26/09/2012

BD : huis-clos mortel au large de Marseille pour Léo Loden

arleston, carrère, nicoloff, léo loden, marseille, frioul, soleil

Qui a prétendu que la Méditerranée n'était pas une mer mais une simple flaque à côté des océans ? Il ne s'est jamais retrouvé dans une de ces tempêtes d'autant plus redoutables qu'elles sont rares.

Léo Loden, le détective marseillais, en compagnie de son Tonton Loco, est victime de ce coup de mer. Ils s'échouent, en pleine nuit, sur le château d'If planté depuis des siècles sur l'une des trois îles du Frioul. Ils sont secourus par les cadres d'une société pharmaceutique en plein séminaire de remotivation. Eux aussi sont bloqués dans le château et bientôt dans le noir en raison d'une coupure d'électricité. C'est dans ce lieu clos et inhospitalier que Léo et sa perspicacité vont être mis à rude épreuve. Le nouveau repreneur de la société meurt empoisonné. Tous les autres membres du groupe sont suspects. La panique commence à gagner certains, d'autant qu'un deuxième cadavre vient compliquer les choses.

Scénario à la Agatha Christie pour Arleston et Nicoloff. Une excellente intrigue, illustrée par Serge Carrère. Pour les 20 ans de la série, plusieurs expositions sont organisées à Marseille, jusqu'au 6 novembre.

« Léo Loden » (tome 21), Soleil, 10,50 €


13/09/2012

Tessa en festival

Tessa, Louis, Mitric, soleil

Épisode entièrement terrien pour Tessa, la jeune agent intergalactique. De retour dans sa famille canadienne, elle reprend sa vie d'adolescente lambda. Collège, sortie avec les copines... Elle accepte d'aller à Montréal assister à une convention de bande dessinée.

En réalité elle a appris aux informations qu'un crop circle est apparu dans cette ville. Le symbole est celui des agents intergalactiques. Avec ses deux meilleurs amis, elle va risquer de dévoiler son identité secrète. Mitric, le scénariste, offre une histoire sur mesure pour Louis qui trouve l'occasion de mettre en scène quelques uns de ses amis dessinateurs. Une grande partie de l'album se déroule dans le festival, notamment durant un concours de cosplay (déguisement de fans dans les costumes de leurs héros préférés). Cela explique l'apparition d'Atalante, l'héroïne de Crisse) en couverture de ce tome 6.

Beaucoup d'humour, des combats pour rire : c'est un album de transition. Que les fans de cette série se rassurent, la suite sera plus dramatique et se déroulera dans l'espace infini.

« Tessa, agent intergalactique » (tome 6), Soleil, 13,95 €



09:41 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tessa, louis, mitric, soleil

03/09/2012

Excalibur, une épée de légende racontée par Istin et Brion chez Soleil

istin, brion, excalibur, pendragon, arthur, merlin, légendes celtiques, soleil

Les légendes arthuriennes, telles une mythologie moderne, ne cessent d'alimenter l'imaginaire des scénaristes et dessinateurs de la collection « Soleil Celtic ». Istin (créateur du concept) se penche sur Excalibur, l'épée de légende qui donna toute sa puissance à Arthur. Alain Brion illustre ce premier épisode dans des planches en couleurs directes, où le dessin numérique sait se faire discret. Au commencement, Excalibur est donnée à Merlin. Le druide la remet à Pendragon. Le jeune roi n'est encore qu'une brute, sans vision politique, uniquement intéressé par les batailles. Excalibur va lui ouvrir les yeux. Il se transforme en roi visionnaire, unifiant les clans pour poser les jalons de ce sera la Bretagne unie. Mais dans ce combat politique, il faut faire avec la puissance de l'église et la folie des alliés. C'est le cas de Gorloix. Pendragon va devoir l'affronter pour arracher de ses griffes la belle Yverne, fille d'Avalon, qui enfantera de son successeur, Arthur. La légende est quasi traitée comme un livre d'histoire. A croire que la magie, à une époque, a véritablement existé et gouverné le monde...

« Excalibur, chroniques » (tome 1), Soleil, 14,95 €


06/08/2012

Deep de Betbeder et Pietrobon : une plongée dans le futur

 

deep, betbeder, pietrobon, soleil, plongée, fonds marins

Ambitieuse série de science-fiction, « Deep » de Betbeder (scénario) et Pietrobon (dessin) vous entraîne au fond des océans. Dans un futur proche, une multinationale tente de coloniser le monde du silence. Mais dans un premier temps encore-faut-il l'explorer. Une base dans le Pacifique observe et écoute. Elle sert de plateforme d'expériences. Elle est aux premières loges quand débute l'émission d'une fréquence depuis une fosse à plus de 10 000 mètres de profondeur. Ce signal agit sur les animaux. Des oies attaquent des avions, des baleines font couler des bateaux, des fous de Bassan déchiquètent des photographes. Que se passe-t-il exactement au fond des océans ? Les héros de la série, des chercheurs habitués à des conditions extrêmes vont se retrouver pris au piège dans la base. Avec un ennemi invisible mais dont l'armée est constituée des milliards d'organismes vivants dans l'océan. Les dessins très réalistes de Pietrobon renforcent la crédibilité de cette BD presque scientifique par certains aspects.

 

« Deep » (tome 1), Soleil, 13,95 €

 

15/07/2012

Trolls bien !

 

trolls de troy, arleston, mourier, soleil

Petit troll deviendra grand. Et grand troll deviendra petit... Dans le précédent album des aventures des Trolls de Troy, les personnages imaginés par Arleston et Mourier, victimes d'un sort, sont devenus minuscules. Tous sauf Roken, le plus idiot des trolls, et c'est peu dire. Ils sont donc en position très délicate dans les premières pages de ces 46 planches très denses. Sur des dragons, dans la forêt, perdus dans le carnaval d'Eckmul, sur une grande roue... les décors varient, l'esprit reste le même : gags, jeux de mots et situations cocasses. On retrouve tout ce qui a fait le succès de cette série : la duplicité des méchants, la bêtise de certains trolls et les réflexions absolument irrésistibles de Waha, la jeune humaine persuadée d'être une troll. A deux reprises, elle tire ses amis d'un mauvais pas en se creusant la tête, « C'est la magie de quand on réfléchit, ça ». Et cela marche à tout les coup « avec un peu de concentritude... » Dommage, la fin est un peu bâclée (dix pages de plus auraient évité certaines ellipses). Par contre niveau dessin, Mourier est au top. Je ne sais pas quelle potion magique il prend, mais ce dessinateur est un génie.

 

« Trolls de Troy » (tome 16), Soleil, 13,95 €


 

22/06/2012

"Lancelot" d'Alexe et Peru : du bon et du grand Graal

 

Lancelot, Alexe, Peru, Arthur, Camelot, Soleil, Cenltic

La collection Soleil Celtic change de look. Mais le fond reste le même. Lancelot, série des Légendes arthuriennes, propose son tome 3. Olivier Péru est au scénario et Alexe au dessin. Cette dessinatrice, autodidacte de la BD, est une touche-à-tout de l'art. Formation musicale, connaissance en graphisme 3D, elle a finalement choisi ce qui lui plait le plus : le dessin. Elle excelle dans ces décors moyenâgeux avec héros musclé et belles sorcières charmeuses. Lancelot, au centre de l'intrigue, a révélé son grand secret. Ce chevalier est une femme. Sa sensibilité ne l'empêche pas de tomber follement amoureux de l'épouse du roi Arthur. Ce récit, entre passes de magie, combats à l'épée, intrigues et tentatives d'invasion du pays sur fond de construction de Camelot se dévore d'une traite. La légende, bien que vue et revue a toujours autant de charme. En plus, le trait d'Alexe, entre grâce et force, donne encore plus de crédibilité à cette histoire transgenre bien avant l'heure.

 

« Lancelot » (tome 3), Soleil, 13,95 €


 

10/06/2012

L'enfance de Jeanne, la pucelle, en bande dessinée chez Soleil

Jeanne la pucelle, Jeanne d'arc, Hadjadj, Cellier, BD historique, SoleilVéritable légende et emblème de l'Histoire de France, Jeanne d'Arc a donné naissance à quantité d'adaptations. Souvent au cinéma, rarement en BD. Fabrice Hadjadj, le scénariste, a choisi de mettre en lumière l'enfance de la célèbre pucelle. Fille de paysan, elle garde des porcs. Est assidue à la messe et ne comprend pas grand chose du conflit entre Bourguignons et Armagnac. La notion de Bien et de Mal est parfois absconse pour une fillette. A l'âge de 13 ans, elle entend pour la première fois les voix célestes de l'archange Saint Michel et des saintes Marguerite et Catherine. Des scènes donnant l'occasion au dessinateur, Jean-François Cellier, de s'affranchir de l'étroitesse des cases. Il utilise toute la planche pour amplifier la grandeur de ces signes divins. Un album à savourer graphiquement. C'est du grand art, décors et tronches secondaires bénéficient du même soin que l'héroïne. Et force est de constater que Jeanne, dans sa simplicité et sa détermination, est d'une rare beauté.

 

« Jeanne la Pucelle » (tome 1), Soleil, 13,95 €


 

02/06/2012

Enfants kamikazes en l'an 2021

 

betbeder, Bervas, 2021, enfants kamikazes, soleil

Nous sommes en 2021. Dans moins de 10 ans. A Détroit, devenu territoire autonome, une colonne de blindés s'avance prudemment dans les ruines de ce qui reste de la mégapole américaine. Les militaires ont pour mission de capturer et neutraliser Ike Mercy, le leader de cette ville où la violence et l'anarchie règnent. C'est un guet-apens. Mais la perte de plusieurs unités ne perturbe pas les dirigeants, bien à l'abri dans leur bunker. En fait c'est une diversion pour permettre au véritable commando de pénétrer incognito dans la cité. Ils sont quatre. Quatre enfants aux pouvoirs surnaturels. Seul problème : quand il les utilisent, ils vieillissent très vite. Ce scénario d'apocalypse a été imaginé par Stéphane Betbeder qui, au fil de ses contributions, s'affirme comme une plume prometteuse du monde de la BD. Il s'est adjoint les talents de graphiste de Stéphane Bervas. C'est son premier album mais il est déjà extrêmement efficace. Logique quand on sait qu'il vient du monde des jeux vidéo.

 

« 2021 » (tome 1), Soleil, 13,95 €


 

14/05/2012

Petit et Cro-Mignon le Larh-Don de Dav, Vatine et Cassegrain

Larh-Don, Dav, Vatine, Cassegrain, Cro-Magnon, Préhistoire, Soleil

Comment vivaient les enfants au temps des cavernes ? On sait tout de la bravoure et de l'intelligence de Rahan et Tounga, mais que faisaient-ils quand il étaient petits ? La réponse se trouve dans ce premier recueil de gags de Larh-Don, Fils de l'âge bête. Un parti-pris comique très réjouissant. Dav et Olivier Vatine ont écrit les scénarios mis en images par Didier Cassegrain. Bref du très beau monde pour une série humoristique rapidement devenue une des vedette de la revue Lanfeust Mag. Larh-Don, blondinet gaffeur, est très peureux. La moindre petite bête le fait fuir. Aussi quand il doit partir à la chasse au T-Rex, il n'est pas rassuré. Larh-Don n'est pas seul à faire rire le public : son père, grosse brute très limitée est une ressource inépuisable de gags. Les copains de Larh-Don aussi sont des pros de la bêtise. Notamment les jumeaux Bouzhofion et Krothofess principaux générateurs d'humour caca boudin.

Mais la meilleure série de gags reste celle mettant en avant les efforts de mimétisme avec les animaux. Cela commence toujours bien mais finit en catastrophe...

« Larh-Don » (tome 1), Soleil, 10,50 €


14/04/2012

Armes secrètes et uchronies : Wunderwaffen chez Soleil

Wunderwaffen, Nolane, Maza, Soleil, Hitler, armes secrètes, V2

Et si le débarquement en Normandie n'avait pas été un succès en 1944 ? C'est en réécrivant cette ligne de l'Histoire que Richard D. Nolane a imaginé une série militaire et guerrière hors du commun dessinée par Maza. Donc la guerre est plus longue que prévue. Les Nazis ont eu le temps de développer des armes secrètes pour contrer les bombardements alliés. Les avions à réaction sont au point et leur donnent une suprématie des airs. Aux commandes d'un Lippish P13, premier chasseur en forme d'aile delta, le major Munau accumule les victoires. Surnommé le Pilote du diable, il n'est pourtant pas en odeur de sainteté parmi les dirigeants allemands. Hitler en personne le déteste, le suspectant d'être juif.

A Londres, le général de Gaulle est toujours en exil et a un atout dans sa manche, un prisonnier français ayant travaillé sur les prototypes allemands avant de parvenir à s'évader. Le premier tome plante le décor et les personnages. Parfois avec un peu trop d'admiration pour la technologie nazie. Mais on devine en filigrane que le pire se passe à Auschwitz, dans ce camp qui ne fume plus mais qui fait toujours aussi peur.

« Wunderwaffen » (tome 1), Soleil, 14,30 €


11/04/2012

Un Dieu parasite règne dans "Le livre de Skell" de Mangin et Servain

 

Skell, Mangin, Servain, Soleil, Quadrants,

Skell est une exécutrice. Elle est chargée de tuer les hérétiques qui refusent de se dévouer au dieu Steh-Vah. Entre fantastique et science-fiction, cette BD écrite par Valérie Mangin et dessinée par Servain, plonge le lecteur dans un monde totalement dominé par la religion. Un culte aliénant, passant par la greffe à l'arrière du crâne, d'une sorte de parasite censé faire partie du dieu. Les hérétiques, pour abolir son influence, boivent une drogue permettant de retrouver son libre contrôle. Skell vient de remporter une bataille contre Azolah et ramène le coffre maudit contenant des livres que les prêtres ont condamné. Mais les cauchemars de Skell sont de plus en plus fréquents. Elle va sans même s'en apercevoir basculer du côté des hérétiques et faire une découverte sidérante. Une série permettant à Servain de développer un monde nouveau et cohérent. Son imagination alliée à son trait font des merveilles.

 

« Le livre de Skell » (tome 1), Soleil Quadrants, 13,95 €

 

08:11 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : skell, mangin, servain, soleil, quadrants

20/03/2012

Jack Black, le Phénix des agents secrets imaginé par Ange et Khaled

 

Jack Black, Ange, Khaled, Soleil

Qui est Jack Black ? Agent mythique des forces spéciales anglaises, il est le héros d'une nouvelle série, toute en testostérones, signée Ange (scénario) et Khaled (dessin). De nos jours, en Ukraine, des terroristes récupèrent les souches d'une arme bactériologique. Jack Black intervient pour détruire les virus. Seul, il est débordé et froidement abattu. Fin de Jack Black. Du moins de celui-là. Car Jack Black c'est le nom générique du meilleur élément disponible dans les rangs des forces anglaises. Un de perdu, un de retrouvé... De plus il est amélioré avec des produits à côté desquels les dopants des sportifs font figure de placebo.

Ce premier album nous permet de faire connaissance avec le nouveau Jack, comprendre comment il est amélioré et surtout comment il va devoir tirer un trait sur sa vie normale. C'est très viril, manichéen et patriotique, mais dans la lignée des James Bond, Jason Bourne et Jack Bauer, les autres JB de l'imaginaire collectif mondial.

 

« Jack Black » (tome 1), Soleil, 14,30 €

 

07:49 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jack black, ange, khaled, soleil

27/02/2012

"Nu-men", des soldats musclés dessinés par Fabrice Neaud

 

Nu-men, Fabrice Neaud, Soleil, Quadrants, soldats musclés

Sociale et politique, cette nouvelle série de science-fiction signée Fabrice Neaud détonne. Il casse tous les codes et au final cela donne un album étrange et attachant. Étrange à cause du héros, Anton, un soldat musclé à la Schwarzenegger, mais avec une intelligence et une humanité plus développées. Dans une Europe du futur toujours en crise, les émeutes se multiplient. La police débordée, fait appel à l'armée. Des militaires également dépassés. Mais il semble que d'autres structures gouvernementales ont des moyens beaucoup plus évolués. Une grande lumière blanche éclaire l'émeute et instantanément une cinquantaine de contestataires disparaissent. Ils seront utilisés comme cobayes humains. Manipulations, endoctrinement, abrutissement des masses : Fabrice Neaud dénonce une société inventée mais qui nous pend quand même au bout du nez.

 

« Nu-men » (tome 1), Soleil Quadrants, 13,95 €


 

21/02/2012

Les secrets de l'île du "meilleur job du monde"

Bec, Fonteriz, australie, meilleur job du monde, soleil

Six mois seul sur une île tropicale, disposant de tout le confort, avec à la clé un salaire de 150 000 dollars. On se souvient de cette offre d'emploi venant d'Australie et qui a fait fantasmé des milliers de candidats. C'est à partir de ce fait réel que Christophe Bec a construit l'intrigue de sa nouvelle série dessinée par Fonteriz. Doug est le jeune gagnant de cette compétition si particulière. Il plaque son boulot et s'envole pour l'île Carpenter appartenant à une riche industrielle. Il sera seul, devra tondre le green du golf, nourrir les oiseaux rares et arroser les plantes. Cela lui laisse pas mal de temps libre pour profiter de la piscine, du lagon et de la salle de sport. Mais il va pourtant découvrir que cette île n'est pas tout à fait comme les autres. Il sera rejoint par un chien, et verra au large une femme nue faire de la pirogue. Devient-il fou à cause de la solitude ou se passe-t-il vraiment quelque chose d'anormal sur ce paradis ? L'angoisse va crescendo ; finalement, ce job n'est pas aussi cool qu'annoncé...

« Le meilleur job du monde » (tome 1), Soleil, 14,30 €


03/01/2012

Mafioso en devenir chez Soleil

Mafia, Yannick Dahan, Amazing Ameziane, Soleil

Comment rembourser 5 milliards de dollars à l'Etat ? Jérôme Caravelle était trader. Il a multiplié les coups fumants. Pris par la patrouille il est condamné à 107 ans de prison et à cette amende colossale. Rapidement remis en liberté (il a dénoncé tous les dealers de la prison), il lui faut quand même payer l'amende. La solution vient naturellement : devenir mafieux. Un trader au pays de la mafia cela donne un scénario d'une noirceur absolue. Il est signé Yannick Dahan, journaliste télé, producteur et réalisateur de cinéma. On retrouve dans les dialogues de cette BD sa verve devenue légendaire sur TPS dans la quotidienne du cinéma. Les dessins sont signés Amazing Ameziane dont le trait doit beaucoup aux comics américains.

« Devenir mafieux », Soleil, 9,95 €

07/12/2011

Rires sur Troy avec de minis trolls toujours aussi affamés

 

Trolls de troy, arleston, Mourier, Soleil

Panique chez les Trolls, victimes d'un sort, ils sont rapetissés. Mais ce n'est pas parce qu'ils ne mesurent plus que dix centimètres qu'ils ne sont pas dangereux. Waha, son père et son fiancé, vont en ville pour retrouver leur taille normale. Capturés, transformés en poupées, devant affronter des animaux gigantesques (rats, pétaures...) leur périple est plein de surprises. Arleston, au scénario, joue parfaitement avec ses personnages, comme un gamin avec ses figurines. Gags et jeux de mots s'enchaînent au fil des pages dessinées par un Mourier en pleine forme. Il est vrai que quelques demoiselles très légèrement vêtues lui donnent moultes occasions de faire admirer la courbe de son pinceau. Un régal pour les yeux et les zygomatiques.

 

« Trolls de Troy » (tome 15), Soleil, 13,50 €

 

11/11/2011

La chute de l'ange, second tome de la 6e heure, BD fantastique de Pona et Ferreyra

 

Pona, Ferreyra, 6e heure, soleil, secrets du Vativan

Pona, Ferreyra, 6e heure, soleil, secrets du VativanEn quelques années, la collection « Secrets du Vatican » de chez Delcourt a fait son chemin et trouvé son public. Une quinzaine de séries, plus de trente albums, les amateurs de machination religieuse ou de fantastique à base d'écritures bibliques ont trouvé de quoi lire, dans la lignée du succès du « Da Vinci Code » ou de la recherche du trésor perdu des Templiers. Nicolas Pona, jeune plume talentueuse (scénariste de Déluge et Le cycle d'Ostruce) s'est emparé de cet univers pour raconter, à sa façon, le retour sur terre des trois Parques. Le second tome de « La 6e heure » débute par le suicide d'un haut dignitaire religieux. La chute de l'ange, direct du balcon de sa luxueuse villa au toit de sa voiture. En parallèle, les policiers enquêtent sur le meurtre de toute une triade chinoise par une jeune femme muette. Elle est accompagnée d'une vieillarde aveugle et d'une fillette espiègle et sarcastique. Ces trois femmes, les Parques, seraient de retour pour tuer un dieu secret. Une religieuse va se mettre en travers de leur route et le récit s'animer. On débute avec des personnages secondaires humoristiques, puis le suspense va crescendo pour finir dans une apothéose d'hémoglobine dessinée par Ferreyra, un Argentin au trait classique déjà rodé par des années de collaboration chez DC Comics aux USA.

 

« La 6e heure » (tome 2), Soleil, 13,50 €

 

31/10/2011

Une starlette énervée dans "Du plomb pour les garces" de Mangin et Malnati chez Soleil Quadrants

 

Du plomb pour les garces, Soleil, Quadrants, Mangin, Malnati, starlette

Du plomb pour les garces, Soleil, Quadrants, Mangin, Malnati, starletteQui aime bien châtie bien. C'est un peu l'impression que l'on a quand on referme cet album de BD. Valérie Mangin, la scénariste, semble bien connaître les mœurs parfois dissolus des stars d'Hollywood, celles qui ont des appâts ronds et volumineux. Mais ce ne sont pas elles qui s'en tirent le mieux. Toute la presse à scandales de Los Angeles est sur les dents. La jeune chanteuse Brittany Spice vient de se suicider en pleine rue. Quelques mois plus tard, les deux enfants de Virginia, la méga star internationale sont enlevés. Angela Falcone, chargée de l'enquête sur l'enlèvement, fait le rapprochement entre les deux affaires et très vite Virginia va changer d'attitude. Dans cette seconde partie, toujours dessinée par Malnati, elle troque son image de mère éplorée en chasseuse décidée d'en découdre. La scène finale se déroulera dans le désert, sous les objectifs des caméras des télévisions qui n'en demandaient pas tant pour leur audience. De la violence, du sexe, des scandales : un cocktail détonnant pour dénoncer une certaine marchandisation des sentiments.

 

« Du plomb pour les garces » (tome 2), Soleil Quadrants, 14,30 €


 

14/10/2011

L'enfance de Dracula décortiquée par Freud : une BD de Corbeyran et Fino chez Soleil

 

 

Dracula, Freud, Van Helsing, Corbeyran, Suro, Soleil

Dracula, Freud, Van Helsing, Corbeyran, Suro, SoleilIl fallait y penser : si Dracula est si méchant, c'est qu'il a été victime d'un traumatisme dans son enfance. Cette évidence, c'est tout simplement Sigmund Freud qui la formule, dans son bureau à Vienne, en 1899, face à Bram Stoker et Van Helsing... L'idée de base de « Dracula, l'ordre des dragons » était trouvée par Corbeyran, le scénariste de cette série dessinée par Fino. Dracula est à Venise. Chaque nuit il assassine quelques amoureux venus roucouler sur les canaux. Van Helsing et ses amis vont tenter de le mettre hors d'état de nuire en remontant jusqu'à cette nuit où le jeune Vlad a été enfermé dans une grotte dans les bas-fonds du château du Sultan Murad II. L'horreur qu'il verra le transformera à jamais. Une variation intéressante qui ne pouvait que venir du scénariste des Stryges...

« Dracula » (tome 1), Soleil, 13,50 €

10/10/2011

La fin (provisoire ?) d'Ythaq, série d'Arleston et Floch

Naufragés d'Ythaq, Arleston, Floch, Soleil

Naufragés d'Ythaq, Arleston, Floch, SoleilLe succès d'une série dépend parfois de sa régularité. Un dessinateur trop lent dessert souvent ses héros car le lecteur, lassé d'attendre la suite, les oublie trop rapidement. En lançant « Les Naufragés d'Ythaq », Arleston a choisi le bon dessinateur. Adrien Floch, en plus d'être excellent (cela reste l'essentiel, ne l'oublions pas) est de plus rapide et efficace. Depuis juillet 2005, 9 albums sont parus et le 9e, « L'impossible vérité », semble mettre un point final à cette saga. Les trois naufragés, Narvath, le poète aux pouvoirs de plus en plus grands, Granite, la blonde mécanicienne amoureuse, impétueuse et... dévêtue et Callista, la grande bourgeoise toujours en train de râler, se retrouvent enfin. C'est la dernière bataille, celle au cours de laquelle Sarkun'hr, entité cosmique prisonnière au cœur de la planète d'Ythaq, va tenter de se libérer. La conclusion est éblouissante, donnant l'occasion à Floch de signer des doubles planches foisonnantes de détails. Floch qui, au passage, va jouer désormais les pompiers de service en « dépannant » Vatine légèrement en retard sur le tome 3 de Cixi. La régularité...

« Les naufragés d'Ythaq » (tome 9), Soleil, 13,95 €