17/09/2013

BD : l'île cauchemar du "Meilleur job du monde" de Bec et Fonteriz

bec, fonteriz, meilleur job du monde, soleil, terreur, nazis

Tout avait débuté comme dans un rêve merveilleux. Doug, jeune trader londonien, est sélectionné pour occuper le meilleur job du monde : garder durant six mois une villa luxueuse sur une île tropicale au large de l'Australie. Le premier tome racontait son arrivée sur l'île et ses premiers émois. Il découvre une vieille K7 vidéo et une pièce secrète. Dans cette villa, il y a quelques années, un ancien nazi a mené des expériences abominables sur des femmes. Le second tome va crescendo dans l'angoisse. Terminée l'image paradisiaque des cocotiers et du sable blanc. La nuit, des fantômes tentent de pénétrer dans la villa et Doug a de plus en plus l'impression d'être observé. Il va même tenter de quitter l'île. En vain. Christophe Bec, scénariste prolifique en cette rentrée 2013, n'a pas son pareil pour planter une ambiance de peur. Fonteriz, dessinateur espagnol, assure, par un trait réaliste solide et efficace, la seconde couche de cette histoire à ne pas lire le soir en s'endormant sous peine de sommeil agité.

 

« Le meilleur job du monde » (tome 2), Soleil, 13,95 €


11/09/2013

BD : "Le Monde perdu" par Bec, un classique retrouvé

conan doyle, bec, soleil, faina, salvatori, dinosaures, amazonie

Écrit en 1912 par Sir Arthur Conan Doyle, « Le Monde Perdu » est le prototype du roman d'aventures. Un siècle après, il fait toujours rêver les enfants, les adolescents et même les adultes qui l'ont déjà lu. Christophe Bec n'a jamais caché son admiration pour ce texte fondateur. Il a donc mis un grand soin a adapter les aventures des professeurs Summerlee et Challenger dans les méandres de l'Amazonie puis au pied de la falaise marquant la frontière avec ce monde préservé imaginé par l'écrivain anglais. Le premier tome se consacre essentiellement à la mise en place de l'expédition et de sa pénible progression dans la forêt vierge. L'occasion de bien planter le portrait des quatre personnages principaux, notamment les deux savants aux visions antagonistes. Pour mettre en image cette BD, le scénariste originaire de l'Aveyron s'est tourné vers deux pointures italiennes : Fabrizio Faina et Mauro Salvatori. Leur style réaliste, précis et classique, explose quand ils s'étendent sur une double page. Et même si l'on connaît l'histoire par cœur, on est pressé de lire la suite....

 

« Le monde perdu » (tome 1), Soleil, 14,50 €



29/08/2013

BD : Afrique décimée dans "Nu-Men" de Fabrice Neaud

neaud, fabrice, nu-men, quadrants, soleil

La bande dessinée de science-fiction a encore de beaux jours devant elle. Notamment quand des auteurs comme Fabrice Neaud s'en emparent. Dessinateur réaliste exigeant, il s'est illustré en dessinant, sur plusieurs années, son journal que l'on pourrait presque qualifier d'intime. Dans « Nu-Men » il projète toute notre société dans une cinquantaine d'années. La surpopulation, notamment de l'Afrique, a été en partie résolue par l'apparition de nouvelles maladies. Un virus combinant le sida et ebola a fait le vide autour de lui. Dans ce futur très technologique, les militaires et les chercheurs sont main dans la main. Ils ont mis au point une combinaison permettant à des soldats d'élite de faire des sauts dans le temps et l'espace. Sur ce décor, trois personnages sont mis en lumière. Anton, soldat bodybuildé, Suzy, une fillette aux pouvoirs infinis et Emma, un médecin, prise entre le marteau et l'enclume. Une série brillantissime à mettre en parallèle avec le « Aâma » de Frederik Peeters.

 

« Nu-Men » (tome 2), Soleil Quadrants, 13,95 €


07:47 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : neaud, fabrice, nu-men, quadrants, soleil

16/08/2013

BD : "Wunderwaffen" ou les nazis triompahants

wunderwaffen, nolane, maza, allemagne, uchronie, soleil

Troisième volet de « Wunderwaffen », série de guerre d'uchronie écrite par Richard D. Nolane et dessinée par Maza. Nous sommes en 1946. Le débarquement allié a échoué, les nazis ont eu le temps de mettre au point le moteur à réaction et de se doter d'une flotte aérienne dominatrice. Toute l'originalité de cette série tient au fait que les avions en action ont réellement existé. Sous forme de prototypes ou de simples plans. Le souci ensuite, c'est que les héros sont des pilotes allemands. Ils n'approuvent pas les idées de Hitler mais sont quand même loyaux. Résultat ils descendent quantité d'avions anglais ou français dans des combats où toute la technologie nazie est glorifiée. On peut craindre que certains nostalgiques du bruit des bottes ne voient que ce côté de la BD. Pourtant dans ce futur imaginaire, la solution finale existe toujours, et les SS ont même trouvé une autre utilisation pour les millions de déportés juifs. En conclusion, vivement que les Alliés remettent l'Histoire en bon ordre et donnent une bonne pâtée à ces tortionnaires sadiques.

 

« Wunderwaffen » (tome 3), Soleil, 14,50 €


02/08/2013

BD : Moréa, belle et vénéneuse

moréa, arleston, latil, libessart, soleil

Rien ne va plus pour la belle Moréa. La rousse pulpeuse est toujours immortelle, mais elle est mise sur la touche par ses collègues dragons. Elle a tenté un rapprochement avec les ennemis héréditaire, les anges, mais a payé le prix fort de la trahison de Immaros. Ce dernier, avec un peu de sang de Moréa, a mis au point un virus mortel pour les dragons. Moréa est devenue l'arme fatale qui a provoqué la mort de son ami, le chevalier Terkio. Sur cette trame déjà connue, Latil (qui reprend seul le scénario de la série créée par Arleston) et Libessart au dessin, lancent un nouveau cycle. L'héroïne va devoir partager la vedette avec une nouvelle arrivée tout aussi sexy et intrépide. Bishop est agent de l'ONU. Mais il est loin le temps des casques bleus timorés de l'organisation internationale. Dans ce futur proche, Bishop a tous pouvoirs pour intervenir n'importe où sur la planète. Un attentat en Russie la mettra sur le chemin de Moréa. La rencontre des deux beautés va faire des étincelles et le lecteur ne saura plus où donner de la tête...

 

« Moréa » (tome 7), Soleil, 10,95 €


09:08 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : moréa, arleston, latil, libessart, soleil

08/07/2013

BD : Vaisseau vivant

robin hobb, alwett, dimat, aventuriers de la mer, soleil

Après l'adaptation de « L'assassin royal », les éditions Soleil s'attaquent à un autre gros morceau de la Fantasy made in Robin Hobb : « Les aventuriers de la mer ». Alwett se charge de l'adaptation et Dimat des dessins. A Terrilville, les familles marchandes, après des décennies de prospérité, perdent de l'argent. Pourtant elles ont toujours la meilleure flotte au monde composée de Vivenefs, des bateaux vivants. La proue, en bois sorcier, est vivante et le navire est quasi autonome. Mais la magie ne marche pas toujours. Vivacia est endormie. Elle ne se réveillera qu'à la mort de son propriétaire, le marchand Vestrit, et se mettra au service de son descendant. Une osmose entre Vivenef et humain qui fait tout le sel de cette histoire. Promise à la fougueuse Althéa, Vivacia est finalement léguée à sa sœur, la palote Keffria, mariée au machiavélique Kyle. Le vaisseau vivant va-t-il accepter cette trahison ? Althéa peut-elle se résigner ? La suite est déjà très attendue.

 

« Les aventuriers de la mer » (tome 1), Soleil, 13,95 €


19/06/2013

BD : Au plus profond avec "Deep" de Betbeder et Pietrobon

deep, betbeder, pietrobon, soleil, abysses

Dans la suite de cette série de SF écrite par Betbeder, l'action se déroule sur et sous la mer. En surface, les animaux se révoltent. Comme poussés par un instinct irrépressible, ils se liguent contre l'Homme, ce poison mortel. Cela donne l'attaque d'un porte-avions américain par une nuée de sauterelles en plein Pacifique ou l'abordage d'un ferry de touristes sur un fleuve africain. Dans les abysses, on retrouve les personnages principaux de la BD dessinée par Pietrobon. Il y a Mad', la scientifique, paralysée après un accident de plongée et qui désormais vit dans une base sous-marine à des milliers de mètres de profondeur. Elle vient de repérer un objet vieux de millions d'années, prisonnier de la roche, mais manufacturé. Elle recevra l'aide de son ancien amant, Nathan, toujours amoureux de Mad' mais rejeté par elle car responsable de son accident. L'intrigue sentimentale permet de placer quelques respirations dans un récit faisant la part belle aux catastrophes. Du grand spectacle avec une épidémie de bactérie rongeuse de chairs très impressionnante.

 

« Deep » (tome 2), Soleil, 13,95 €


06:50 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : deep, betbeder, pietrobon, soleil, abysses

16/05/2013

BD : Expérience interdite dans "Phoenix" de Gaudin et Peynet

phoenix, gaudin, peynet, lost, ile, monde parallèle, soleil

Phœnix, série écrite par Gaudin et dessinée par Peynet a des airs de « Lost », la série télé. Dans ce troisième et dernier tome de 60 pages denses, ont en sait enfin plus sur cette expérience réalisée sur une île japonaise dans les années 80, base de l'armée américaine. Un groupe d'enfants a été touché par cette manipulation de l'espace et du temps. Ils ont tout oublié jusqu'à ces derniers jours où ils sont sujets à d'horribles hallucinations. Qui sont ces morts d'une autre dimension, comment se déplacent-ils dans l'espace, que leur veut le gouvernement américain ? Suspense et fantastique pour une série qui pourrait fort bien se prolonger dans un nouveau cycle.

« Phœnix » (tome 3), Soleil, 14,95 euros


19/04/2013

BD : Robots de l'apocalypse

arcanes midi-minuit, Gaudin, trichet, soleil

Elles ne sont pas nombreuses les séries des éditions Soleil à franchir le cap du tome 10. « Les Arcanes du Midi-Minuit » scénarisée par Gaudin et dessinée par Trichet en font désormais partie avec cette « Affaire Marnie ». Marnie c'est le nom de la jeune femme dont Beltran, le chaperon des deux héros Jim et Jenna, est amoureux fou. Elle vient de mettre fin à plusieurs années de relation en annonçant son prochain mariage avec un riche dignitaire. Le jour des noces, Beltran abat Marnie d'une ball dans la tête. Est-il devenu fou de jalousie ou a-t-il découvert un nouveau complot d'un des méchants de la série, le professeur Dwain, constructeur de robots avec lesquels il entend devenir maître du monde. Percutante et intense, une excellente série pour tout public.

« Les Arcanes du Midi-Minuit » (tome 10), Soleil, 14,30 euros


05/04/2013

BD : Deux mondes miroir dans Ekho de Barbucci et Arleston

ekho, monde miroir, arleston, barbucci, soleil

Drôle de nom pour une héroïne : Fourmille Gratule. Mais on ne s'interroge pas longtemps sur le patronyme de la belle. On se contente d'admirer son jolis minois, sa chevelure ondoyante, ses courbes généreuses... Fourmille est une bombe. 21 ans, étudiante en histoire de l'art, elle prend l'avion pour se rendre à New York voir une exposition du Caravage. Au-dessus de l'Atlantique, Fourmille somnole. Elle est placée à côté de Yuri Podrov, un chercheur en physique. Quand elle voit une sorte d'écureuil dans le couloir central, elle s'interroge. Quand elle l'entend parler, plus de doute, elle est persuadée de rêver. Il a cependant le temps de lui donner un bout de papier avec une adresse à New York. Arrivés à destination, Fourmille et Yuri découvrent que la mégapole américaine a bien changé. En fait ils se sont posé dans le New York d'Ekho, le monde miroir de la terre.

Un univers steampunk imaginé par Arleston et dessiné par Barbucci, le génial créateur de Witch et Monster Allergy. Du charme, de l'humour et de l'action : ça sent le Lanfeust des années 2010 !

« Ekho » (tome 1), Soleil, 13,95 €


Bande annonce Ekhö par SoleilProductions


28/03/2013

BD : Mauvais contact dans "Prométhée" de Bec et Bocci

Bec, Bocci, Prométhée, soleil

Christophe Bec ne manque pas d'imagination. Ni d'ambition. « Prométhée », série vedette des éditions Soleil, traite ni plus ni moins que de la fin de l'Humanité dans l'hypothèse d'un contact avec une intelligence extraterrestre. Assurant seul le dessin et le scénario, il s'est résolu à déléguer la partie graphique à Alessandro Bocci à partir du 3e épisode. On en est déjà au 7e, il y en aura 13 (comme le chiffre qui marque le début des ennuis de la Terre) d'ici 2019. Les anomalies se multiplient partout sur le globe. D'immenses trous apparaissent, engloutissant bâtiments et hommes. Au même moment, la présidence US a la certitude que le contact avec les extraterrestres, prévu le 13e jour, tuera 99% de la population. Pour survivre, il faut opérer d'urgence une élite soigneusement choisie.

C'est dense, complètement crédible, palpitant. Du Bec, tout simplement. Une véritable marque de fabrique dans le monde de la BD française.

« Prométhée » (tome 7), Soleil, 13,95 €


08:38 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bec, bocci, prométhée, soleil

21/03/2013

BD : Oreilles pointues chez les Elfes de Soleil

Elfes, istin, Duarte, soleil

Popularisées par Glénat et Delcourt, c'est au tour de Soleil de se lancer dans la série-concept. Logiquement c'est dans l'héroïc fantasy que l'éditeur toulonnais puise son inspiration. « Elfes » sera composé de cinq titres publiés sur une année. Chaque titre sera l'œuvre d'un duo différent. En commun, le monde des Elfes et leurs différentes races. Les Elfes bleus, écrit par Istin (coordinateur de la série) et dessiné par Duarte, se penche sur ces créatures, mal vues des humains, mais souvent sollicitées par les humains car excellents guerriers-mercenaires. Il y est raconté comment la conquête du Crystal permet aux elfes bleus de commander à la mer.

Le titre suivant, en mai, se penche sur la vie des elfes sylvains, réfugiés dans les forêts de ce monde imaginaire. En août, ce sont les elfes blancs, les plus puissants de l'espèce qui seront dans les bacs des libraires. Attention, vous risquez vite de devenir accros...

« Elfes » (tome 1), Soleil, 14,30 €


09:33 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elfes, istin, duarte, soleil

04/03/2013

BD : Pilotes d'avenir dans "Wunderwaffen" de Nolane et Maza chez Soleil

wunderwaffen, nolane, maza, soleil

Certains historiens ne peuvent se contenter de la réalité. Il savent que le cours des événements est souvent tributaire de petits faits. Nolane, le scénariste de Wunderwaffen, a imaginé une autre issue au débarquement allié en 44. Les Allemands ont repoussé l'offensive et les savants nazis ont eu le temps de mettre au point de nouvelles armes. Notamment des avions à réaction rendant à l'armée de l'air allemande la suprématie des airs. C'est le destin rêvé de ces Wunderwaffen qui est en filigrane de la série dessinée par Maza. Hitler, de plus en plus fou et paranoïaque après avoir perdu un bras dans un attentat, poursuit son œuvre de destruction en créant un second camp d'Auschwitz. Le major Walter Murnau, en désaccord avec l'idéologie fasciste, continue cependant à tester les prototypes. C'est le meilleur pilote de la Luftwaffe. Tout l'intérêt de cette BD typique du genre de l'uchronie, est dans les avions. Nolane n'a quasiment rien inventé. Il a fait voler (virtuellement) des machines existantes sur le papier. Des plans que l'on retrouve en fin de volume dans un cahier technique passionnant.

« Wunderwaffen » (tome 2), Soleil, 14,30 €


08:25 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wunderwaffen, nolane, maza, soleil

14/02/2013

BD : L'enfant et les Dieux dans "Indicible" (Soleil)

Indicible, soleil, ruizgé, renault, SF

« Les Dieux noirs », premier tome de la série « Indicible », a des airs de super production américaine. De ces films qui ne lésinent pas sur les destructions de villes et les explosions en tout genre. Comme c'est de la BD, cela coûte beaucoup moins cher. Et quand c'est bien dessiné, c'est encore plus efficace. Efficace, un terme qui colle parfaitement au travail de Ruizgé, l'illustrateur de cette série de SF de Patrick Renault. Tout commence par une expérience ratée dans un centre de recherche de l'armée américaine. Ensuite des phénomènes étranges détruisent des villages puis des villes. Panique au plus haut niveau quand un homme apparaît dans la pièce où se trouve le président des USA. Une négociation débute. L'homme détruira la planète si on ne lui remet pas le jeune Kyle. Kyle, rescapé d'un accident de voiture, prend la fuite. Une course poursuite semée de morts. Du grand spectacle pour une BD très sombre.

« Indicible » (tome 1), Soleil, 13,95 €


21:23 Publié dans BD, SF | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : indicible, soleil, ruizgé, renault, sf

27/12/2012

BD : Petits héros deviendront grands dans "Vigilantes"

vigilantes, gaudin, crosa, soleil

Quatre gamins, un chaman. Une nuit particulière. Daryl, Zack, Curtis et Jesse se retrouvent avec des super-pouvoirs, comme les héros des comics qu'ils dévorent chaque semaine du haut de leur dix ans. L'un vole, l'autre déplace les objets à distance, un troisième se transforme en monstre, le dernier a une force surhumaine. Un pouvoir qu'ils perdent s'ils ne sont pas ensemble. Trente ans plus tard, ils découvrent que le candidat démocrate à la présidence des USA est un « méchant » de la pire espèce. Ils l'ont affronté. Aujourd'hui ils doivent reformer le groupe des Vigilantes pour le mettre une nouvelle fois hors d'état de nuire. Écrite par Gaudin et dessinée par Crosa, la seconde partie de cette série (prévue en quatre) lève un peu le voile sur les exploits des jeunes Vigilantes. Adultes, ils ont plus de difficulté à retrouver leurs pouvoirs. Il leur faut plus de complicité pour augmenter la puissance. Ils vont donc traverser les USA en voiture pour s'approcher du candidat. Entre action, souvenir d'enfance et considérations d'adultes blasés, cette BD joue sur plusieurs niveaux. Toujours avec justesse.

« Vigilantes » (tome 2), Soleil, 13,95 €


08:53 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vigilantes, gaudin, crosa, soleil

23/12/2012

BD : Lanfeust en cavale

lanfeust, arleston, tarquin, soleil

Rien ne va plus pour Lanfeust. Accusé du meurtre du grand sage Nicomède, il est en cavale. Il doit retrouver le jeune Rypleh, seule personne pouvant l'innocenter. « La grande traque », 4e partie de Lanfeust Odyssey, est un album d'ambiance. Pas de grande nouveauté dans l'intrigue générale mais beaucoup d'action et des combats mémorables, notamment contre des serpents géants dans la ville d'Euxine, construite dans des arbres gigantesques créés graphiquement par Tarquin. L'occasion aussi pour Arleston, le scénariste, de mieux détailler les rapports du jeune héros et de ses quatre épouses. Un humour scabreux, plein de sous-entendus, tout ce qui fait le succès d'Arleston depuis pas mal d'années.

« Lanfeust Odyssey » (tome 4), 13,95 €


08:35 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lanfeust, arleston, tarquin, soleil

11/11/2012

BD : Lettres du front dans "Paroles de Poilus"

paroles de poilus, 11 novembre, 14/18, guéno, jarbinet, tillier, servain, marc-rénier, soleil

En ce 11 novembre, ayons une pensée pour les soldats morts durant cet effroyable carnage que fut la guerre de 14/18. Les éditions Soleil, sous la direction de Jean Wacquet et des textes de Jean-Pierre Guéno, publient un second recueil de « Paroles de Poilus ». 14 histoires courtes dessinées par des pointures de la BD, de Jarbinet à Thierry Robin en passant par Servain ou Béatrice Tillier. Ces histoires, de 3 à 8 pages, racontent la déchirure du tissu familial. Certains Poilus étaient pères de famille. De jeunes pères n'ayant quasi pas connu leur enfant. A travers des lettres on revit ces drames. Comment Françoise Dolto a correspondu avec son oncle, mort au combat, pourquoi Jean Zay, futur ministre, s'est engagé... Il y a aussi ces récits d'anonymes, d'orphelins, de gueules cassées. Toute l'horreur de la guerre est condensée dans ces pages, parfois classiques, souvent très fortes comme celles de Marc-Renier à mille lieues de son style habituel, mais aux effets radicaux. Un ouvrage du Souvenir essentiel car il n'y a plus grand monde de vivant pour raconter la boucherie.

« Paroles de poilus » (tome 2), Soleil, 19,99 €


06/11/2012

BD : Siorn, un Barbare en colère chez Soleil

Viozat, Tanco, Siorn, soleil

Dans la famille des barbares en colère, un nouveau venu devrait mettre d'accord tous les autres. Siorn est une série écrite par Viozat et dessinée par Tanco. Ce chef de clan a tenté de voler des gemmes à la redoutable reine Ysbel. Une fois capturé, la magicienne lui propose un marché : sa clémence contre la tête du roi Olshorn. Siorn n'hésite pas une seconde. Il faut qu'il reste en vie pour protéger sa tribu. Il part donc affronter l'armée d'Olshorn, escorté par une mercenaire à la solde d'Ysbel. Le couple se retrouve au centre d'une immense bataille. Le roi doit résister à la rébellion de son frère. Ce dernier a l'appui de barbares, les ennemis héréditaires de Siorn. Les auteurs campent par petite touche les différents protagonistes de cette saga. Tous violents, ambitieux, prêts à tuer frères, sœurs et amis pour un peu plus de pouvoir.

On est bluffé par les dessins, tout en muscles et testostérones, de Morgann Tanco, un jeune auteur toulousain qui a déjà à son actif « L'ivresse des fantômes » et « Le droit chemin » chez Delcourt.

« Siorn » (tome 1), Soleil, 13,95 €


09:59 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : viozat, tanco, siorn, soleil

21/10/2012

BD : Shelly de "White crows" est-elle humaine ou robot ?

white crows, shelly, tessa, sillage, navis, djief, soleil

Certaines mauvaises langues ont accusé Tessa (Louis et Mitric) de n'être qu'un pastiche de Sillage. Erreur, la vraie série de SF la plus proche est White Crows de Djief. Les très mauvaises langues diront également que c'est un mélange de Sillage et de Tessa... Si cela avait été réalisé par un tâcheron peu talentueux, la série n'aurait même pas vu le jour. Mais cet auteur canadien est talentueux. Le second tome de White Crows se déroule sur fond d'émeutes raciales. Les aliens rejettent les Humains sur le point d'entrer dans la grande ConstelNations. Shelly, l'ado bionique, découvre l'amour... et la trahison. Un parfait divertissement pour s'éloigner à des milliards d'années lumière de nos soucis du quotidien.

« White Crows » (tome 2), Soleil, 13,95 €


12/10/2012

BD : Les clés d'Ythaq, enjeu du tome 10 de la série de Floch et Arleston

Ythaq, lanfeust, arleston, floch, callista, granite, soleil

Arleston n'est pas le scénariste d'une seule et unique série. Il a connu le succès avec Lanfeust et les Trolls, mais a lancé une autre série au long cours dans le même genre. « Les naufragés d'Ythaq », en 9 tomes, a bouclé un premier cycle. Le tome 10 est le premier de cette nouvelle série d'aventures pour Callista, Granite et Narvarth. Le trio a quitté Ythaq et rend compte de l'existence de ce monde parallèle aux autorités de Nehorf, la planète primaire de l'univers. Narvarth a les clés pour ouvrir les portes de ce nouveau monde. Mais il n'a pas l'intention de les livrer aux exploiteurs de tous poils. Résultat il est enlevé, avec Granite sa petite amie. Conduits sur une lune privée, ils vont devoir affronter milice, robots mécaniques et grosses bébêtes carnivores dans ce milieu hostile. Toujours dessiné par Adrien Floch, la série devient un peu plus sombre, avec de nouveaux personnages négatifs assez inquiétants dont un certain Fludio, amateur de torture et de lames acérées. On retrouve la pâte Arleston avec l'apparition d'une troisième femme dans la vie de Narvarth, une militaire chargée de le protéger. D'un peu trop près selon la jalouse Granite.

« Les naufragés d'Ythaq » (tome 10), Soleil, 13,95 €