18/04/2013

BD - Dossier Spirou 75 ans : les autres personnages

Fantasio

spirou, dupuis, 75ans, fantasio, champignac, zorglub, spip, seccotinePlus qu'un faire-valoir, Fantasio partage de plus en plus la vedette avec le groom rouge. Journaliste, parfois prétentieux, souvent fanfaron, il est la caution comique de la série. Spirou, bien que plus jeune, est régulièrement sollicité pour remettre Fantasio sur le droit chemin. Gaffeur avant l'heure, Fantasio est souvent le dindon de la farce.

 

Le comte de Champignac

spirou, dupuis, 75ans, fantasio, champignac, zorglub, spip, seccotineLe savant par excellence. Comme Tournesol dans Tintin, il aime inventer. Son domaine de prédilection reste les champignons. Le comte joue également office de tuteur et de père de substitution aux deux grands enfants que sont Spirou et Fantasio. Même si souvent ce sont ces derniers qui viennent lui porter secours après s'être mis dans des situations inextricables

 



Zorglub

spirou, dupuis, 75ans, fantasio, champignac, zorglub, spip, seccotineC'est « LE » méchant de la série (avec Zantafio). Savant, ami d'enfance de Champignac, il utilise son savoir pour tenter de devenir le maître du monde. Il transforme les hommes en robots décervelés et donne l'occasion à Franquin d'imaginer des engins futuristes au look très classe comme le zorgléoptère.

 



Spip

spirou, dupuis, 75ans, fantasio, champignac, zorglub, spip, seccotineTout héros de BD franco-belge a un petit animal de compagnie. Milou pour Tintin, Idéfix pour Astérix. Ce rôle est dévolu à un écureuil malin et fidèle dans Spirou. Il ne parle pas mais souvent les auteurs lui permettent de s'exprimer par des pensées. Spip joue alors le rôle de l'intervenant extérieur, ne se privant pas de critiquer avec humour les situations trop étranges ou irréalistes...

 

Seccotine

spirou, dupuis, 75ans, fantasio, champignac, zorglub, spip, seccotineL'atout charme de la série. Cette journaliste, toujours en concurrence avec Fantasio, n'intervient pas systématiquement. Sa touche féminine et indépendante permet de donner une meilleure image de la femme dans la BD franco-belge souvent peu flatteuse comme la Castafiore dans Tintin.