04/03/2012

La main du mort, second volet de "Poker Face" de Fonteneau et Arnoux

 

Poker face, poker, fonteneau, arnoux, Millien, Jungle, thriller

Jean-Louis Fonteneau, scénariste de l'inspecteur Bayard, série tout public, change totalement de genre avec « Poker Face ». Une série sur les jeux d'argent, avec de la violence et du sexe : le grand écart est complet. Pour illustrer cette histoire de vengeance il a fait confiance à Éric Arnoux qui pour l'occasion s'est adjoint les service d'un jeune apprenti, Chrys Millien. Yan Duarte, le héros, retrouve son père après des années d'absence. Mort. Une balle dans la tête. Les policiers ne mettent pas en doute le suicide car il est en possession d'une lettre annonçant son geste. A cause de ses dettes de jeu. Mais Yan est sceptique. Il va tenter de mieux comprendre le milieu dans lequel son père évoluait. Yan va aller de surprise en surprise, découvrant que l'addiction au jeu peut entraîner certains sur des terrains extrêmes. De Paris à Barcelone en passant par Narbonne, Yan, toujours entouré de jolies femmes (et peu vêtues) va mieux comprendre son père et savoir enfin pourquoi il est mort. Un bon thriller, palpitant, avec une grosse dose de méchants, vraiment affreux.

 

« Poker Face » (tome 2), Jungle, 12,50 €

 

04/12/2008

Rêvons d’Ava…

Ava Dream 1.jpg
Ava Dream est Anglaise, avocate et très belle. Quand ses patrons lui demandent d’aller s’occuper d’une succession dans le Sud-Ouest de la France, elle n’hésite pas. Même si elle a une certaine appréhension à travailler avec ces "frenchies" malodorants qui n’aiment pas l’eau. Un petit détail qui n’aura finalement que peu d’importance car la mission d’Ava est tout autre. Elle doit convaincre une riche héritière de fuir la secte qui l’a enrôlée. Action, charme, rebondissements : le cocktail des deux premiers tomes (parus simultanément et formant un tout, comme un pilote audiovisuel) de cette nouvelle série écrite par Eric Arnoux a tout pour convaincre le lecteur de BD de base. D’autant que le dessin de Queireix, tout en mettant en valeur les sublimes courbes d’Ava, fait des trognes d’exception aux personnages secondaires, notamment les "méchants".
« Ava Dream » (tomes 1 et 2), Le Lombard, 10,40 € chaque volume.




11:16 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arnoux, queireix, lombard