21/12/2013

DE CHOSES ET D'AUTRES : Voyages dangereux avec l'Atlas des lieux maudits

arthaud, lieux maudits, atlas, de Carrer

Dans la déferlante de beaux livres publiés pour la fin d'année, ne manquez pas cet « Atlas des lieux maudits » paru chez Arthaud. Olivier Le Carrer y liste une quarantaine de sites remarquables... et dangereux. Dans la région, vous découvrirez le mythique château de Montségur, dernier bastion des Cathares. L'auteur retrace l'épopée des « Parfaits » et leur chute. Montségur, surnommé la Synagogue de Satan par les inquisiteurs est en ruine, mais il reste à proximité des traces de ce bûcher où 200 hommes et femmes ont préféré mourir plutôt que d'abjurer leur foi. « L'émotion affleure partout dans ce site magnifique où tant de questions restent sans réponses... » En ce 21 décembre, jour du solstice d'hiver, il paraît que l'architecture du château de Montségur permettait « de spectaculaires jeux de lumières s'alignant dans l'ouverture des murailles, comme si les bâtisseurs avaient voulu faire de cette forteresse une sorte de calendrier astronomique. »

L'Atlas propose également des destinations plus lointaines comme Nauru, l'île gruyère, rongée par l'exploitation du phosphate. De paradis tropical au coeur du Pacifique Sud, Nauru s'est transformée en désert où « il ne reste plus trace de faune ni de flore. »

 

Afrique, Australie, Amériques, Asie, l'Atlas illustré de cartes anciennes, permet de voyager en imagination. Et de se dire que finalement, dommage qu'on n'ait qu'une vie pour ne pas tout visiter.  


20/10/2013

Livres : Écrits familiaux

 

Même après le célèbre « Famille, je vous hais » de Gide, les témoignages font recette. Exemple avec Géraldine Danon, Arthur Loustalot et Nicolas Clément.

 

La famille, entière et exclusive, est au centre de ces trois livres pourtant très différents. Si Géraldine Danon raconte son périple dans les glaces de l'Antarctique, Nicolas Clément emmène le lecteur au bord de la folie meurtrière avec une fille décidée à venger sa mère de la violence du père alors qu'Arthur Loustalot, dans un style étonnamment imagé, enferme ses personnages dans un appartement exclusivement féminin mais hanté par la présence masculine. La cellule familiale, heureuse, aliénante ou détruite permet à ces trois auteurs de raconter ce qui fera toujours avancer le monde : la filiation et l'héritage.

danon,loustalot,nicolas clément,arthaud,buchet chastel,lattès,roman,rentrée littéraireActrice dans sa jeunesse, Géraldine Danon a vécu superficiellement. Du moins c'est l'impression générale laissée après la lecture de son périple, en famille et en voilier, dans les glaces de l'Antarctique. La jolie blonde aux rôles parfois déshabillés a laissé la place à une maman de rêve. Sa vie a basculé après sa rencontre avec Philippe Poupon, le navigateur. Deux enfants (en plus de Loup d'un précédent mariage) et l'envie de partager la découverte de notre planète avec eux. Dans « Le continent inconnu », elle raconte comment la Fleur Australe, leur maison voilier, part à la conquête du pôle Sud. Un périple dans des endroits déserts, préservés mais très inhospitalier et dangereux. Est-ce un lieu pour des enfants ? Oui s'ils sont sous la responsabilité d'un père navigateur hors pair et d'une mère attentive. Le livre, agrémenté de deux cahiers photos, raconte la région mais aussi, et surtout, les réactions des enfants et les doutes des parents. Dépaysant et instructif, un voyage immobile pour le lecteur alors que la tribu Danon-Poupon est déjà repartie pour un nouveau périple.

 

Papa violent

Nicolas Clément dont c'est le premier roman place lui aussi la famille au centre de « Sauf les fleurs ». Marthe, la narratrice, est une adolescente presque heureuse dans une ferme d'une région montagneuse. Elle passe ses journées entre école, animaux et câlins complices avec son petit frère. Le problème de Marthe c'est le père. Il est violent. Notamment avec la mère, victime amoureuse. Et un jour le pire arrive. La mère meurt sous les coups du père... Famille éclatée. Le cadet est placé dans une famille d'accueil, Marthe avec son premier amour part aux USA. Mais un jour elle reviendra. Elle retrouvera son père... Style acéré, phrases chocs, tension perpétuelle, ce court texte ne laisse pas indifférent. Marthe c'est un peu la figure générique de toutes les victimes lassées de subir.

 

Maman folle

danon,loustalot,nicolas clément,arthaud,buchet chastel,lattès,roman,rentrée littéraireUne mère amoureuse d'un mari absent est au menu de « La ruche » d'Arthur Loustalot. Femme à la dérive, elle a heureusement ses trois filles pour placer des garde-fous à sa démence destructrice. Car si l'amant est parti, depuis elles restent toutes les quatre dans ce petit appartement décrit minutieusement par l'auteur. Il raconte par le menu les tâches ménagères des unes et des autres. Une plongée dans la trivialité du quotidien, comme pour mieux exorciser cette descente dans les bas-fonds de l'aliénation. Un roman dur, âpre, où la jeunesse et l'insouciance sont mises à mal par cette désespérance maternelle.

Trois livres différents, opposés tout en étant complémentaires. Car s'il y a des familles heureuses, d'autres sont déchirées et certaines sont condamnées.

Michel LITOUT

« Le continent inconnu », Géraldine Danon, Arthaud, 19,90 €

« Sauf les fleurs », Nicolas Clément, Buchet Chastel, 9 €

« La ruche », Arthur Loustalot, Lattès, 16 €



18/12/2012

Livre : Mondes improbables et "Voyages imaginaires"

Farid Abdelouahab, Arthaud, voyages imaginaires

Avec « Voyages imaginaires », Farid Abdelouahab convie le lecteur dans des régions touristiques totalement absentes des prospectus des agences de voyages. Pourtant qui ne rêverait pas d'aller au centre de la terre, sur l'île du docteur Moreau, la planète Pandora ou dans la 4e dimension ? Imaginaires, ces lieux ont fait rêver des dizaines de générations. Par la pensée, on les a explorés comme en son temps Gulliver ou le baron de Munchausen. Farid Addelouahab a recensé et classé ces « voyages imaginaires » dans ce beau livre richement illustré. Des « Mondes oubliés, cachés ou perdus », en passant par les « Pôles fantastiques » ou « A travers les océans », vous ressortirez certainement de ces périples avec l'envie de mieux connaître certaines des œuvres décrites, des plus connues comme « La machine à explorer le temps » de Wells, aux plus confidentielles du genre « Le Fulgur » de Semant, ancêtre du récit d'exploration sous-marine.

« Voyages imaginaires » de Farid Abdelouahab. Editions Arthaud, 29,90 €