05/07/2016

BD : Dakota, la voix des morts

 

dakota, dufaux, adamov, glénat

Jean Dufaux, scénariste prolifique, s'est parfois essayé à la science-fiction, mais c'est la première fois qu'il se plonge dans un monde de super-héros avec Dakota, série dessinée par Adamov. Dans un monde futuriste, la population est séparée en deux. La grande majorité, les collapses, sont des humains normaux. Le reste est doté de pouvoirs exceptionnels. Des super-héros au service d'une organisation omnisciente, aux desseins parfois sombres. Dakota, la belle héroïne, a la capacité de dialoguer avec les morts. Très utile quand on enquête sur des assassinats. La victime se transforme alors en témoin principal. On retrouve tous les ressorts du genre : combats, coups bas, méchants machiavéliques et histoire d'amour. Un cocktail explosif.

« Dakota » (tome 2), Glénat, 14,95 euros

 

 

07:58 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dakota, dufaux, adamov, glénat

16/07/2012

Super héros négatifs dans "Dakota" de Dufaux et Asamov

 

dakota, super héros, adamov, Jean dufaux, Glénat

Dans un futur proche, Jean Dufaux imagine un monde parfait. Un monde dominé par les super héros. Ils ont pris le pouvoir après avoir protégé la piétaille. Et leur pouvoir leur est monté à la tête, transformant la terre en vaste apartheid. D'un côté les quelques mutants, invincibles et quasi immortels, de l'autre les collapses, nom générique donné à tout humain banalement normal. Cela pourrait être le Paradis, c'est un véritable enfer. Pour maintenir ce nouvel ordre, la Direction territoriale veille. Tout collapse voulant sortir du rang est sanctionné d'une crise cardiaque foudroyante. Dakota, blonde, belle, athlétique, est sergent à la DT. Elle traque les collapses rebelles. Mais parfois elle doit faire face à des super héros rejetant cet ordre établi. Dans ce premier titre dessiné par Adamov, elle croise la route de Flaming Lips (femme fatale aux baisers enflammés) et Dragman (son pouvoir, c'est la séduction...). Ils militent pour l'extermination pure et simple des collapses. Mais s'ils disparaissaient, les super héros deviendraient inutiles... Une série de science-fiction loin des clichés des comics américains. Dufaux parvient encore et toujours à étonner le lecteur.

 

« Dakota » (tome 1), Glénat, 13,90 €