03/09/2013

ÇA BRUISSE SUR LE NET : @robase moyenâgeux

aro.jpg

Moderne internet ? Pas tant que ça. J'apprends avec consternation que le signe « @ » symbole de la communication et du partage sur le net a été inventé par les moines copistes. Vos adresses email, vos pseudos sur Twitter ? Juste le recyclage d'une trouvaille des scribes du XIVe siècle à la recherche d'un peu d'efficacité. « Utilisé comme un équivalent du « a » italien (qui correspond à la préposition « à » en français), l’arobase et son tracé bref, effectué d’un coup, leur aurait permis de gagner en vitesse et, donc, de travailler plus vite ».

Un temps, j'ai cru à une blague du Gorafi, le site qui distille de fausses informations iconoclastes. Sauf que l'article de l'arobase moyenâgeux vient du journal La Croix, titre de référence dans le milieu des moines copistes (même s'ils ne sont plus très nombreux depuis l'invention de Gutemberg et de l'imprimante multi-fonctions). Appelé aussi « a commercial » l'arobase a connu une seconde vie en raison de sa disponibilité. Un peu perdu dans le clavier des PC, il est facile à trouver sur les Mac (actuellement, en haut à gauche). Les développeurs ont donc mis l'@ à toutes les sauces. La touche est devenue une des plus utilisées puisque qu'elle permet également de composer le symbole # popularisé avec les hashtags.

On peut aussi lire l'histoire à l'envers, façon uchronie à la Philippe K. Dick. L'@ est évident sur les claviers Mac car Steve Jobs, avant Apple, a inventé la machine à voyager dans le temps. Il a vu l'importance de l'@ dans le futur, l'a intégré à ses ordinateurs pour devenir l'homme le plus riche du monde, avant de souffler l'idée à un moine copiste. Mais ça, j'ai du le lire sur le Gorafi...