03/04/2014

DE CHOSES ET D'AUTRES : Tournages posthumes pour Paul Walker et Amy Winehouse

Grâce aux nouvelles technologies, même la mort ne constitue plus un obstacle pour les artistes. Le concept est un peu glauque, mais à la clé, la satisfaction de fans inconsolables... et une montagne de billets verts.

Walker, amy winehouse, fast furiousEn novembre dernier, Paul Walker, comme dans ses films, explose une voiture contre un arbre. Pas de caméra pour filmer. Ni de cascadeur pour le doubler. La mort du beau gosse allait-elle entraîner la fin de carrière de la saga Fast & Furious ? Il en faut plus pour décourager les producteurs. Paul Walker, avant son crash, a tourné la moitié des scènes de l'épisode 7. Pour les suivantes, il sera remplacé par des acteurs les plus ressemblants possible, la post-production s'occupe du reste. Son visage et sa voix seront intégrés ou recréés en images de synthèse. Le film est annoncé pour avril 2015, soit plus de deux ans après la disparition de l'acteur.

Et si le résultat est concluant, rien n'empêche les scénaristes de maintenir le personnage en vie pour les prochains opus. Si l'idée et la technologie traversent l'Atlantique, on pourrait avoir une "Grande vadrouille 2" avec Bourvil2.0 et De Funès2.0 en 2020.

Walker, amy winehouse, fast furiousDans le même ordre d'idée, un producteur prépare une tournée mondiale d'Amy Winehouse. Non, la diva de la soul n'est pas ressuscitée. Il veut simplement la faire revivre grâce à son hologramme intégré à un groupe de véritables musiciens (bien vivants eux) sur scène. Question : l'avatar numérique d'Amy Winehouse sera-t-il aussi capricieux et imprévisible que l'original ? À la place du producteur je prévoirais un disque dur de rechange par sécurité.