12/07/2015

BD : L'ours et le poussin

 

fred, alvin, abélard, dillies, hautière, dargaud

La disparition de l'immense Fred n'a pas marqué la fin de la BD tendance poésie onirique. Le gentil moustachu a heureusement suscité quelques vocations. Renaud Dillies est un digne héritier de l'inventeur de Philémon. Avec son compère scénariste Régis Hautière il a imaginé les pérégrinations d'Abélard, un petit héros au grand chapeau magique, pourvoyeur d'aphorismes. Abélard disparu (snif), ne reste plus que Gaston, son compère, gros ours taciturne et mélancolique. Dans la grande ville, il gagne sa vie en travaillant au sommet des buildings en construction. Le soir, il prend un peu de plaisir avec Purity, prostituée au grand cœur. Quand elle meurt sous les coups d'un client irascible, Gaston doit s'occuper de son fils, Alvin, poussin perdu dans cette vie de misère. L'ours va devoir le prendre sous sa protection et se lancer dans un nouveau périple. La finesse du dessin de Dillies, avec des gros plans très expressifs, donne une grande force à ce récit plein d'humanité et de tendresse.

 

« Alvin » (tome 1), Dargaud, 13,99 €

 

29/06/2015

BD : Au sommet de New York

homme de joie, hautière, abelard, françois, casterman

Régis Hautière fait partie des scénaristes qui montent. Il a longtemps été cantonné aux éditions Paquet, mais le succès aidant (notamment le Dernier Envol avec Romain Hugault) il a diversifié sa production. Chez Dargaud il a imaginé Abelard, pour Delcourt il a repris Aquablue et chez Casterman il a écrit la Guerre des Lulus et De briques et de sang. Cette dernière série avec David François au dessin qu'il retrouve pour « Un homme de joie », sous titré également « La grande époque des buildings de New York ». Au début du 20e siècle, Sacha, jeune émigré ukrainien, débarque à New York. Il fuit la famine de l'Europe et croit en son destin. Il va survivre dans un grenier, travaillant le jour au sommet des buildings. Mais la roue tourne et un soir, au détour d'une balade, il sauve un certain Tonio qui le prend sous son aile. Tonio d'origine italienne et très impliqué dans la jeune mafia américaine. Un scénario entre histoire et social, avec un brin de romance, le tout mis en images par David François se permettant parfois des doubles pages panoramiques pour montrer toute la démesure des constructions de l'époque.

 

« Un homme de joie » (tome 1), Casterman, 13,95 €

 

15/07/2011

Abélard : du petit poussin au coq

Hautière, Dillies, Abélard, Dargaud

Hautière, Dillies, Abélard, DargaudPetit poussin deviendra grand. Mais un poussin, c'est naïf, très naïf. Abélard vit dans une minuscule maison au milieu des marais. Il a quelques amis avec qui il joue aux cartes ou va pêcher. Une existence placide. Morne et ennuyeuse aussi. Un jour, il croise des « citadins ». Ils sont en vacances. Parmi eux la belle Epilie. Le poussin rougit : coup de foudre immédiat. La belle repartant vers la ville, Abélard décide de la retrouver. Et pour gagner son cœur, il voudrait lui offrir un bouquet d'étoiles. Pour le cueillir il veut aller en Amérique. Il paraît que deux inventeurs viennent de fabriquer une machine qui permet de voler.

Une très jolie série animalière écrite par Régis Hautière (qui change totalement de registre) et dessinée par Renaud Dillies. Ce jeune Français installé en Belgique a un style très personnel. Ses personnages respirent la poésie, sont émouvants et ont des expressions très parlantes malgré leurs becs, groins et autres museaux...

« Abélard » (tome 1), Dargaud, 13,95 €

10:13 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hautière, dillies, abélard, dargaud