26/03/2011

Nuit singulière

Appollo, Oiry, Futuropolis, Barjot

Le bac en poche, Mathieu, 18 ans, s'apprête à rejoindre Paris pour y poursuivre ses études. Il va quitter cette ville de province et tous ses copains. L'album de Appollo (récit) et Oiry (dessin) relate cette dernière nuit. Il erre, à pied, en compagnie de son pote Christophe, idéaliste qui aimerait devenir écrivain culte et de Jean-Mohamed, surnommé Barjot. Ce dernier a élaboré une théorie qu'il a érigé en mode de vie « La vie est une saloperie. Et il n'y a qu'un moyen de lutter contre cette pute. C'est d'être con. Si tu es un bon gros débile, tu est plus fort que la chierie de la vie ! ». Barjot fait rire Mathieu, mais parfois il va un peu trop loin. Notamment quand Mathieu se met à la recherche de Noémie, la petite brune piquante dont il est amoureux secrètement. Un roman graphique frais, plein de dérision, d'espoir et d'amour. Sa lecture ne peut que vous faire du bien...

« Une vie sans Barjot », Futuropolis, 16 €

09:05 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : appollo, oiry, futuropolis, barjot

19/08/2009

Guerre aux antipodes

 

Commando colonial 2.jpgLa seconde guerre mondiale l'était véritablement. Rares ont été les pays épargnés par ce conflit qui à la base n'était que européen. Mais les colonies ont été obligées de suivre. C'est un volet de cette guerre aux antipodes qui est au centre de ce « Commando Colonial » signé du scénariste Appollo et du dessinateur Brüno. En juin 1942, Robillard et Rivière, un Réunionnais et un Mauricien, accompagné d'un Polonais, sont chargé de convoyer des plans d'un futur débarquement allié en Afrique du Nord. Leur avion tombe ne panne et se pose sur un minuscule îlot, Europa, entre Afrique du Sud et Madagascar. Il sont accueilli par le seul habitant, un Portugais désirant commercialiser le coprah. La première partie est un peu surréaliste, le commando oubliant la dureté de la guerre dans ce petit paradis. Mais le conflit va vite les rattraper quand ils découvriront que Europa sert de base arrière aux sous-marins nazis. Originale, cette série met en lumière le combat de ces hommes et femmes qui ont choisit le camp de la liberté et de la résistance. Pas évident car souvent les fonctionnaires en place ont préféré prêter allégeance au gouvernement Pétain.

« Commando Colonial » (tome 2), Dargaud, 10,40 €)

06:01 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : appollo, bruno, dargaud

13/09/2007

Eco-terrorisme spatial

medium_Biotope_2.jpgUne forêt impénétrable, interminable, étouffante. Une forêt mystérieuse, pleine de dangers, pas du tout accueillante. C'est peu de dire que le flic râleur Toussaint se retrouve dans une situation compliquée. Envoyé sur une planète sauvage et très éloignée de la Terre pour enquêter sur une série de meurtres, il était laissé pour mort à la fin du premier tome. Abattu par sa collègue dont il est secrètement amoureux et jeté d'un avion. Simplement blessé, il va devoir apprendre à survivre dans ce milieu hostile, océan végétal fluctuant. Il parvient à rejoindre la base, mais il ne trouve que ruines. Cette communauté de scientifiques s'est déchirée. Certains, craignant une exploitation des ressources minières ont décidé de détruire la base pour retarder l'échéance. Toussaint, après des jours et des jours d'errance est finalement récupéré par cette petite communauté d'écologistes purs et durs. Mais une nouvelle scission se fait jour. Les combats reprennent, Toussaint tente de survivre. Cette série de SF très originale, au ton étonnamment éco-terroriste, est l'oeuvre d'Appollo (scénario) et de Brüno (dessin). ("Biotope 2", Dargaud, 9,80 €)

06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Brüno, Appollo, Dargaud

01/02/2007

La planète détraquée c'est le "Biotope" de Brüno et Appollo

medium_Biotope_1.jpgBiotope est une planète entièrement recouverte de forêt. Une base peuplée de scientifiques permet d'étudier ce milieu vierge. Seule une navette mensuelle relie Biotope à la Terre. La dernière arrivée débarque trois policiers. Un meurtre a été commis dans la section recherche géologique. Le commissaire Toussaint est chargé de découvrir pourquoi un chercheur a tué un collègue (et par ailleurs amant) avant de se suicider. Trois policiers noirs qui rapidement ne se sentent pas à leur place dans cet univers clos et aliénant. L'éloignement et le manque de communication joue imperceptiblement sur l'équilibre psychique des chercheurs. De plus, la forêt, impénétrable, omniprésente, comme vivante et douée de raison, semble jouer un rôle actif dans les événements. Et quand la nouvelle navette arrive, tout bascule pour le commissaire Toussaint. Le scénario d’Appollo fait savamment monter le sentiment de paranoïa ambiant. Brüno, dessinateur très seventies, entre base moderne et nature vierge, plante le décor d’une série prometteuse. (Dargaud, 9,80 €)