rapidement suspecte. Enigmatique, capricieuse, est-elle pour autant l'arriviste perverse que certains dénoncent ? Étude de mœurs subtile signée Joyce Maynard.

"Prête à tout", 10/18, 8,40 euros

 

09:58 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : folio, pocket, 1018, femmes, destin

25/04/2016

Poches : meurtres à travers les âges et le temps

10/18, folio, pocket


Paris, en l'an 1584. Une année troublée par la mort de "Monsieur", le frère du roi, et par l'assassinat du prince d'Orange. Tandis que rumeurs et pamphlets circulent sur les pratiques occultes du roi, le jeune commissaire au Châtelet Jean du Moncel, imaginé par Viviane Moore, est chargé d'enquêter sur un vol de cadavres au gibet de Montfaucon.

"L'homme au masque de verre", inédit, 10/18, 8,10 euros

10/18, folio, pocket

Brooklyn, 1922. En pleine nuit, un petit garçon se terre au fond de son lit : quatre hommes viennent de tuer sa mère et d'enlever son père. Réfugié en Irlande, il jure de revenir chercher son père. 90 ans plus tard, le vol d'une vieille montre cassée intrigue. Une montre qui s'est arrêtée une certaine nuit de 1922. Un thriller à travers les âges signé par Peter James.

"Que sonne l'heure", Pocket, 7,40 euros

10/18, folio, pocket

Jeune journaliste ambitieuse, Nola rêve du prix Pulitzer mais est confinée aux pages Loisirs d'un quotidien de La Nouvelle-Orléans. Jusqu'au jour où on lui confie un reportage sur les délinquants sexuels libérés au moment de l'ouragan Katrina et qui, depuis, sont toujours dans la nature. Un premier roman policier saisissant de Joy Castro qui publie 'Au plus près' ce mois-ci dans la Série Noire.

"Après le déluge", Folio, 8,20 euros

 

08:51 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 1018, folio, pocket

21/04/2016

Livres de poche : de l'art de réparer des oublis

Né en 1924, aveugle à huit ans, résistant à dix-sept, Jacques Lusseyran est arrêté en 1943 par la Gestapo, puis déporté à Buchenwald. Libéré après un an et demi de captivité, il écrit "Et la lumière fut" et part enseigner la littérature aux États-Unis. Il meurt, en 1971, dans un accident de voiture. Jérôme Garcin fait le portrait d'un écrivain que la France a négligé et que l'Histoire a oublié.

"Le voyant", Folio, 7,70 euros

Makana, ancien policier qui a fui le régime intégriste soudanais, vivote au Caire sur une awana, sorte de péniche déglinguée, et si son costume défraîchi fait mauvais effet son esprit affûté fait mouche. La séduction indéniable du roman de Parker Bilal, qui doit beaucoup aux arabesques du conte arabe et aux descriptions bariolées du Caire, offre un contraste saisissant avec un climat de menace constant.

"Les écailles d'or", Points, 7,90 euros

Avec sa vieille église, ses habitants riches et discrets, la petite ville de Prosperous aux USA a toujours suscité l'envie. Mais son harmonie est fragile et l'arrivée de Charlie Parker - qui enquête sur la disparition d'une jeune héroïnomane - ébranle la communauté. Prosperous est prête au pire pour cacher ses secrets. Charlie Parker risque de mourir dans ce thriller fantastique de John Connolly.

"Sous l'emprise des ombres", Pocket, 7,80 euros

13/04/2016

Livre de poche : de Blanès à Londres, vers l'apocalypse

Un dimanche passé à Blanès, ville balnéaire près de Barcelone, change radicalement la vie d'Éva. Elle va y retourner et s'y installer pour tenter de comprendre. Voyage au bord de la folie, ce premier roman de Hedwige Jeanmart est souvent déconcertant. L'auteur semble parfois dépassée par son sujet. Mais elle reprend les commandes de son héroïne. Reste au final l'envie urgente d'aller visiter Blanès.

"Blanès", Folio, 7,70 euros

Quatre accidents d'avion, trois survivants. Des enfants... La presse s'emballe, des fanatiques parlent des cavaliers de l'Apocalypse. Ce thriller de Sarah Lotz, écrit sous forme de témoignages, articles de presse ou extraits de livres, est phénoménal. Un succès mondial qui se prolonge avec la publication chez Fleuve éditions de "Jour quatre", se déroulant cette fois au cours d'une croisière.

"Trois", Pocket, 7,90 euros

Londres, 1942. Profitant du couvre-feu, un tueur hante les rues de la ville. En quelques jours, il assassine et mutile quatre femmes. Son modus operandi interpelle Scotland Yard et la presse, qui le surnomme aussitôt le Blackout Ripper. Michel Moatti réussit à mélanger fait divers réel, fiction et fantastique. Son nouveau roman, "Alice change d'adresse", vient de paraître chez HC éditions.

"Blackout Baby", 10/18, 8,10 euros

 

03/04/2016

Livres de poche : des Maoris et Dune à Charleston

folio,pocket,1018,férey,dune,herbert,monk kidd

Le mois de mars est celui de Caryl Férey. Cet auteur de polar est doublement à l'honneur de la collection Folio policier. En plus de 'Mapuche', les deux titres formant la saga maorie sortent dans un volume compact et enrichi d'un chapitre inédit. Retrouvez ces deux flics dans une Nouvelle-Zélande déchirée par des conflits ethniques. Et pour les fans, 'Condor' vient de sortir en série Noire.

'Saga maorie', Folio Policier, 11 euros

folio,pocket,1018,férey,dune,herbert,monk kidd

Le Sud des États-Unis n'en a pas terminé avec l'esclavage et la ségrégation raciale. Ce roman de Sue Monk Kidd, se déroule au XIXe siècle à Charleston. Deux fillettes se lient d'amitié. Mais si Sarah est libre, Handful, Noire, est son esclave personnelle. Cette romance palpitante retrace leur parcours vers la liberté et l'émancipation. Un très beau texte par l'auteur du best-seller 'La vie secrète des abeilles'.

'L'invention des ailes', 10/18, 9,10 euros

folio,pocket,1018,férey,dune,herbert,monk kidd

Si l'envie de découvrir la science-fiction vous titille, n'hésitez pas à faire l'acquisition de cette réédition de 'Dune' de Frank Herbert. Un chef-d'œuvre présenté dans sa version originale. Dune, la planète inhospitalière, aux redoutables vers des sables. Mais c'est dans cette région aux conditions de vies abominables que les prospecteurs trouvent la rare et très recherchée épice de longue vie.

'Dune', Pocket, 11,20 euros

 

23/03/2016

Livres de poche : de la Jonquère aux bas-fonds écossais

L'histoire débute dans un de ces bars à filles de La Jonquère. Virginie y est Bégonia Mars. Une vie de passes et de coups. Alors elle décide de faire le grand saut. Une cavale en compagnie d'un inconnu sur les routes du sud de la France. Anne Bourrel, originaire de Carcassonne, fait partie des nouvelles voix du polar. Elle vient de publier 'L'invention de la neige' à La Manufacture du Livre.

"Gran Madam's", Pocket, 5, 30 euros.

Condamné à mort pour un crime pédophile dont il est innocent, Donovan demande de l'aide à Douglas Brodie. Cet ancien flic, issu de l'imagination de Gordon Ferris, reconverti dans le journalisme, va enquêter dans les paysages sauvages d'Ecosse. Ce sera très violent... La seconde enquête de Brodie, "Les justiciers de Glasgow", vient de paraître au Seuil.

"La cabane des pendus", Points, 7,70 euros

La décapitation comme art suprême. Wolf et Silver, deux flics hors-normes, découvrent une jeune femme samouraï à côté de son "œuvre". Ce premier roman de Sébastien Raizer paru dans la Série Noire est à la frontière du polar et de la saga fantastique. Héros atypiques face à un montre de la pire espèce, "La Vipère", inquiétant et mystérieux. La suite, "Sagitarius", vient de sortir chez Gallimard.

"L'alignement des équinoxes", Folio, 8,70 euros

 

 

10/07/2015

Poche : Les lumineuses

lumineuses, lauren, beukes, pocket

 

Un tueur en série trouve le moyen infaillible de ne pas se faire prendre. Il tue dans le futur. Un thriller résolument fantastique de Lauren Beukes, écrivain originaire d'Afrique du Sud, où elle prend le pari de présenter dès les premières pages le tueur de l'histoire, ce Harper, pervers, illuminé, violent. Seconde à entrer en scène, Kirby, une jeune fille qui a eu le malheur de croiser le chemin de Harper. Kirby survit. Après quatre ans de convalescence, elle retourne à l'air libre. Avec une obsession : retrouver son assassin. Car Kirby se considère comme morte... Un thriller à la construction différente des classiques du genre, très prenant dès que l'on passe l'obstacle des sauts dans le temps. (Pocket, 7,70 €)

 

18:36 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lumineuses, lauren, beukes, pocket

20/09/2014

DE CHOSES ET D'AUTRES : Le bonheur obligatoire

bonheur, joie, fioretto, pocket, plon Pascal Fioretto est génial. Cet auteur, habitué des pages de Fluide Glacial (le numéro d'octobre, un spécial loosers, avec poster central de François Hollande nu), publie régulièrement pamphlets décapants et autres pastiches savoureux aux éditions Chifflet & Cie. Sorti en 2008, « La joie du bonheur d'être heureux » est enfin disponible chez Pocket pour la modique somme de 6,50 euros. L'auteur suit la longue introspection de son héroïne, passe ainsi au karcher les techniques - elles visent toutes à atteindre les tréfonds de son moi - jusqu'à atteindre le nirvana intellectuel. Car notre société ne plaisante pas avec le bonheur. Il convient d'afficher sa joie, d'être heureux à tout prix. Une clique de charlatans en profite, tel le joueur de flûte de Hamelin, qui prennent le contrôle d'esprits faibles, dirigés vers une pensée unique positive. La charge de Pascal Fioretto est puissante. Mais surtout hilarante. En résumé, on pourrait citer l'homme politique le plus décrié de France en ce moment : « Pas facile d'être heureux ! ».

Pascal Fioretto vient également de publier chez Plon un roman au titre toujours aussi alléchant : « Un condamné à rire s'est échappé ».

(Chronique "De choses et d'autres" parue samedi 20 septembre en dernière page de l'Indépendant.)

 

 

15/05/2014

Polar : "Ne lâche pas ma main" de Michel Bussi chez Pocket

la réunion, ne la che pas ma main, bussi, pocketVacances en famille pour les Bellion. Martial, son épouse Liane et la petite Sofa, six ans, profitent de la piscine de l'hôtel Alamanda à Saint-Gilles de la Réunion. En plein après-midi, Liane va faire une sieste dans la chambre climatisée. Une heure plus tard, Martial la rejoint. Il découvre la chambre vide. Les vêtements de Liane ont disparu, du sang souille le lit. Panique du jeune Métropolitain en villégiature. Il demande à la direction de l'hôtel de prévenir la gendarmerie. C'est Aja Purvi, gendarmette ambitieuse qui se déplace. Si ce n'est les traces de sang, elle pencherait pour l'escapade amoureuse de la belle Liane. L'auteur, Michel Bussi, dans les 100 premières pages, ne dévoile rien de l'intrigue véritable. Il renseigne le lecteur avec les déductions d'Aja. Et tout se complique quand Martial prend la fuite avec sa fillette. A-t-il quelque chose à se reprocher ? Que s'est-il passé quelques années auparavant, ici à la Réunion, qui terrorise tant ce père protecteur ? Michel Bussi s'impose comme une valeur sûre du thriller à la française. Il vient de publier aux Presses de la Cité « N'oublier jamais ». (Pocket, 7,30 €)

 

08/04/2014

Livre : La colère des anges de John Connolly en poche chez Pocket

colère anges, connolly, pocketC'est dans le Maine que Stephen King situe ses romans les plus horribles. C'est aussi dans le Maine que s'est retiré Charlie Parker, le détective privé imaginé par John Connolly. L'ancien flic, traumatisé par l'assassinat de sa femme et sa fille, vivote dans la ville de Portland. Il va rarement dans les bois. Pourtant dans ce thriller plus fantastique que policier, il va devoir affronter les créatures réfugiées dans ces lieux isolés. Une liste, de noms connus et moins célèbres, semble être au centre de toutes les convoitises. Charlie Parker retrouve de vieilles connaissances, les anges déchus. Ces créatures maléfiques œuvrent dans la coulisse pour faire triompher le Mal.

 

Logiquement, l'explication finale se déroule dans les bois, près de l'avion et de la fillette. Un roman fantastique transpirant la peur à chaque page. Pas sûr qu'il favorise le tourisme dans l'État du Maine... « Les âmes perdues de Dutch Island », dernier roman de John Connolly, vient de sortir aux Presses de la Cité. (Pocket, 8,40 €)

 

05/03/2014

Livres : La vieille qui voulait tuer le Bon Dieu enfin en poche !

nadine monfils, mémé cornemuse, pocket, belfondAdeptes du bon goût s'abstenir. Mémé Cornemuse, l'héroïne totalement déjantée imaginée par Nadine Monfils est de retour. Cette grand-mère indigne, fan de Jean-Claude Van Damme et d'Annie Cordy, imagine le casse du siècle. Une bijouterie regorgeant de breloques. Elle emménage donc dans un immeuble ou vit ce genre de locataire « qui avait un gros grain de beauté sur la joue gauche, garni d'un poil noir. Avec le double menton, on aurait dit une sorte de bonobo en jupe plissée. » Et si vous en voulez plus, jetez-vous sur « Mémé goes to Hollywood », la nouveauté 2014 qui vient de sortir chez Belfond. (Pocket, 6,10 €)

24/01/2014

Livre : Série Z de J.-M. Erre, hommage au genre

série Z, erre, pocketAmateurs de bon goût à la française, passez votre chemin. « Série Z », roman de J. M. Erre a tendance à dépasser les bornes. Rien ne semble trop osé pour cet auteur à la plume alerte. Il y a du San Antonio dans les situations scabreuses qu'il imagine. Du politiquement incorrect, à la Jean-Pierre Mocky, un cinéaste régulièrement cité dans ce roman hommage aux nanars, de France et d'ailleurs. Totalement déjanté, un peu foutraque mais regorgeant de trouvailles, ce roman, entre la parodie et le polar, est un réel hommage à ce cinéma du pauvre, où souvent le meilleur était dans le titre du film. Des titres repris comme tête de chapitres, de « Y a un os dans la moulinette » (Raoul André, 1974) à « Arrête de ramer, t'attaques la falaise » (Michel Caputo, 1979). (Pocket, 6,70 €)

 

10:54 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : série z, erre, pocket

12/10/2013

Atomka de Franck Thilliez sort en poche

atomka, thilliez, pocket

 

« Atomka » est un roman policier de circonstance pour ce qui est de la météo. Il règne en permanence un froid glacial, quasi mortel. Tout débute par la découverte du corps d'un journaliste d'investigation à son domicile. Il est mort de froid. Le tueur l'a enfermé vivant dans un congélateur. Et a même percé un petit trou dans le couvercle pour assister à l'agonie. Un thriller de Franck Thilliez redoutable d'efficacité. On est doublement accroché. Par l'enquête tournant autour des séquelles de la radioactivité, mais aussi (et surtout) par les doutes existentiels des deux héros. Lucie si fragile mais inflexible, Sharko, déterminé mais plein de doute. (Pocket, 8,40 €)



08:49 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : atomka, thilliez, pocket

09/08/2013

BD : Marcas, flic et maçon

marcas, giacometti, ravelle, ullcer, parma, delcourt, fleuve noir, pocket

Succès éditorial au Fleuve Noir, les aventures de Marcas, flic et Franc-Maçon a désormais son adaptation en BD. Giacometti et Ravenne supervisent eux-même le scénario qui est prédessiné par Ullcer puis finalisé par Parma. L'efficacité est au rendez-vous pour des péripéties mouvementées. Le second volume de la première enquête voit Marcas fuir face aux tueurs de la société occulte (et nazie) de Thulé. Il sauve sa peau mais sa collègue, Jade, de la DGSE, est capturée. Marcas va donc en faire une affaire personnelle. En plus de l'action pure, il y a toutes les théories qui ont fait le succès des livres de Giacometti et Ravenne, notamment le rituel de l'Ombre qui donne son titre à l'album. Et si la BD ne vous suffit pas, le dernier roman mettant en scène le commissaire Marcas vient de paraître début juin chez Pocket, « Le Temple noir ».

 

« Marcas » (tome 2), Delcourt, 14,30 €


22/03/2013

Livres : Règlements de contes dans "La petite fêlée aux allumettes" de Nadine Monfils

Tous plus dingues les uns que les autres, les personnages du roman de Nadine Monfils séduisent malgré leur monstruosité.

 poches,pocket,nadine,monfils,mémé cornemuse

Entre polar, thriller sanglant et délire surréaliste, ce nouveau roman de Nadine Monfils confirme l'incroyable talent de cet auteur belge vivant à Montmartre. La littérature francophone privilégie en général les gens « normaux » aux cas sociaux. Chez elle, on retrouve dans ses personnages une outrance rare. Son style a des airs de San-Antonio ou des dialogues d'Audiard. Mais c'est avant tout du Nadine Monfils, totalement barré, un peu poétique et franchement abracadabrantesque.

Les premières pages du roman, d'une façon tout à fait classique, nous permet de faire connaissance avec les différents protagonistes. Nake en premier lieu. Une jeune femme, droguée, capable de se prostituer pour se payer ses doses. Justement elle est en pleine transaction avec un client. Louche le client. Nake lui plante un couteau dans le ventre et déguerpit. Place ensuite à Mémé Cornemuse. Elle décroche haut la main le pompon dans la catégorie iconoclaste. Cette presque centenaire, « espèce de vieille guenon à casquette armée d'un flingue », surprend un couple en pleins ébats dans les dunes. Elle veut participer. Refus de la dame. Pan ! Une balle dans la tête pour la mégère pas partageuse. Mémé Cornemuse revient régulièrement dans le récit, toujours avec des réactions extrêmes et des attitudes libidineuses.

 

Michou ou Betty ?

Le côté policier du récit est fourni par l'inspecteur Cooper et son coéquipier Jean-Michel. Un vieux flic bourru et un jeune diplômé. Le premier est de la vieille école, le second plus en adéquation avec l'univers de Nadine Monfils. Jean-Michel préfère qu'on l'appelle Michou, a les airs efféminés de l'homosexuel qui s'assume et devient carrément Betty en dehors de ses heures de service. Betty, danseuse dans une boîte de strip tease, qui elle aussi vend son corps pour arrondir les fins de mois. Elle joue aussi à dealer un peu. Notamment à Nake. La boucle est bouclée, les nez bien remplis.

Tous ces fous en liberté évoluent dans la ville imaginaire de Pandore, cité inspirée d'un tableau de Magritte. Pandore a peur. Un tueur en série sévit depuis quelques jours. Il assassine des fillettes ou des jeunes femmes, transforme les scènes de meurtres en reconstitution de contes de Perrault. Après le petit chaperon rouge les fesses à l'air et une patte de chat dans la bouche, c'est le Petit Poucet qui est retrouvé égorgé puis Blanche Neige pas en meilleur état...

Ces crimes mystérieux donnent du fil à retordre à Cooper. Heureusement il reçoit l'aide de Mémé Cornemuse venue renforcer son équipe. Car cette fan d'Annie Cordy – son truc c'est de tchatcher avec un Jean-Claude Van Damme imaginaire - s'impose de force au commissariat et se fait plein d'amis dans la fonction publique en échange de quelques gâteries savamment distillées...

Alors qui est le tueur ? Pourquoi Perrault ? Quel rapport avec Nake qui n'a jamais connu son père ? Mémé Cornemuse parviendra-t-elle à faire changer les orientations sexuelles de Jean-Michel ? Cooper peut-il tomber dans les bras de Betty ? Et qui sont ces hommes à chapeau melon ne sortant que la nuit ? Ce n'est qu'un petit échantillon des nombreuses questions rythmant ce roman gigogne, sans morale mais bardé d'humour. Ubuesque. 

"La petite fêlée aux allumettes", Pocket, 6,10 euros (vient de paraître chez Belfond la suite des aventures de Mémé Cornemuse "La vieille qui voulait tuer le bon dieu"



14/07/2012

Livres de poche : 10/18, un demi-siècle d'originalité

Le format poche n'est pas réservé aux reprises. 10/18 a construit son succès en publiant des textes originaux.

 

livre de poche, 10/18, pocketUn demi-siècle. En cette année 2012, deux acteurs majeurs de l'édition poche fêtent leurs 50 ans. Si Pocket se contente de proposer des reprises de succès, tous genres confondus, 10/18 a su trouver une voie différente. Originalité et originaux sont les deux forces de cette marque chère à de nombreux lecteurs. L'arrivée en 1980 de Jean-Claude Zylberstein à la direction éditoriale va renforcer l'image de 10/18. Il créé le Domaine étranger où seront proposés les meilleurs textes d'aujourd'hui et d'hier en provenance de toute la planète.

 

Il permet également à des auteurs populaires français de trouver un second public. La réédition des Nouveaux mystères de Paris de Léo Malet remet Nestor Burma à la mode. Dans le même genre, 10/18 ressortira les polars d'André Héléna, l'écrivain populaire audois, notamment la très culte trilogie noire.

 

Surtout, la collection Grands détectives a proposé des textes inédits, offrant aux lecteurs de nouveaux horizons. Anne Perry dans l'Angleterre victorienne, Arthur Upfield dans le Bush australien, Alexander McCall Smith au cœur de l'Afrique Australe (avec les enquêtes de Mma Ramotswe) ou Tarquin Hall dont les polars se déroulent en Inde...

 

Et le succès aidant, les auteurs français ont fait leur apparition dans la collection. On relèvera notamment le succès de la série de Claude Izner se déroulant dans le Paris de la fin du 19e siècle.

 

10/18, plus qu'une simple marque de livres de poche, est une véritable maison d'édition. Pour preuve, depuis deux ans, quelques titres sortent... en grand format. Le chemin inverse du parcours habituel d'un livre.

 

_________________________________

 

Pocket : auteurs en fête

livre de poche, 10/18, pocket50 ans, cela se fête. Les éditions Pocket ont célébré leur demi-siècle la semaine dernière à Paris dans une prestigieuse réception au Couvent des Récollets. En 1962, Presses de la Cité se lance dans le livre de poche. Presses Pocket va rapidement s'imposer pour devenir aujourd'hui le numéro 1 du secteur. Pocket jeunesse, une filiale, est également un acteur incontournable du genre.

 

Des dizaines d'auteurs étaient présents (de Jean Teulé à Maxime Chattam pour ne citer que les plus gros tirages) pour saluer le dynamisme de la marque. Des auteurs mais également tous ceux qui sont du début à la fin de la chaîne, fabricants, correcteurs, commerciaux, diffuseurs... Et tous ont pu repartir avec un souvenir personnalisé : un photomaton en noir et blanc du plus bel effet.

 

 

 

09:44 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre de poche, 1018, pocket

13/07/2012

L'immense succès du petit livre de poche

 Apparu en 1953 en France, le livre de poche, de petite révolution des habitudes de lecture, est devenu un mode incontournable de consommation de la littérature. Pratique, peu encombrant, pas cher : le concept est plébiscité par toutes les générations depuis un demi-siècle. Et à l'heure du numérique, il fait plus que de la résistance.

 

 

 

A la plage, dans les transports en commun ou les salles d'attente : avoir un livre de poche avec soi c'est tromper l'ennui, transformer des heures inutiles en vaste découverte des histoires du monde. Facile à glisser dans un sac ou une poche, peu fragile, d'un coût réduit : le concept est originaire des USA et été popularisé en France au début des années 50 par Hachette. Un lancement laborieux (il était suspecté de « tuer » la littérature), puis un succès éclatant, multipliant les tirages de romans devenus véritablement accessibles par tous. Rapidement les autres maisons d'édition ont voulu occuper le marché. J'ai Lu, Presses Pocket, Folio : le secteur a ses propres marques et couvre plus de 50 % de la production grand format. Avec l'avantage d'un prix divisé par quatre et beaucoup plus de points de vente, notamment toutes les grandes surfaces.

 

Le livre de poche a radicalement modifié la façon de choisir ses lectures. Le prix modique permet de se décider plus facilement. C'est aussi l'apparition de couvertures accrocheuses, composées comme des affiches de films. Le résumé en dernière page a tout de l'appel publicitaire pour encourager l'achat. Mais le livre de poche n'est pas une simple opération commerciale mettant l'accent sur le packaging. Sinon, le succès ne serait toujours pas au rendez-vous plus de 50 ans plus tard. Le format de poche c'est un peu la seconde vie d'un roman. L'occasion pour une œuvre de trouver d'autres lecteurs et parfois de relancer la carrière d'un auteur passé inaperçu.

 

Enfin l'apparition du livre de poche a été une bénédiction pour les gros lecteurs. A budget égal, vous avez quatre fois plus à lire et côté encombrement (les collectionneurs), c'est la solution idéale.

 

Le seul bémol contre ce format vient avec l'âge : les caractères sont forcément plus petits et donc plus difficiles à lire. Mais même à ce niveau des progrès ont été réalisés. Souvent les éditeurs font le choix d'augmenter la pagination...

 

Michel Litout

 

_________________________________________________

 

LES TOPS DE L'ETE

 

 

 

« Les carnets secrets de Miranda » de Julia Quinn (J'ai Lu)

 

livre de poche, points, folio, pocket, 10/18, babelAlors que la petite Miranda se désolait de ses taches de rousseur et de sa grande bouche, Nigel, le frère aîné de son amie Olivia, a su lui rendre confiance en elle. Ce jour-là, la fillette est tombée éperdument amoureuse... Dix ans plus tard, Miranda, qui fait ses débuts dans le monde, est toujours convaincue qu'il est l'homme de sa vie. Mais comment toucher ce cœur claquemuré dans la haine ?

 

 

 

« Les vacances d'un serial killer » de Nadine Monfils (Pocket)

 

livre de poche, points, folio, pocket, 10/18, babelEn quittant sa fabrique de boulettes sauce lapin pour l'été, Alfonse s'imaginait pépère au soleil de la mer du Nord... On n'a pas fait 100 bornes que sa femme, mégère aux fausses allures de starlette, et ses gosses, deux ados décérébrés, lui tapent sur le pompon. Et que dire de sa belle-mère et de sa roulotte pourrie qui casse l'esthétique de la bagnole ? Roman hilarant, à déguster obligatoirement en vacances !

 

 

 

« L'impossible pardon » de Randy Susan Meyers (Le Livre de Poche)

 

livre de poche, points, folio, pocket, 10/18, babelMalgré l’interdiction formelle de sa mère, Lulu, dix ans, ouvre la porte à son père. L’homme, ivre et hors de lui, poignarde sa femme et blesse la petite Merry, six ans. Alternant les récits des deux sœurs sur une trentaine d'années, ce roman bouleversant aborde avec force et nuance les questions de la survie, de la culpabilité et de la lente reconstruction de ces enfants meurtries.

 

 

 

« Les heures secrètes » de Elisabeth Brami (Points)

 

livre de poche, points, folio, pocket, 10/18, babelPierre n’y croit plus vraiment. Veuf, il a fermé sa librairie de la rue Mouffetard et doute de sa capacité à redonner du sens à sa vie. Seules les visites à Léa, son imprévisible belle-mère, illuminent sa vie. En toute complicité, en l’aidant à affronter les blessures de son enfance, l’énergique vieille dame parviendra-t-elle à le convaincre qu’il n’est jamais trop tard pour aimer ?

 

 

 

 

 

« Nous, les noyés » de Carsten Jensen (10/18)

 

livre de poche, points, folio, pocket, 10/18, babelDu port de Marstal, les hommes libres se lancent à la conquête des furies océanes. Contre les flots noirs et les terres proscrites, contre le deuil, trois générations de marins affrontent depuis 1848 leur destinée épique. Au seuil de leurs limites, de leurs forces et de leurs rêves, ils gravent, de continent en continent, l'horizon flamboyant d'une odyssée humaine. Une saga danoise par un auteur prometteur.

 

 

 

« Just kids » de Patti Smith (Folio)

 

livre de poche, points, folio, pocket, 10/18, babelC’était l’été de la mort de Coltrane, l’été de l’amour et des émeutes, quand une rencontre fortuite à Brooklyn guida deux jeunes gens dans la vie de bohème, sur la voie de l’art. Patti Smith et Robert Mapplethorpe avaient vingt ans ; elle deviendrait poète et performeuse, il serait photographe. Avec pudeur et émotion, Patti Smith retrace l'ascension de deux gamins inséparables qui insufflèrent la même énergie à leur vie qu’à leur art.

 

 

 

« Les talons hauts rapprochent les filles du ciel » d'Olivier Gay (Le Masque)

 

livre de poche, points, folio, pocket, 10/18, babelUn serial killer rôde dans les rues de Paris. Plusieurs filles sont retrouvées assassinées de manière atroce dans leur appartement. Leur seul point commun ? Elles fréquentaient toutes le milieu de la nuit et les clubs à la mode. John-Fitzgerald, parasite par excellence, dragueur paresseux et noctambule, va se retrouver au cœur d'une enquête de plus en plus dangereuse, avec l'aide de ses conquêtes d'un soir et de ses amis toxicomanes.

 

 

 

« Meurtre en la majeur » de Morley Torgov (Babel)

 

livre de poche, points, folio, pocket, 10/18, babelQuand l'un des nombreux parasites qui constituent l'entourage de Robert et Clara Schumann est assassiné dans d'étranges circonstances, l'inspecteur Hermann Preiss de Düsseldorf tente de résoudre le mystère, ainsi que l'énigme d'un "la" qui s'obstine à sonner faux sur le piano du maestro. Un roman policier canadien de la collection Babel Noir dans laquelle vous pourrez aussi retrouver « Millénium ».

 

 

 

____________________________________________

 

Folio, 40 ans, 5000 titres

 

 

 

 

livre de poche, points, folio, pocket, 10/18, babel

Parution en poche a souvent été synonyme de littérature populaire. Avec souvent une arrière-pensée péjorative. Le format a acquis ses lettres de noblesses en 1972 avec le lancement de Folio par les éditions Gallimard. La maison d'édition était du lancement du Livre de Poche en 1953. Mais à la recherche effrénées d'une totale indépendance, la famille Gallimard a repris les titres de son catalogue pour les proposer dans une collection de poche jouant ouvertement la qualité littéraire. Résultat des tirages mirobolants pour des œuvres faisant partie du patrimoine français. Record absolu pour « L'étranger » de Camus avec 6,6 millions d'exemplaires. Une quinzaine de titres (de Ionesco à Gide en passant par Orwell ou Goscinny) dépassent les 2 millions d'exemplaires.

 

En 40 ans, le catalogue Folio ne cesse de s'enrichir. Aujourd'hui ce sont plus de 5000 titres qui ont connu une version poche. Dans tous les genres c'est le meilleur qui est publié. Car à côté de la collection générale (reprenant des romans français et étrangers), on peut retrouver des polars (avec nombre de « Série Noire »), la science-fiction (tout le catalogue Denoël) et la littérature jeunesse (Folio Junior). Dernière création en date, Folio 2€ proposant des livres à petits prix, dont certains inédits.

 

Depuis janvier, Folio fête ses 40 ans. Chaque mois un titre du catalogue est réédité sous une élégante jaquette anniversaire accompagné d'un bonus. En mars, par exemple, « Candide ou l’Optimisme » de Voltaire paraît dans une édition exceptionnelle illustrée par Quentin Blake. La trentaine de dessins, en noir et blanc et en couleurs, n'étaient parus jusqu'ici que dans une édition de luxe au Royaume-Uni. Et ne manquez pas en juin « Sa majesté des Mouches », le chef-d'œuvre de William Golding, est accompagné, dans cette édition au tirage limité, d'une préface inédite de Stephen King.

 

_____________________________________

 

Point.2, l'autre format poche

 

 

 

livre de poche, points, folio, pocket, 10/18, babelDepuis avril 2011, un nouveau format de livre de poche a fait son apparition dans certaines librairies. « Point Deux » (ou Point.2) est, selon le slogan de l'éditeur, « le plus portable des livres ». D'un format deux fois plus petit qu'un poche normal, l'innovation vient du fait que les pages ne se tournent plus de droite à gauche, mais de bas en haut. Papier ultra léger, reliure flexible au point qu'il reste naturellement ouvert quand il est posé, il tient dans une seule main. L'encombrement est véritablement minimal. Une cinquantaine de titres sont déjà proposés. Un nouveau concept de lecture, comme pour prouver que les éditeurs croient toujours à l'avenir du papier...