15/02/2014

BD : Collision d'égos à Whaligoë

 

Whaligoë, romantique, écosse, yann, augustin, casterman

On n'arrête plus Yann. Le scénariste des Innommables multiplie les projets. Sans distinction de maison d'édition. Cette fois c'est chez Casterman (d'ici à ce qu'on lui propose la reprise de Tintin qui se murmure de plus en plus...) qu'il imagine les péripéties d'un couple improbable en plein romantisme du 19e siècle. Douglas est un dandy, érudit et poète. Speranza, sa maîtresse, est aussi belle que dépendante à la drogue, du laudanum en l'occurrence. Ils sont bloqués à Whaligoë, petite bourgade écossaise. Douglas tente de découvrir qui se cache derrière le pseudonyme d'Ellis Bell, écrivain dont la première publication est d'une extraordinaire beauté. Un certain Branwell, brute épaisse, vulgaire et illettrée, prétend être cet écrivain promis à un bel avenir. Douglas ne le croit pas et le défie en duel. La dernière partie de ce diptyque dessiné par Virginie Augustin permet à Yann de pondre quelques vers et allégories que Chateaubriand ne renierait pas. Car décidément, l'ancien trublion des Hauts de page de Spirou sait tout faire.

 

« Whaligoë » (tome 2), Casterman, 13,50 €

 

02/01/2008

Mets de monstres

bbe69833530334b5ac5b407c58a2839e.jpgAlbert Colin a un bon job. Ce livreur de pizza serait comblé si la clientèle changeait un peu. Manque de chance, son créateur, Augustin, a décidé de le faire trimer dans un monde d'héroïc fantasy. Résultat, quand un troll commande une calzone, mieux vaut être à l'heure. Cette série de gags a vu le jour dans la revue Lanfeust et c'est déjà le troisième recueil qui vient combler les fans. Augustin, par ailleurs assistant de Midam dans « Game Over », a tendance à martyriser son héros. Rencontre avec un dragon, une princesse par intérim, un génie, des jedis, des gueux en révolte et autres sorciers facétieux : la vie d'Albert est palpitante. Les pizzas arrivent rarement en entier, le livreur jamais. Et quand Albert Colin découvre que son entreprise lui octroie un âne pour effectuer ses livraisons, il croit qu'il a été promu alors qu'en fait c'est l'âne qui a été rétrogradé. Car ce héros est véritablement calamiteux, comme tous les bons personnages de BD comique...
« Héroic Pizza », Soleil, 9,45 €


07:15 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Soleil, Augustin