30/03/2017

BD : Des dieux et un Messie dans "Gudesonn"



Le principe de base de « Gudesonn », nouvelle série de Convard, Boisserie et Adam (trois scénaristes pour le prix d’un) est très étonnant. Une uchronie assez dingue qui a pour base les religions. Notre monde a été façonné ces deux derniers millénaires par la domination des croyances en un dieu unique. Et si le Messie n’avait jamais imposé le christianisme, si Mahomet n’avait pas annoncé Allah ? Alors les anciennes religions seraient toujours d’actualité. D’un côté les dieux nordiques, de l’autre les grecs ou égyptiens, sans oublier incas et aztèques. Dans ce monde contemporain si différent, la fédération scandinave est toute puissante. Stockholm, sorte de capitale mondiale, a développé le commerce sur toutes les mers. Mais la puissance du Nord s’effrite. Tout doit être fait pour la maintenir. D’autant que des oracles annoncent l’arrivée prochaine d’un Messie, le fameux messager d’un dieu unique qui pourrait changer la face du monde. Réflexion passionnante sur fond de complot, de thriller et de chasse à l’homme, le tout dessiné par Mr Fab, dans un style réaliste, futuriste et efficace.
➤ « Gudesonn » (tome 1), Delcourt, 14,95 €

08/09/2010

Neige : l'origine

 

Neige fondation 1.jpg

Quand, au début des années 80, les premières planches de la série « Neige » parurent dans l'hebdomadaire Tintin, le choc a été grand pour nombre de lecteurs. Cette histoire de science-fiction, écrite par Convard et dessinée par Gine, était prémonitoire puisqu'elle abordait la problématique du dérèglement du climat. Dans ce futur proche, c'est un froid glacial qui s'est abattu sur toute l'Europe plongeant le vieux continent dans une ère de barbarie. On retrouve tous ces ingrédients dans « Neige Fondation », série qui va dévoiler l'origine du bébé découvert dans le premier tome originel. Si Convard chapeaute toujours le scénario, il est aidé par Adam et le dessin est assuré par Poli et Hostache. Durant le premières pages, on suit les membres du clan des Vol-ce-l'Est. Ils chassent dans les forêts, mais doivent rejoindre une ville car deux femmes sont sur le point d'accoucher. C'est là qu'ils seront aux prises avec les Croque-Mitaines, des brigands tuant les adultes, enlevant les enfants. Un prolongement de l'univers de Neige manquant un peu de saveur mais qui plaira aux nombreux inconditionnels en état de manque.

« Neige Fondation » (tome 1), Glénat, 13,50 €

 

10:22 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : convard, gine, adam, poli, hostache, neige, glénat

06/12/2008

Les débuts de Sherlock Holmes

Sherlock 2.jpg

Sherlock Holmes inspire les scénaristes de BD. Cette fois, ce sont Didier Convard et Eric Adam qui se sont associés pour imaginer les débuts du célèbre détective. Une série confiée graphiquement à Jean-Louis Le Hir, dévoilant un nouveau pan de ses talents de graphiste. Après les très classiques (et rigides) Cholms et Stetson, les dessins d’humour à la Reiser sur l’entreprise (C’est qui le boss ?), il propose des planches très sombres, aux dessins stylisés utilisant des traits épais jouant à merveille avec les ombres. De loin ce qu’il a fait de mieux. Sherlock se lance donc dans le métier. Sa première enquête manque de prestige, mais il n’y a pas de petite affaire. Sur la piste d’un chat disparu, il découvre une fumerie d’opium. Devenu l’ami du patron, il se met à son service pour découvrir le meurtrier d’un client. Une quête qui conduira le jeune Holmes jusqu’aux confins du Penjab.
« Sherlock » (tome 2), Glénat, 12,50 €


06:19 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : convard, adam, le hir, glénat

05/03/2008

La jeunesse du détective

4c72d7b395eaff196bb6da5ddef125b0.jpgJean-Louis Le Hir, après des débuts de dessinateur pour enfant assez maladroits (Cholms et Stetson), s'est dirigé vers l'illustration et le dessin d'humour. Il a notamment signé une série de strips intitulée « C'est qui le boss » sur le monde de l'entreprise. Mais la BD réaliste semblait lui manquer et il semble avoir enfin trouvé son style et son public avec ce Sherlock, jeunesse de Sherlock Holmes imaginée par ses deux scénaristes Didier Convard et Eric Adam. Le Hir, au pinceau, dessine toute la noirceur de cette Angleterre de la fin du 19e siècle. Le jeune Sherlock, apprenti archéologue, apprend la mort de sa mère alors qu'il est en Egypte. Elle se serait suicidée. Retour en bateau et bien des jours après le drame, le jeune surdoué de la déduction comprend rapidement que ce suicide par pendaison est un meurtre déguisé. Avec son frère aîné, agent des services secrets, il va tenter de découvrir l'identité du meurtrier. Mais cela impliquera un changement total d'orientation pour le jeune homme qui sera même obligé de changer d'identité devenant le célèbre Holmes. Une BD très divertissante qui donne envie de se replonger dans la littérature de Conan Doyle.
« Sherlock » (tome 1), Glénat, 12,50 €

07:55 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Le Hir, Convard, Adam, Glénat