08/09/2013

BD : énigmatique maladie d'amour de Cyril Bonin

Amorostasia, cyril Bonin, futuropolis

« Tomber amoureux nuit gravement à la santé » proclame un bandeau cerné de noir en bas de la couverture de cette bande dessinée signée Cyril Bonin. Comme fumer, mais en pire. Une épidémie frappe la France. Les personnes victimes d'une forte émotion liée à l'amour sont littéralement pétrifiée sur place. Transformée en statue, un sourire aux lèvres en lisant une lettre d'amour, regardant la photo de l'être aimé... Parfois les victimes sont deux. Généralement en plein baiser fougueux. Les médecins, impuissants, ne proposent qu'une solution : limiter les effusions. Un roman graphique sur l'amour, aux airs de cauchemar, les jolies femmes sont suspectées d'être des séductrices et doivent arborer un brassard aussi infamant que l'étoile jaune. Heureusement la fin est heureuse. Comme ces romans à l'eau de rose interdits après l'épidémie d'amorostasie.

 

« Amorostasia », Futuropolis, 19 €